lundi 31 mai 2010

Pauvre Peuple Juif

C'est au XIXème siècle qu'on a surtout parlé du tragique destin du peuple juif. Parce que l'Église avait théorisé sur le "peuple déicide", et que l'anti-sémitisme osait s'affirmer publiquement, l'un soutenant l'autre, tandis que par ailleurs le sionisme devenait militant.


Mais il y avait de quoi faire pleurer, avec sa dispersion supposée après la chute de Jérusalem, et ses communautés tolérées, surtout en Islam, mais régulièrement pogromées, surtout à l'Est. Sans compter l'expulsion d'Espagne.


Le mythe du Juif Errant traîne depuis le Moyen-Age, mais c'est bien au XIXème que sa malédiction est médiatisée, surtout grâce à Eugène Sue.


Au XXème siècle, le comble de l'horreur est atteint avec la "solution finale" des Nazis, et l'antisémitisme russe renouvelé par Staline et les Soviétiques.


Les Juifs pourchassés et meurtris veulent retrouver leur "Terre Promise", et on pense bien sûr aux réfugiés de l'Exodus qui n'arrivaient pas à accoster...Le sionisme emporte finalement la partie, et après avoir "gagné" Jérusalem contre les Anglais et contre les Palestiniens, l'Etat d'Israël est créé en 1948. Les Juifs pensent avoir trouvé enfin leur havre de paix...


60 ans et quelques guerres plus tard, il devient évident aux yeux du monde entier que ce pays s'est développé aux dépens des Palestiniens, qu'il s'est étendu en dehors du droit international, aux mépris des droits des autres, qu'il est dirigé par un gouvernement qui ne connaît que la force brute, soutenu par une coalition de la Knesset qui ne tient que par quelques rabbins intégristes.


On a essayé de nous faire gober l'invasion du Liban ou la destruction de Gaza comme des opérations indispensables à leur "sécurité", mais enfin les bombes à sous-munitions, ou au phosphore, sont plutôt utilisées pour des génocides que pour du maintien de l'ordre. Le "Mur", les colonisations, le vol de l'eau douce, ne font qu'étendre l'injustice, la colère et les frustrations.


"Peuple d'élite, sûr de soi et dominateur", disait De Gaulle. C'était bien vu, malgré le premier qualificatif de politesse. Mais les US les soutiennent mordicus, depuis toujours, mais jusqu'à quand?


Après le dernier incident de ce jour, la prise d'assaut d'un bateau dans les eaux internationales, hors du droit international et avec des moyens hors de proportions, voila mon pronostic : l'intransigeance des dirigeants israéliens, l'intégrisme de leur aile droite, leur refus -ou leur impossibilité- de s'engager dans la moindre concession, va conduire ce pays et tout ce peuple au désastre.


Leur "havre de paix" est devenu un enfer. Leur pression démographique ne peut que les pousser à tout repousser. Ils ont la bombe atomique, ils finiront vitrifiés, et tout le Moyen-Orient avec eux. 


L'intégrisme tue ceux qu'il prétend conduire. Le sionisme se retourne contre le peuple qu'il voulait défendre.


Pauvre Peuple Juif!



dimanche 30 mai 2010

C'est que du bonheur!...

Ça doit être un processus d'imitation du vocabulaire sportif, mais on entend tout le temps cette affirmation : "c'est que du bonheur..."'
Oui, les Bleus vont en Afrique, c'est que du bonheur! Ça va durer tout un mois : C que du bonheur! Sarko gagne l'Euro 2016 : CQ du bonheur...
Jo-Wilfried a tenu une semaine : CQD bonheur! Nadal va gagner : l'Espagne est sauvée, CQDB.
Et, à propos de Roland-Garros, j'ai appris qu'une "grande" société qui loue très cher des places de VIP, a payé une stagiaire pour occuper une place dans le box réservé : CQDB (pour elle!)

