lundi 28 juin 2010

Le mètre

Il y avait plus de 250 000 unités de mesure en usage dans le royaume de France. Il n'y avait que la seconde (de temps) qui était à peu près définie, mais en unités sexagésimales. La ligne, le pouce, la paume, le pied, la toise, pour les unités de longueurs, variaient d'un village à l'autre.

Aucun projet d'uniformisation n'avait été adopté. Les cahiers de doléances de 1789 font état de demandes en ce sens, par exemple que la mesure des bourgs soit imposée dans leur voisinage. Car le commerce en souffrait, et le commerce, c'est important.

Aussi l'Assemblée Nationale s'empare du sujet, appuyée par l'Académie des Sciences, avec la volonté d'en faire un système universel : les américains et les anglais sont associés au projet, grâce à Talleyrand, qui se perfectionne en techniques de négociation.

Les décisions sont prises par petits bouts : d'abord, le système doit être décimal, ce qui n'est pas évident, car la seule raison est que l'homme a 10 doigts. Pourquoi pas la système duodécimal, qui a de nombreux diviseurs : 2, 3, 4, 6? Ou le système à base 8, qui permet toujours de diviser par 2?
Mais alors, il faut diviser le jour en 10 heures, de 100 minutes de 100 secondes! Hélas, on en reste au système ancien.

Ensuite, le système doit être pris dans la nature (merci Rousseau!), sans référence à la mesure du corps humain. Tous les peuples du Monde, en refaisant la mesure, auraient ainsi les mêmes unités. En passant, on élimine l'idée première de généraliser à l'ensemble du pays les mesures de Paris, qui ne répond pas au cahier des charges.

Les savants continuent à se disputer : les uns tiennent à la 10/1 000 000 partie du quart du méridien terrestre (le mètre), "mesuré de part et d'autre du 45ème parallèle". Les anglais se fâchent :  ils n'ont pas de terre sous ces latitudes. Il faut donner cette précision, car on sait depuis Newton, et les expéditions qui ont mesuré l'arc au Nord et à l'Equateur, que la Terre n'est pas ronde, mais aplatie aux pôles.

D'autres disent que c'est de la folie de perdre un an à mesurer le méridien, alors qu'il suffit de dire que c'est la longueur d'un pendule qui bat la seconde. Oui, mais la gravité n'est pas la même partout, il faut que ce soit mesuré au niveau de la mer, loin de montagnes, et vers le 45ème parallèle.

Pendant ce temps, la Convention a pris le pouvoir, supprime l'Académie des Sciences (il fallait éradiquer toutes les "Cadémies"), mais ordonne la mesure du méridien de Dunkerque à Barcelone, le long du méridien de Paris. Inutile de dire que les anglais et les américains se sont retirés de l'histoire (avec leur mile et leur gallon, ces derniers n'y sont jamais revenus).

Delambre se trouve donc sur la frontière Nord en juin 1792, et il n'a que des ennuis avec les comités locaux qui s'inquiètent de le voir monter dans les clochers avec des lunettes -pour espionner évidemment-, au moment où la France est envahie par le duc de Brunswick!

Méchain, quant à lui, va à Barcelone, pour essayer de passer, en les mesurant, la barrière des Pyrénées. Il est encore dans la montagne quand l'Espagne déclare la guerre...

Au milieu de difficultés sans nombre, ils finissent pas se rejoindre, ajuster leurs calculs, mesurer la "base" du côté de Melun. Le Directoire légalisera leur mètre "étalon", dont on peut encore voir des copies dans les rues de Paris (36 rue de Vaugirard, 13 place Vendôme).

Il est amusant de constater qu'ils se sont trompés de 0,2 mm, mais qu'ils ont soigneusement caché l'info quand ils l'ont découverte. Mais pas sans remords, car à cette époque, Monsieur, on avait de la morale....

Ce n'est qu'en 1889 qu'on prend comme étalon celui du Pavillon de Breteuil, cher à nos instituteurs : on a perdu la référence à "la Nature".

Finalement, les unités universelles sont maintenant définies avec une précision meilleure que le milliardième à partir des atomes, c'est-à-dire à partir de la vraie Nature. Nos savants révolutionnaires étaient nés trop vieux dans un monde trop jeune...

5 commentaires:

Prospectiviste a dit…

Mais François, cette belle plage ...n'est ce pas celle de Nantucket (Usa)?

François a dit…

C'est juste à coté : entre Pillar Island et Chair Woods.

Prospectiviste a dit…

Ah oui très bien, je vois ...on y arrive par Spin Road en passant devant White Cross ou mieux par Steer's Causeway n'est ce pas?

François a dit…

Non, par Red Cross place. Près des Hellews

Slobo a dit…

Encore une fois, ce soir, je me coucherai moins bête... ce n'est pas très dur, mais bon...