samedi 27 juin 2009

Karachigate

Oui, Mickael et son fameux pas glissé ont complètement saturé les canaux d'information... Pauvre petit gosse pauvre et talentueux, devenu riche à être écrasé de dettes, pédophile comme Dany la Braguette, mais qu'importe... F Mitterrand pourra en faire une chronique, mieux que Mme Albanel.

Au point qu'on a à peine parlé du voyage aux Colonies de M Sarkozy. Il y avait pourtant assez de gendarmes pour couvrir l'événement. Plus de 1000, parait-il? Au point où en sont nos finances, il vaut mieux qu'ils soient là-bas que sur nos routes.

Je n'ai pas la TV : quel dommage de ne pas avoir vu Marie-Luce, vous savez, la fille à Lucette Michaux-Chevry, la petite soeur des békés.

Mais il y a autre chose qui est en train de passer sous les radars : un juge d'instruction aurait laissé entendre aux familles que l'attentat de Karachi ne serait pas dû à Al-Qaïda, mais à des représailles contre le non versement, décidée par Chirac, de rétrocommissions destinées à M Balladur, alors que M Sarkozy était son directeur de campagne et le ministre du Budget. Nos OSS117 auraient représaillé les représailleurs....

La nouvelle passe à la radio le jeudi. Rien dans le journal le samedi, un entrefilet le dimanche pour dire que Sarko avait dit que c'était une fable.... S'il l'a dit, c'est qu'il est au courant, sinon, il aurait dit qu'il allait se renseigner.

Je vous dis que cette histoire commence à puer, et qu'au lieu de supprimer les juges d'instruction, on lève clairement tous les secret-défense autour de ça. Je n'ai pas d'avis, mais je souhaite avoir tous les éléments d'information.. C'est plus important que Mickael, non?

Si quelqu'un est au courant....

mardi 23 juin 2009

AF 447 KC

Quand même une brève de temps en temps.

Je ne vais pas disserter pour savoir si la démocratie vaut 400 000 €, mais pleurer avec vous sur les milliards dilapidés pour les nouvelles plaques d'immatriculation.

Après la série des AA, voici les AB. Rien que des voitures neuves, puisque l'informatique ne marche pas -comme toujours à l'Intérieur- : ils ont renoncé pour l'instant à se lancer dans les voitures d'occasion.

J'étais sûr qu'ils feraient des gags : j'attends avec impatience de voir la tête du proprio de la bagnole, dont la plaque est en titre.

Alors ce sera Estrosi? ou Bauer? Suce-pince de crabes!

mercredi 17 juin 2009

A la rentrée!


Votre animateur préféré prend ses quartiers d'été, et ce blog prend jusqu'au 31 du mois d'août ses quartiers d'été.

Je vous laisse méditer ces phrases de René Char :

"Dans nos ténèbres, il n'y a pas une place pour la Beauté. Toute la place est pour la Beauté. "

"Je me fais violence pour conserver, malgré mon humeur, ma voix d'encre. Aussi est-ce d'une plume à bec de bélier, sans cesse éteinte, sans cesse rallumée, ramassée, tendue et d'une haleine, que j'écris ceci, que j'oublie cela. Automate de la vanité. Sincèrement non. Nécessité de contrôler l'évidence, de la faire créature."

Mais vous pouvez préférer le 20h de TF1.

lundi 15 juin 2009

Dictionnaires amoureux

Elle est épatante, cette collection de "Dictionnaire amoureux de.....", éditée chez Plon/Odile Jacob.

J'en ai lu quelques uns, non pas que je les ai achetés tous, mais les bibliothèques municipales sont faites pour ça. Suffisamment, dirons-nous, pour que je vous fasse part de quelques réflexions;

Il y en a 2 qui sont très mauvais, je vous préviens. Pour l'un, je m'y attendais : le DA de la science par Claude Allègre, est mal fait. Tout tourne autour de sa personne et de la géophysique, à propos de laquelle du reste il ne parle que des autres chercheurs de la discipline : ils étaient tous tellement mauvais qu'il a dû les virer, refonder le domaine, et continuer sa vie durant à les poursuivre de sa haine, par exemple Haroun Tazieff. Et puis des erreurs grossières...

L'autre est le DA de l'Amérique, d'Yves Berger. Je ne sais pourquoi on est allé chercher ce type, sans doute au moment de la guerre d'Irak : il fallait sans doute remonter la cote des US. Bref, on a droit à un plaidoyer de ce que l'Amérique a de pire : son libre droit à faire du fric avec tout, sa liberté de renard en poulailler, les nègres sont responsables de la délinquance, et les US du monde, etc. Beurkhhhh. Rassurez-vous, il est épuisé, et ne sera sûrement pas réimprimé.

