dimanche 28 février 2010

28 février

Comment ne pas faire un blog pour un 28 février? Même si demain est un 1er mars!

C'est le jour qui réjouit les salariés et désespère les indépendants : le salarié va toucher ses appointements comme les autres mois, en ayant travaillé moins ; l'indépendant va constater une baisse de son chiffre d'affaire mensuel, sans pouvoir travailler plus pour gagner autant qu'en janvier.

On aurait pu mettre le mois de février à 30 jours et supprimer 1 jour à quelques mois de 31 jours. Mais, comme je vous l'ai déjà expliqué, cela aurait compliqué le calcul de la date de Pâques, calculée dans le calendrier julien, qui lui même tenait compte de particularités païennes. Nous en célébrons les dernières traces!

C'est bien parce que ce mois de février est inégal qu'il a fallu inventer les "données corrigées des variations saisonnières". Le plus simple est de pondérer les données mensuelles par le nombre de jours ouvrables, et de reconstituer un historique qui permet a priori de mieux analyser le présent.

Néanmoins cette correction n'est pas parfaite, car elle ne tient pas compte des jours de congés, des RTT, etc, qui ont leur influence, car nous avons une bête tendance à prendre des RTT quand il fait beau plutôt que quand il pleut. Donc on calcule les coefficients de saisonnalité pour que les données corrigées soient belles à voir, et on s'en sert pour corriger les données suivantes. De là à penser que ces coefficients tiennent compte du calendrier électoral, il y a un pas facile à franchir, ce que je fais sans état d'âme.

L'INSEE (ou ce qui en tient lieu maintenant, depuis qu'il est sous la Tutelle de Bercy) est spécialiste de ce genre de corrections mais, sauf à revenir aux chiffres bruts et à faire soi-même l'analyse, ce procédé est tout-à-fait apte à la constitution de rideaux de fumée dont le Gouvernement raffole.

Aussi, je vous fiche mon billet que les données du chômage en février vont être bonnes : là, on nous mettra en évidence le chiffre brut.

C'est ce que les étudiants de Sciences-Po et des écoles de commerce apprennent à faire en premier : prendre un tableau de chiffres, et les présenter pour démontrer, au choix, que tout s'améliore ou que tout se dégrade. On joue sur les % ou les valeurs brutes, sur l'ordonnée à l'origine, les échelles, les intervalles. Facile. D'autant plus que ça marche!

Il y a des gens qui ont le "sens des chiffres" et ceux qui ne l'ont pas. Mais rien n'empêche le citoyen ordinaire à faire preuve de discernement dans l'analyse des informations qu'il reçoit, et à rester libre, tant qu'il le peut, face aux désinformations qu'il subit en permanence.

jeudi 25 février 2010

Nominations

Ça nomme à tour de bras en ce moment, et on ne parle que de ça, comme si c'était important pour nous. On essaie de décoder la pensée présidentielle, comme s'il en avait d'autres que purement politiciennes.

Migaud à la Cour des Comptes? Un socialiste compétent de moins à l'Assemblée, soumis au devoir de réserve, et dont les rapports seront lus avec autant d'intérêt que les précédents.

Charasse au Conseil Constitutionnel? On le dit bon juriste, n'empêche que c'est un gros dégoûtant à la Reiser, anticalotin comme on n'en fait plus depuis 1905, politicard qui a utilisé ses positions dans l'Etat dans des buts partisans, sans complexe et sans se cacher, et grossier personnage en son privé. Mais, viré par les Socialos, il a voté Sarkozy en 2007. Ça se suffit pas évidemment, je vous en donne la vraie raison : avec un type comme ça, Jean-Louis Debré et les autres membres du Conseil, notamment VGE et Chirac, vont être embêtés en permanence, et devront le supporter... Une douce, vicieuse et délicate vengeance pour ce Conseil qui a un peu trop censuré notre Auguste.

A droite, ça râle : le DRH du parti socialiste en fait trop! Il pourrait penser à ses "amis". Mais les députés UMP ne sont pas ses amis, ce ne sont que des godillots. Ses amis, ce sont Proglio, Richard, etc. A eux les postes "juteux".

Et pour les anciens ministres, leur heure viendra comme pour Albanel à France Télécom : elle a bien le droit de travailler plus pour gagner plus. Quand on a écrit les discours de Chirac, on doit être bon en comm, la preuve : elle a été ministre de la Communication (et soi-disant de la Culture).