Moi aussi, je n'ai que du bonheur.
Faire ma déclaration d'impôt en papier, en ayant le sentiment d'occuper un peu les agents des impôts qui sont en surnombre de 30%, CQDB!
Constater à l'occasion qu'on supprime la "niche fiscale" des veuves, CQDB!
Qu'une fliquette se soit fait tuer par des truands, c'est triste, mais heureusement, dès le lendemain, tous les policiers municipaux, y compris les 2 pieds nickelés que je connais dans mon village, vont avoir un Taser (Marque déposée), CQDB. A quelque chose, malheur est bon...

Le gouvernement cherche 50 milliards pour les retraites en 2050, sans nous dire qu'il s'est engagé à en trouver 100 pour 2012 : CQDB. Et sans augmenter les impôts : CQDB!
Et à propos d'économie, on vient de trouver 1,6 milliards pour rénover les stades de foot : CQDB, surtout pour les marchands de béton.  Et 50 millions d'Euros pour faire une piscine kaki pour le "Pentagone à la française", à moins que tout le projet ne soit abandonné : CQDB.

Martine Aubry se fait injurier, pour avoir comparé Sarlozy à Madoff! Tout le monde sait que c'est faux, puisque Madoff est en prison, lui : CQDB! Et Sarko, qui se vante dans un film d'archives de 1993 d'avoir voté en 82 la retraite à 60 ans, et en 2008, d'avoir juré qu'il ne la remettrait pas en question : CQDB!

Mais il y a d'autres bonheurs, heureusement. Savoir la différence entre la latrie et la dulie, CQDB! Mais c'est difficile à placer dans la conversation, dommage, et en plus, ça ne sert pas à grand chose.
Il y en a de plus simples, qui ne coûtent rien : la lune dans des feuilles de figuier, des coquelicots dans un champ. Une huître bien grasse. La liberté de penser. Un parfum frais comme des chairs d'enfants  (ou doux comme les hautbois).
La vie, CQDB, enfin presque..

vendredi 28 mai 2010

Précision

Le Post précédent ne permet pas de laisser des commentaires. C'est une erreur de manipulation de ma part.
Normalement, vous devriez pouvoir en déposer maintenant, mais ils seront systématiquement modérés : un petit rigolo, Anonyme, s'amuse à y mettre des ordures.
J'ai porté plainte auprès de Blogger, on verra bien si ils le trouvent, auquel cas il sera convoqué dans mon bureau.

jeudi 27 mai 2010

Les petits calculs, il n'y a que ça.

Voui, je les entends, les petits jeunes qui ne veulent pas travailler jusqu'à 70 ans pour prendre leur retraite. Et je les comprends.


J'en ai rencontré un petit tas la semaine dernière, en train de se dorer au soleil, parlant de leur mémoire à rendre pour mardi, avec une anxiété qui ressemblait à celle d'un poisson japonais dans sa bulle de verre.


Je leur fais de l'humour, incompréhensible pour eux, du genre : quand j'étais jeune, on pensait aux WE et vacances qu'on aurait plus tard, et maintenant, je constate que les jeunes commencent par les WE. Ils ont bien raison du reste, c'est à leur âge qu'on en profite au mieux.


Alors, j'ai fait des calculs, oh pas terrible, mais enfin, pourquoi pas? 


Prenons un jeune d'autrefois, né en 1947, qui travaillait à 20 ans 40 heures par semaine (conquête du front Popu), avec 3 semaines de congés par an. Il a eu la joie en 69 (conquête de Mai 68) de passer à 4 semaines par an. Ensuite, en 82, il est passé à 39 heures par semaine, avec 5 semaines de congés (conquête de la Force Tranquille).