A côté de cela, quelles merveilles! Le DA de la Russie, par Dominique Fernandez, vous fera découvrir des endroits inexplorés, des vieilles églises peintes dans des villages à 100 km de Moscou, avec un petit kremlin, que les cocos avaient interdit aux espions. le DA de l'Italie, du même, vous fait regretter de n'être pas né à Naples au XVIIIème.

Le DA de 'Egypte, de Robert Solé, est "incontournable". Comme le DA d'Espagne de Michel del Castillo. Le DA de l'Islam, de Malek Chebel, vous sort de vos préjugés : quelles beautés!

Mais le plus passionnant, le plus intense, le plus riche, le plus "instructif", le plus savant peut-être, c'est le DA des Langues, de Claude Hagège! Du pur bonheur! Quelle est la langue étrangère la plus difficile? Réponse : l'anglais! La plus belle? Réponse : il n'y en a pas, ou il en a trop. Le russe et le hongrois, l'indonésien, le castillan, le tamoul, et bien sûr le français se disputent pour notre plaisir.

Quelles sont les particularités du basque ou de l'islandais? Savez-vous ce qu'est "l'heptalingogiration"? (l'action de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche!) ou la rhinolombrixérèse? (le fait de tirer les vers du nez!). De ces jeux ludiques, il y en a dans toutes les langues, et il veut bien nous faire partager son humour et son érudition. Il y a même un article "verlan" : connaissiez-vous Sequinzouil? Bon, vous n'avez qu'à le lire vous-même.

Il m'en reste à lire : le DA de la cuisine (Ducasse), de l'Opéra (Pierre-Jean Rémy). J'attends avec impatience le DA du ciel et des étoiles (Xuan Than Trinh), et celui des dictionnaires (Alain Rey).

En revanche, Jacques Vergès (DA de la Justice!), Tillinac (DA de la France), Christian Laroque (DA du Tour de France), auraient pu s'abstenir.

Le DA de Sarkozy est en préparation : Rachida va avoir du temps libre.

samedi 13 juin 2009

Le code RSA

Le code RSA ( de MM Ron Rivest, Adi Shamir et Len Adleman) vient d'un petit théorème, qu'on aurait découvrir bien plus tôt, à la suite de Fermat et Euler :

Théorème du RSA : soit p et q deux nombres premiers. On pose n=pq. Si e est un entier premier avec (p-1)(q-1), alors il existe un entier d>0, tel que ed=1 (mod(p-1)(q-1)) ; pour cet entier d et un entier a premier avec n, on a a^ed =a (mod n)

J'écris a^ed pour dire : a à la puissance ed. Et a^ed= a (mod n) pour dire que le reste de la division de a^ed par n est a : on dit "modulo n".

Alors comment ça marche?
- M Destinataire choisit un quaduplet p, q, e, d comme dans l'énoncé, et calcule n = pq. Il efface ensuite p et q, ou les cache dans son coffre-fort.
- M Destinataire rend public n et e. Il peut les envoyer à qui les lui demande.
- M Expéditeur, qui veut chiffrer un message pour M Destinataire, transforme son texte en suite de nombres A inférieurs à N, et calcule B=A^e (mod n), et l'envoie à M Destinataire. Tout le monde peut pirater, ou voir passer le nombre B.
-M Destinataire, pour décoder B, calcule B^d (mod n), ce qui lui donne A, car B^d=A^ed=A mod(n).
- les pirates (ou le gouvernement) ne peuvent décrypter B que s'ils arrivent à décomposer n en ses 2 composants p et q, ce qui est très difficile.

En effet, on prend des clés, telles que n fait par exemple 1024 bits, soit 309 chiffres décimaux, et on choisit un nombre e assez grand. Un jour, quelqu'un arrivera à casser un code, et bien on change les clés souvent, on rallonge la longueur de la clé. Ça fait 20 ans que ça marche, et ça semble tenir la route.

Prenons un exemple. Trouvons nos p, q, e, d. Pourquoi pas p= 47 et q= 71 (nombres premiers). Je calcule n = 47.71 = 3337 et (p-1).(q-1)= 46.70= 3220. Essayons e=79, et je vérifie par l'algorithme d'Euclide qu'il est premier avec 3220. Ce qui donne d= 1019, tel que ed=80501=25.3220+1 =1 (mod 3220). J'envoie les nombres 3337 et 79 à mon copain.
Il coupe son message en morceaux plus petits que 3337 : par blocs de 3 chiffres, ça va.
Soit A = 688. Il le crypte en calculant 688^79 (mod 3337), ce qui est assez facile pour un ordinateur: B=1570.
Je reçois 1570, le met à la puissance 1019 (mod 3337), et je trouve 688, CQFD.