Bon appétit, M'sieurs-Dames!

mercredi 24 février 2010

Petite phrase

On nous présentait le général Georgelin comme un très bon chiraquien. On vient de constater qu'il est devenu aussi un très bon sarkozyste.

Il sera à la retraite ce soir, et je lui souhaite du bon temps. Il va être nommé Grand Chancelier de la Légion d'Honneur, et j'envisage de renvoyer mes décorations. Qu'en pensez-vous?

Parce que ce monsieur, non content d'avoir couvert la RGPP des Armées qui finit en catastrophe, vient de rendre un dernier service : je ne peux imaginer qu'il soit assez sot pour en avoir pris seul l'initiative. Il a indiqué que les coûts de récupération des otages en Afghanistan dépassaient les 10 millions d'euros "ce qui commence à faire beaucoup". Coûts marginaux, coûts complets? Va savoir!

Ce n'est pas la première fois qu'on nous parle du coût de ces otages, sans doute parce qu'ils sont de FR3, donc de France Télévisions, mauvais penseurs et tout et tout. On cherche à monter l'opinion contre eux.

Moi, je voudrais savoir combien a coûté la récupération de Madame Betancourt. C'est une question scandaleuse? Pas plus, pas moins que la réponse de notre Georgelin.

Et celui des otages du Liban? M Marchiani doit savoir, lui.

On va certainement généraliser la méthode en fixant des lignes budgétaires : budget otages 20 millions, et quand c'est atteint on arrête les frais.

A la police pareil : à quoi ça sert de dépenser 2 millions pour attraper un malfrat qui a volé 150 000€? Ou de rechercher un sac qu'une vieille dame a perdu? Elle n'avait qu'à faire attention, la grand-mère...

Mais c'est à l'hôpital que cette mesure pourrait prendre toute sa valeur.
"Monsieur Duchemin, votre mémé, là, avec son œdème pulmonaire, elle commence à coûter cher! Dejà 22 500 euros, alors qu'elle cotise 50€ par mois. Je vous préviens : si elle n'est pas guérie demain, je la débranche, ordre de la Sécu!"

"Madame Martinès, il vous faudrait une autre chimio, mais ça coûte trop. Alors, vous payez, ou vous rentrez chez vous!"

On voit bien la quintessence de la société nouvelle, libérale et responsable qu'on nous prépare. On devrait être reconnaissant à M Georgelin d'avoir dit tout haut ce que M Sarkozy pense tout bas.

Et sauf erreur de ma part, le "pacha" n'en a pas parlé...

jeudi 11 février 2010

A mon commandement : Gâââârrrrrd'à vue!

Je me rigole tout seul, comme on dit du côté de Marseille. Les lecteurs habituels de ce blog n'en seront pas surpris, depuis 2 ans que je les alerte sur les dérives policières, sécuritaires, miliciennes du gouvernement de notre Nemrod National.

Ah, il fallait terroriser les délinquants, et pour cela faire du chiffre! Plus il y a de contravention, plus il y a de garde-à-vue, et plus il y a de primes et moins il y a de délinquants : évident, non?

Alors les poulets ont trouvé que si on accroissait le terrain de chasse, il n'en serait que plus fructueux. Les mineurs passent maintenant à la casserole, il n'y a pas de raison. Menottées les gamines de 12 ans, et au poste! Pendant ce temps-là, on n'a pas vraiment d'infos sur d'éventuelles victoires contre les gangsters, les trafiquants de drogue et autres méchants : il faut dire que c'est plus facile d'attraper 100 gosses à la sortie du collège

L'ennui est que maintenant, c'est nouveau et je m'en réjouis, les journalistes s'intéressent à ça et racontent... Le bas peuple commence à trouver que ça commence à faire beaucoup. Bien sûr la hiérarchie Poulaga continue de couvrir toutes les bavures, les rodéos qui finissent mal, les fouilles à corps sur les automobilistes lambda. Mais elle est plus souvent démentie par les témoignages des "victimes" et de leurs avocats, et il y a même des plaintes pour "faux témoignage" déposées à l'encontre des policiers ce qui, dans leur cas, peut mener loin en Justice. Et comme les faits deviennent publics, les procureurs n'osent plus enterrer...