En 2000, il est passé à 35 heures par semaine (connerie d'Aubry). En 2007, avec 160 annuités, il prend sa retraite. Combien d'heures a-t-il travaillé dans sa vie? Réponse : 73 307, soit 25 ans de 365 jours à 8 heures par jour, et des poussières! Comme à 60 ans, l'espérance de vie de ce monsieur né en 47 est de 22 ans, il a la nette conscience d'avoir travaillé plus longtemps qu'il ne touchera sa retraite. Je sais bien que ce n'est pas si simple, mais pourquoi faire compliqué?


Reprenons à l'envers : combien d'années faut-il pour travailler autant d'heures, à raison de 35H/semaine et de 47 semaines par an? Réponse : 44,5 ans.


En démarrant à 20 ans, cela fait un âge de retraite à 64.5 ans, et en démarrant à 25 : 69 ans. Ce que je ne sais pas, c'est quelle sera l'espérance de vie à 65 ans des jeunes qui ont 20 ans maintenant. Sans doute dans les 22 ans.


Non : c'est ma réponse à la question que vous ne m'avez pas posée, mais à laquelle vous pensez très fort : vous n'avez pas honte de vous "gaver" de nos cotisations, pendant qu'on travaille plus pour gagner encore moins?


Je suis vraiment désolé et confus d'avoir donné cet argument à MM Sarkozy et Woerth. Le plus drôle est que je ne l'ai jamais entendu, même par Frédéric Lefèvre. Ils sont nuls en calcul, bêtes à manger du foin, font confiance aux intégrales triples du COR, et ne savent pas faire une règle de 3!


Mais j'aimerais savoir ce que répondraient MM Thibaut et Chérèque!







lundi 17 mai 2010

L'équation de Schrödinger

Je vous ai déjà parlé de M Schrödinger et de son chat, à moitié mort et à moitié vivant.


L'autre jour, à la pharmacie, 2 rigolos étaient en train d'essayer d'accrocher un écran d'ordinateur sur un support en tubes d'acier, de façon à dégager le plan de travail. Difficile d'emboîter deux tubes de même diamètre l'un dans l'autre, même après les avoir retournés l'un après l'autre... Dans la pagaille, le pharmacien vient y mettre son grain de sel : "quand vous aurez résolu l'équation de Schrödinger, vous me le direz!".


Je saute sur l'occasion et je demande à la préparatrice hilare si c'est vrai que son chef connaît l'équation de Schrödinger. Elle me répond, fort insolemment, que bien sûr que non, qu'il ne sait même pas de quoi il s'agit....


Et vous, la connaissez-vous? Je vous la donne à tout hasard, vous ne mourrez pas idiots!



\Psi (t,\vec{r})\equiv\left\langle\vec{r}\right|\left.\Psi(t)\right\rangle\, est la fonction d'onde d'une particule : son carré donne la probabilité de présence d'une particule dans un petit volume autour du point r. Donc l'intégrale du carré de la fonction d'onde sur tout l'espace est égale à 1.

Et si vous voulez savoir les détails, vous n'avez qu'à compléter vos informations sur Wiki.

Ce n'est que la généralisation au monde quantique, infiniment petit en général, de la relation classique de la mécanique classique "Force = masse * accélération". 

Mais ce qui est amusant, c'est que quand on arrive à la résoudre, dans les cas simples, on trouve des choses surprenantes. En particulier, dans le cas d'un électron tournant autour d'un proton, on constate que l'électron ne peut être qu'à des distances bien déterminées du proton. Son énergie est quantifiée! Et la lumière qu'il émet en sautant d'une orbite possible à une autre a toujours la même énergie, différence entre l'énergie la plus forte et l'autre, donc la même couleur. 

Sans ces propriétés, le monde serait gris! Si mon pyjama est bleu, c'est parce qu'on a mis dedans une molécule qui a la joie, en recevant de la lumière blanche, d'en renvoyer uniquement de la couleur bleue.