Un pirate trouverait facilement, dans ce cas que 3337 = 47.71, mais si je vous dis que n = 2^256 + 1, vous aurez du mal à trouver que c'est le produit de 59 649 589 127 497 217 par 5 704 689 200 685 129 054 721.

NB : prenez du paracétamol plutôt que de l'aspirine!
PS : Merci à Jean-Paul Delahaye, "Merveilleux nombres premiers", Belin ed.

jeudi 11 juin 2009

Hadoplouf : vengeance!

C'est un véritable crime de lèse-majesté qui a été commis par le Conseil constitutionnel, qui a refusé qu'une instance administrative "indépendante" puisse couper des lignes Internet.

M Debré et confrères ne s'en tireront pas comme ça. Leur mandat va avoir un terme : dans 8 ans, M Sarkozy aura désigné (ou fait désigner par ses obligés Accoyer et Larcher) ses propres représentants, genre Frédéric Lefevre et Nadine Morano : toutes les lois concoctées par un Président, seul, dans son bureau, sourd à toute critique, proprement autiste et nul en droit, seront déclarées constitutionnelles.

Quant aux internautes, qui font perdre un argent fou à MM Halliday, Doc Gyneco, Vivendi et autres amis, ils ne perdent rien pour attendre. La loi LOPSI 2 va permettre au gouvernement de créer des chevaux de Troie, pour détecter soi-disant les pédophiles. Il suffira de dire qu'on veut détecter les crimes et délits ("quand on n'a rien à se reprocher, on ne risque rien, et puis moi, je suis du côté des victimes", etc : air connu) et le virus pourra informer directement la police de tout déchargement illégal. Et toc!

En prime, ce virus pourra détecter si vous pensez bien, contrôler vos vannes sur les réactions des journaux, etc. Vous écrirez "hou, la menteuse", et 5 minutes après, la police viendra sonner chez vous. Vous essaierez de fuir par le balcon, vous tomberez, et la police dira "un de moins!"

Il n'y a qu'un seul bogue dans ce raisonnement, c'est la fantastique capacité de résistance d'Internet. Un chercheur, qui a failli se faire virer de son entreprise à cause de cela, a publié une analyse, reprise sur le Web, comme quoi ces mesures allaient à l'encontre du but recherché.

En effet, pour lutter contre ces intrusions des États dans notre correspondance privée, et même si on n'a rien à se reprocher, les internautes vont prendre l'habitude de chiffrer systématiquement leurs messages. Le gouvernement a bien sûr les moyens de décrypter, mais c'est quand même difficile et coûteux, et personne ne pense sérieusement qu'il puisse le faire à grande échelle. Avec les moyens de calculs actuels, il est relativement plus facile d'augmenter la taille des clés que de factoriser des grands nombres.

Dans ce combat entre l'épée et le bouclier, l'Etat est perdant. Parce que les pédophiles et terroristes chiffreront aussi, et que pour les retrouver, ce sera l'aiguille dans la botte de foin.

Quant au virus du gouvernement, le cheval de Troie et de MAM, je parie qu'assez vite les antivirus vont le détruire. Au pire, nous n'irons plus sur les sites du gouvernement (genre déclaration fiscale) susceptibles de le propager. Et ce n'est pas le Pape qui va nous interdire de nous protéger!

Tant d'aveuglement et de bêtise forcent l'admiration : 28% de 40% des électeurs en redemandent. Et bien, ils vont en avoir!

lundi 8 juin 2009

Chartres

En ces temps difficiles, le retour aux sources est toujours bienfaisant. A la cathédrale de Chartres, Charles Péguy nous accueille.

Heureux les épis mûrs et les blés moissonnés!
Heureux ceux qui sont morts pour une juste guerre...


Je ne pense pas que je pourrais lui pardonner un jour d'avoir écrit ça. Je préfère de beaucoup :

Adieu, Meuse endormeuse et douce à mon enfance,
Qui demeures aux près, où tu coules tout bas

Meuse, adieu : j'ai déjà commencé ma partance

En des pays nouveaux où tu ne coules pas.



Commençons par la crypte, où l'élégante stéréotomie cache la puissance des fondations qui portent l'édifice. La base de la colonne est gallo-romaine, de la récup sans doute. L'analyse des appareils montre que les murs furent construits à toutes les époques, du haut moyen-âge inférieur au XIXème siècle.