Très amusant! Le ministre de l'Intérieur, avec ses cheveux filasse et son air faux-jeton qui le font ressembler à un ancien ministre de Laval réfugié à Sigmaringen, commence à avoir la pétoche, et parle d'incidents locaux qui ne sauraient remettre en question, etc...Hé-hé!

C'est pas le moment de se défiler, riposte un syndicat de policier! C'est vous qui nous avez demandé de faire du chiffre, faut pas râler maintenant parce que ce ne sont pas les bons, et faut pas nous faire porter le chapeau! Bref, il est dans la panade, et c'est déjà un bon début.

D'autant plus qu'il espérait bien tirer profit de cette "hausse de la délinquance" pour faire passer sa loi LOPSI2, sa nouvelle loi liberticide qui lui permettra de fouiller dans mon ordinateur (sous prétexte que je pourrais être pédophile, comme mes 60 millions de concitoyens), de mettre des caméras partout, enfin tout ce qui manquait aux regrettés Staline et Franco pour bien dormir.

Il parait que même des députés UMP, sans doute des villepinistes, trouvent que ça commence à faire beaucoup, sinon trop, que si la méthode de répression totale marchait, ça se saurait depuis 8 ans qu'elle est en mise en œuvre, enfin qu'il serait peut-être temps de penser à la prévention.

Il y a toujours un moment passionnant, celui où un régime commence à se mettre sa police à dos. En supprimant des escadrons de gendarmerie, et en faisant porter la responsabilité de ses propres erreurs aux policiers, M Sarkozy amorce le début de sa fin... Je me rigole tout seul...

mercredi 10 février 2010

Le bon Dieu nous veut du mal


Voila donc cette bestiole infernale : une mygale de taille imposante, sous-ordre des araignées, groupe des orthognathes, qui comprend 15 familles, 301 genres, et 2456 espèces. Je suis incapable de vous préciser celle de l'individu présenté ici, exemplaire recueilli dans la forêt amazonienne par des aventuriers au péril de leur vie.

Elle est surtout représentative des bêtes immondes et infernales, comme les serpents, les limaces, les cloportes... Sans compter les léviathans, les gorgones, les griffons, les cerbères, les méduses, les harpies, qui tous ont été décrits par des savants, comme Honorius Augustodunensis dans son Imago Mundi (au XII ème siècle).

Dieu a créé toute chose, et donc ces bêtes aussi. Dans l'Eden, ces animaux étaient familiers, les enfants avaient leur cobra de compagnie, et Adam jouait avec sa hyène comme avec son chien. Après la chute de la pomme, les animaux sont devenus féroces. Certains sont morts noyés dans le Déluge, mais Noé a sauvé les mygales, les serpents, les cloportes!

Pourquoi? Pourquoi?

Je me suis fait donner la réponse : Dieu a créé ces bêtes horribles pour nous donner un avant-goût de l'Enfer, parce que la peur de l'Enfer est un puissant stimulant qui fortifie les cœurs contre les tentations que le Diable nous envoie en permanence (chacun son boulot).

C'est bien la théologie d'Honorius, XIIème siècle, qui est remise à l'honneur. Vous pensez que j'exagère? Non, je vous garantis l'authenticité et la sincérité de cette affirmation.

Évidemment, je ne suis pas d'accord avec cette vision des choses, et je me suis fait traiter de "progressiste".

C'est ça un "progressiste" : quelqu'un qui croit que la terre est ronde, et que les animaux ont évolué en occupant toutes les niches écologiques possibles. Ce n'est pas contradictoire avec l'Alpha et l'Oméga : lisez plutôt Teilhard de Chardin, bien que ses livres soient "à l'Index".

mardi 9 février 2010

La terre est plate

Nous allons commencer quelques réflexions métaphysiques. Observez bien la vilaine bête que je vous ai mis en photo, une mygale, car nous en reparlerons.

La terre est-elle ronde ou plate : plate évidemment, j'en suis maintenant convaincu.

Il y a d'abord l'argument d'autorité : Dieu, dans la Genèse, demande à l'homme de conquérir la terre jusqu'à ses extrémités. Or une sphère n'a pas de bords (théorème classique). Ergo, la terre n'est pas une sphère, ni tout objet topologiquement équivalent.