Encore plus amusant : si l'hémoglobine de mon sang est rouge, c'est parce qu'il y a au milieu un atome de fer qui joue un rôle essentiel dans la fixation de l'oxygène. Mais la molécule de chlorophylle a la même structure ( avec à peu près la même fonction), mais l'atome de fer est remplacé par un atome de magnésium : la chlorophylle est verte! Il a suffit de peu de choses pour que les électrons changent leur fonction d'onde. Étrangeté de l'évolution : on aurait pu avoir du sang vert et des arbres aux feuilles rouges...


Il y aurait encore des phénomènes amusants à expliquer, comme "l'effet tunnel" : nos particules ont la possibilité de passer à travers les murs, comme le M Dutilleul de Marcel Aymé. Fidèle lecteur, es-tu encore là pour me donner le nom de la nouvelle de Marcel Aymé?



vendredi 14 mai 2010

14 mai 1610 : vive Henri Quatre, ce roi vaillant

C'était il y a 400 ans : Henri IV est assassiné par un charentais rue de la Ferronnerie.
On peut se demander pourquoi on célèbre ça : pourquoi 400 ans, et pas 397, pourquoi un nombre rond et pas un nombre premier?
On peut se demander aussi pourquoi on l'a assassiné. Il y avait des complots contre lui en permanence, et il y avait en face de lui assez d'extrémistes de tous bords pour qu'un jour l'un ou l'autre arrive au but. Il était détesté pour ses conversions successives et par tous les fanatiques.
On a dit que Ravaillac était catholique enragé, mais on ne sait pas qui lui a armé le bras. Comme ça, on peut tout imaginer.
A-t-il bien fait d'être assassiné : certes oui! Au point que, s'il y avait eu autour de lui des conseillers en communication de la valeur de ceux de Sarkozy, ils lui auraient sûrement conseillé ça. De toutes façons, il serait mort maintenant, c'était donc une chose à faire, de mourir. Et mourir dans son lit, pour Henri IV, quelle misérable fin après une existence aussi agitée.
Henri IV a bénéficié, comme Napoléon, d'une légende après sa mort, qui légitime a posteriori son assassinat : le Vert Galant (comme Sarko et Strauss-Kahn), son Jurançon et son ail, son cheval blanc (sa Rolex), son Sully et ses pâturages et labourages (pas d'équivalent actuel), sa poule au pot, son Pont Neuf, etc.
C'est la Restauration qui en a le plus fait, pour "restaurer" une bonne image de la Monarchie. Mais la IIIème République en a fait autant : s'il y a eu un bon roi, ça prouve par contraste que tous les autres étaient mauvais...
Essayer d'imaginer en 2412 ce qu'on dira de notre Petit Galant, lors de la commémoration de son retrait de la politique après sa défaite de 2012? Je vous parie que ça n'aura aucun rapport avec la réalité.


Alors chantez : 


Vive Henri quatre,

Vive ce roi vaillant ! (bis - les deux vers)
Ce diable à quatre
A le triple talent
De boire et de battre
Et d'être un vert galant.

Chantons l'antienne
Qu'on chant'ra dans mille ans.
 (bis - les deux vers)
Que Dieu maintienne
En paix ses descendants,
Jusqu'à ce qu'on prenne
La Lune avec les dents.

J'aimons les filles,
Et j'aimons le bon vin ;
 (bis - les deux vers)
De nos bons drilles
Voilà tout le refrain :
J'aimons les filles,
Et j'aimons le bon vin.

Moins de soudrilles
Eussent troublé le sein
 (bis - les deux vers)
De nos familles,
Si l'ligueux plus humain
Eût aimé les filles,
Eût aimé le bon vin.

mercredi 12 mai 2010

Aux schtroumpffes le Schtroumpf!

Depuis qu'on a trouvé que le "Pompidou de Metz" ressemblait à la "maison des Schtroumpfs", le mot Schtroumpf a retrouvé toute sa jeunesse.