Continuons par la charpente reconstruite en 1840, après l'incendie de 1836, sous forme de charpente métallique, étonnante pour l'époque, et techniquement très en avance. Ne se croirait-on pas dans un Zeppelin? Un passage en bois court sur les croisées d'ogive, et on distingue sur les cotés le dessus des voûtes du monument.


Sur l'étroite galerie qui court le long du toit de cuivre, admirez les arcs-boutants : en hauteur, il y en a 3, les deux premiers étant reliés par des colonnettes. Ils supportent la poussée des voûtes, tandis que le troisième équilibre le poids de la charpente. En profondeur, le pilier qui supporte ces arcs est lui même consolidé par un autre pilier et un autre arc-boutant.

Au croisement du transept et du chœur, ce système se croise pour donner une structure aussi élégante qu'ingénieuse.
Ah les vitraux! 3000m², le record du monde, au point qu'il y a plus de japonais que de français pour venir les admirer. Je vous en mets un détail, non pour la qualité de la photo, mais pour vous faire souvenir du "bleu". Ils sont restaurés patiemment, chaque portion étant protégée maintenant, devant et derrière, par un verre spécial qui devrait les protéger pour longtemps.


Mais Chartres n'a pas que ses vitraux, il est aussi un haut lieu de l'art du vitrail. Heureusement, des ouvertures dans la crypte permettent aux artistes contemporains de déposer leur chef-d'oeuvre. Voici celui d'un artiste japonais, étonnamment relié à ses lointains prédécesseurs.

Et puis le labyrinthe! Et "l'âne qui vielle" pour l'anecdote. Quant au portail Nord, restauré, il faudrait des heures, sans pour autant en épuiser le sujet. Et les pré-requis théologiques nécessaires sont peu connus, hélas! Par exemple : quel est le lien entre Abraham (Ancien Testament) et Siméon (Nouveau testament)?

Si la cathédrale de Chartres ne vous intéresse pas, vous pourrez cependant visiter le haut-lieu que vous a préparé à grands frais le Conseil Général (leur moto : "Etre Eurélien, ça crée des liens"!) : le musée du Tracteur et du machinisme agricole.... Passionnant.

Vous pourrez ensuite supporter dignement les malheurs du jour : la mort de M Bongo et le succès électoral du pédophile.

lundi 1 juin 2009

Sainte Aliénor

Aliénor! Vous pensez à Aliénor d'Aquitaine, quand tous nos voeux vont à Aliénor de France!

Aliénor en langue d'oc, Eléonore en langue d'oil, voila un beau nom pour une reine. Mais l'origine du nom est inconnu. En effet sainte Aliénor, ou sainte Eléonore, née Aliénor "Bérenger" de Provence, belle soeur de saint Louis, épouse de Henri III Plantagenêt d'Angleterre (l'assassin de Thomas Beckett) et mère de Edouard Ier (vous y êtes? C'était avant les Rois Maudits!) est née en 1217 ou en 1222, alors qu' Aliénor d'Aquitaine est morte en 1204, à Fontevraud.

Le prénom d'Aliénor viendrait du nom de la mère d'Aliénor d'Aquitaine -Aénor- : Alia-Aenor, l'"autre Aenor". Ce qui ne nous avance pas, car on ne connaît pas l'origine du nom Aénor. D'autres disent qu'il descend de l'arabe "Allahu Nuri", ou de l'hébreu "Eliora", qui signifient "Dieu est ma lumière", mais je n'en crois rien.

Plus connu est "le péché de sainte Eléonore" : c'est un gâteau si bon que, lorsque la reine Aliénor d'Angleterre en goûta, elle culpabilisa à fond sur ce péché de gourmandise, fit pénitence, puis, enfin veuve, entra chez les bénédictines d'Amesbury, Wiltshire, où elle mourut en 1291 en odeur de sainteté. Elle fut béatifiée, et attend encore sa canonisation. Elle n'est pas la seule dans ce cas, l'administration vaticane étant fort encombrée.
Voila la recette du gâteau, mais vous n'êtes pas obligé de croire cette histoire de gourmandise.

On fête les Aliénor et les Eléonore le 25 juin, d'où le dicton bien agricole : "s'il neige à la sainte Eléonore, les récoltes seront d'or"! Toujours à se plaindre! Aut' fois, ça eut payé...

Si Aliénor d'Angleterre n'est qu'à moitié sainte, Aliénor d'Aquitaine était une sacrée femme! Vous pouvez lire sa bio par M Philippe Delorme, ou par Mme Régine Pernoud, qui a aussi écrit si bien sur Jeanne d'Arc, mais évitez celle de Chaban-Delmas.

Gloire à Aliénor!