Les arguments scientifiques sont pauvres : mesurer l'ombre d'un obélisque à Thèbes, au moment où il n'y en a pas dans un puits à Assouan, ne prouve pas que la terre soit ronde, mais que le soleil n'est pas à une distance infinie de la terre, ce que personne ne conteste.

Saint Isidore de Séville, début du VIIème siècle, Docteur de l'Église, saint Patron des informaticiens, l'a nettement affirmé :

Orbis a rotunditate circuli dictus, quia sicut rota est [...] Undique enim Oceanus circumfluens eius in circulo ambit fines. Divisus est autem trifarie: e quibus una pars Asia, altera Europa, tertia Africa nuncupatur.

« Le monde est dit "rond" d'après la rondeur d'un cercle, parce que le monde est tel une roue [...] En effet, l'Océan qui l'entoure de toutes parts le délimite par un cercle. Il est divisé en trois parties, d'une part l'Asie, en second l'Europe et en troisième l'Afrique. »

Contester cette évidence est de l'ordre de l'hérésie, il faut que vous en soyez convaincu.

Magellan en aurait fait le tour? Plaisanterie : il a très bien pu faire le tour du disque de la terre en suivant les bords, sans tomber dans le trou qu'il a constamment gardé à bâbord.

Des photos prises de l'espace? Depuis 2001, l'Odyssée de l'espace, on sait ce que peuvent les spécialistes du trucage au cinéma, et c'était avant l'invention du numérique. Tout nous vient des ateliers d'Hollywood.

Quelqu'un a-t-il jamais fait un trou, au bout duquel il aurait vu un autre paysage? Non. Plus on creuse, plus il fait chaud, et si l'on continue, on arrive aux Enfers...

Quelqu'un peut-il m'apporter une vraie preuve que la terre est ronde? Non, et c'est bien la preuve que la terre est plate, malgré les conjurations des sociétés secrètes qui cherchent à nous faire croire le contraire, pour mieux nous asservir.

Je suis ravi que la terre soit plate, car si elle était ronde, oseriez-vous dire qu'elle tourne bien? Si la terre est ronde, alors Sarkozy est un mauvais président, tandis que si elle est plate, ça se discute. Certains pensent que la terre est ronde ET que Sarkozy est un bon président : vous voyez bien que cette proposition est fausse, et donc l'une ou l'autre, sinon les deux, de ces affirmations est fausse. Réfléchissez, et vous en arriverez à la même conclusion que moi.

Nous avons un peu progressé dans notre perception du monde. Méditez tout ceci dans votre cœur, avant le prochain exercice.

lundi 8 février 2010

Casquettes

C'est fou ce que le temps passe, et je suis en retard de blogues...

Je voudrais vous parler de casquettes. Non pas de celles qu'on met à l'envers, les Quécass en verlan?, qui signifient, paraît-il, qu'on n'est pas français, pas catholiques et pas UMP, mais chômeurs, lève-tard, musulmans, délinquants . Non, mon intérêt est pour celles qui ornent le chef des chefs de nos grandes entreprises.

Une casquette de ce genre est déjà lourde à porter. On est responsable de 100 000 emplois, pardon 100 000 personnes qu'on traite comme du bétail, surtout à France Télécom, et presque autant de familles, de 50 à 100 milliards d'euros de chiffre d'affaires. On a des millions de clients qu'on traite comme des cochons de payeurs, surtout à l'EDF. Enfin, c'est ce qu'on dit, car un PDG actuel ne s'occupe que de quelques individus : ses administrateurs, notamment ceux de l'Etat, ce qui implique une collusion étroite avec les conseillers du prince, et les analystes financiers, qui tiennent votre vie par l'un des 3 mots qu'ils connaissent : Buy, Keep, or Sell.

Passons sur les analystes financiers, dont le petit jeu consiste à spéculer à la baisse avant de vous dégrader, et à la hausse avant de vous upgrader. Tout le monde a bien le droit de gagner plus, non?

Les administrateurs, c'est délicat : il faut les choisir parmi ses copains. Et on prend dans son conseil ceux qui vous prennent dans le leur. C'est bon pour les affaires, et c'est bon pour les jetons de présence. Vous trouverez dans Internet des cartographies des administrateurs du CAC 40, et vous verrez à quel jeu de barbichette ces vieux messieurs jouent.

