vendredi 7 mai 2010

Zwärig im Kolmar

Oui temain 8 mai, uns'r Présitent, il fa à Colmar! Oh pas longtemps, c'est sur le chemin de Moscou, juste une escale.


Un déplacement tout-à-fait justifié, puisque l'Alsace vote bien. Yo, y'a des étranchers partout ici, vous savez! On est enfahis!. Et puis , il ne reste pas longtemps, même pas une heure, il n'aura pas le temps de répondre si on le traite de Doddele ou de Lapperlé. J'entends ça d'avance : "Doddele? Espèce de Bananabeijer toi-même!"


Ce Grummberescheledssuppfresser de Niklaus sera accompagné de son Pfennispalter de Premier Ministre, de sa Katzejäger de MAM, et des ses Boddesschlisser Falco et Bockel, et autres Fladestrichers. Il sera entouré de plein de Crayonspetzers à la Dreckfutz, et de plein de miloufs, de SP (Sa Prûle!) et de Shaandarms venus de tout l'Intérieur.


On peut espérer que ce n'est pas son Bibeleskesfratz de Guaino qui lui aura écrit son discours : c'est délicat, car le problème des Malgré-Nous est encore sensible, et le fait que Falco leur ait donné récemment un "diplôme de combattant français" a suscité des méfiances. Mais notre allerwältschlöjel besserwesser Babbelfutz saura sûrement répondre comme il faut. Ras le bol des Dapeteschissers et des Trepfeleschissers!


Notre seul regret est qu'il viendra sans sa Duele Miss.


Il pourra raconter au retour cette histoire alsacienne :
-Yo, bonchour matame Muller!
-Bonchour matame Feber, quelles nouvelles?
-Ma chienne a eu des petits...
-Décha?
-Non, des chiots!


Pour les spécialistes, je signale que Colmar est dans le Haut-Rhin, mais que l'alsacien ici présenté est plutôt bas-rhinois. 

5 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est la venus de milou

Mathilde a dit…

Où a été prise la jolie photo (bandeau de votre site)?

Prospectiviste a dit…

10 000 malgré-nous portés disparus sur un total de 100000.
Que sont ils devenus ? Beaucoup semblent avoir du montrer leur attachement sur le front de l'Est et ont payé de leur vie en Russsie, d'autres ont défendu avec acharnement le Mur de l'Atlantique et ce d'autant plus que s'était un test des allemands pour juger de leur attachement et qu'ils ont craint les représailles des Alliés s'ils venaient à débarquer.D'autres ont du deserter mais combien?
Un bon moyen de savoir s'ils sont où non français est de savoir si notre pays cherche à retrouver ses fils, si elle y mets les moyens humains et financiers, les lieux de regroupement ou des tombes correctes.Et les familles, cherchent elles à savoir ?
Devoir de ^émoire pour tirer parti des leçons de l'Histoire.

François a dit…

Les jolies photos ont été prises près de chez vous, Mathilde, à la Malmaison.
En haut, la salle de jeu (on voit les 2 lampes qui éclairent le billard, ainsi que le ratelier)
La vignette représente un vieux papier peint, découvert sous d'autres, lors d'une restauration (pas celle de 1814).
Enfin, quelqu'un qui s'intéresse! Merci

Mathilde a dit…

Merci François ! J'étais persuadée de connaître ce lieu et pour cause...