Donc, quand M Proglio est pressenti pour diriger EDF, il connaît déjà, il est administrateur. Mais son problème, c'était la retraite chapeau. Pour en bénéficier, il faut être dans l'entreprise au moment où on prend sa retraite. L'idée a donc été qu'il reste président non-exécutif de Véolia pour une misère, 400 000€. Ça a fait toute une histoire, et donc M Proglio a pris sa retraite de Véolia. On a annoncé un montant de 13 millions d'euros : le capital correspond à 22 fois la rente (car l'espérance de vie à 60 ans est de 82 ans), soit environ 500 000€ par an de retraite chapeau, donc sans compter la CNAV et l'ARRCO/AGIRC (ou quelque chose comme ça). Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

M Proglio pourra donc se contenter de la casquette d'EDF et s'il gagne plus après qu'avant, c'est après tout bien normal, d'autant plus qu'à ce niveau, le bouclier fiscal entre en action. Très efficace le bouclier... Je ne sais pas encore s'il aura droit à une retraite chapeau au titre de EDF...

Une autre casquette est intéressante à observer, c'est celle de M Lombard. Il n'a que 69 ans, c'est bien trop tôt pour l'envoyer cultiver son jardin et regarder pousser ses arbres. Après sa gestion exemplaire de France Télécom, dans la continuité jusqu'à l'absurde de celle de M Thierry Breton, il ne convenait pas de le virer. Non, on lui enlève juste la direction de la boite, et Stéphane Richard gérera "l'exécutif". M Lombard conservera son salaire dans son placard.

Après la double casquette scandaleuse à double salaire, voici le simple salaire sans casquette...

Dans quel monde vivent-ils, ces braves gens, comme a dit M Hamon (Benoît).

lundi 1 février 2010

Adam et Eve

C'est fou ce qu'on apprend au hasard du Net!

Par l'étude des mitochondries, un petit gène qui n'est transmis que par la mère, les savants ont conclu que tous les humains descendait d'une même femme, qu'on appelle l'Eve mitochondriale, qui vivait il y a environ 150 000 ans.

Cela ne veut pas dire que nous ne descendons pas d'autres femmes qui vivaient à la même époque, mais que dans la lignée descendante entre elles et nous, il y a eu des hommes. C'est vraiment l'ancêtre commun "par les femmes".

De même, en étudiant les variations du chromosome Y, qui lui passe uniquement de père en fils, ils savent (ils : les "sachants", les experts, les scientifiques, autrement dit ceux que notre Analphabète National déteste), que nous avons, par nos pères et nos grands-pères, un autre ancêtre commun, Adam Chromosome-Y de son petit nom, qui vivait il y a 60 000 ans.

Autrement dit, Eve n'était pas la femme de Adam ce qui, j'en suis sûr, vous en bouche un coin.

Vous saurez aussi, parce que le Prophète l'a dit, que Eve a eu 80 enfants : chaque année, elle avait une paire de jumeaux, à chaque fois un garçon et une fille, 40 fois de suite. On ne connait les noms que de 3 garçons : Abel, Caïn et Seth. Mais je sais maintenant pourquoi Caïn a tué Abel : il en avait marre de payer les cotisations sociales pour tout le monde, à cause de ce soixante-huitard d'Adam qui s'en fichait, après s'être bien gavé, de refiler de la dette aux générations suivantes.

Comment je suis arrivé à connaître ma grand-mère Eve? Par un mathématicien anglais, Godfrey Harold Hardy, bien connu pour avoir accueilli un génie des mathématiques, indien, nommé Ramanujan, un type qui n'avait pas fait vraiment d'études, mais qui "voyait" des formules étranges, surtout concernant le nombre Pi et les nombres premiers : il y en a qu'on a mis 50 ans à prouver qu'elles étaient vraies.

Ce Hardy rencontre un jour un spécialiste des populations : le gars lui explique le problème, et 8 jours après Hardy lui sort le théorème dont il avait besoin pour calculer la fréquence des allèles dans les populations! Théorème toujours en vigueur...

Hardy était un athée militant, mais il avait peur de prendre le bateau entre Ostende et Londres. Un jour de tempête, il envoie avant de partir une lettre disant "J'ai démontré la conjecture de Riemann!", se disant : si je meurs, j'aurais une gloire éternelle ; mais Dieu ne peut pas me laisser escroquer le monde, donc le bateau ne coulera pas...

Un digne fils d'Eve...