Fillon, croyant faire le malin, a défini un plan de rigueur! Impossible, a dit le Petit Schtroumpf! Pas de rigueur chez moi! Copé ayant dit qu'il fallait appeler un chat un chat, on était dans l'impasse, jusqu'à ce qu'on le baptise "plan de schtroumpf". Et tout le monde est devenu d'accord. Génial!


Il suffit de généraliser la méthode, et il n'y a plus de problème. Par exemple, dans le plan de schtroumpf, il est prévu que tout le monde paiera, même les schtroumpfs. Vous comprenez : même les pauvres, mais Sarkozy a dit : même les riches. Simple...


Angela s'est fait schtroumpfer sur l'Euro, et en plus elle a perdu les élections. Bien fait. Le Schtroumpfeur a sauvé l'Europe, qu'on se le dise, il gagnera les élections. Il joue en première schtroumpffe, quand Angela et Martine se battent difficilement en deuxième. Quant aux Grecs, qu'ils aillent se faire schtroumpfer.


Le Saint Schtroumpf est parti faire un voyage en Schtroumpfal. Et il a dit des choses très bien : qu'il n'y avait pas de complot externe, mais un problème en interne. Ben voila! C'était dur à avaler, mais c'est la vérité. Et ça va mieux quand on l'a dit, parce que enfin on peut espérer trouver des solutions. 


Et l'Evêque de Schtroumpf, en regardant la TV, a découvert des choses pas très catholiques dans les caves de l'église volée par l'association "le  bon Schtroumpf" et ses nervis de Dies Irae, très en cour vaticanesque. Il a vu, il n'en a pas cru ses yeux, mais bienheureux celui qui sait sans avoir vu. 


Le schtroumpf sera toujours le schtroumpf, comme disait ma grand-schtroumpf.      







vendredi 7 mai 2010

Zwärig im Kolmar

Oui temain 8 mai, uns'r Présitent, il fa à Colmar! Oh pas longtemps, c'est sur le chemin de Moscou, juste une escale.


Un déplacement tout-à-fait justifié, puisque l'Alsace vote bien. Yo, y'a des étranchers partout ici, vous savez! On est enfahis!. Et puis , il ne reste pas longtemps, même pas une heure, il n'aura pas le temps de répondre si on le traite de Doddele ou de Lapperlé. J'entends ça d'avance : "Doddele? Espèce de Bananabeijer toi-même!"


Ce Grummberescheledssuppfresser de Niklaus sera accompagné de son Pfennispalter de Premier Ministre, de sa Katzejäger de MAM, et des ses Boddesschlisser Falco et Bockel, et autres Fladestrichers. Il sera entouré de plein de Crayonspetzers à la Dreckfutz, et de plein de miloufs, de SP (Sa Prûle!) et de Shaandarms venus de tout l'Intérieur.


On peut espérer que ce n'est pas son Bibeleskesfratz de Guaino qui lui aura écrit son discours : c'est délicat, car le problème des Malgré-Nous est encore sensible, et le fait que Falco leur ait donné récemment un "diplôme de combattant français" a suscité des méfiances. Mais notre allerwältschlöjel besserwesser Babbelfutz saura sûrement répondre comme il faut. Ras le bol des Dapeteschissers et des Trepfeleschissers!


Notre seul regret est qu'il viendra sans sa Duele Miss.


Il pourra raconter au retour cette histoire alsacienne :
-Yo, bonchour matame Muller!
-Bonchour matame Feber, quelles nouvelles?
-Ma chienne a eu des petits...
-Décha?
-Non, des chiots!


Pour les spécialistes, je signale que Colmar est dans le Haut-Rhin, mais que l'alsacien ici présenté est plutôt bas-rhinois. 

jeudi 6 mai 2010

La poule au pot

Je vais vous donner la recette de la poule au pot.


C'est assez simple : vous prenez une poule, vous la mettez dans un faitout, plein d'eau, et vous faites cuire 2h30 après ébullition.

Tout ça parce que cette semaine, c'est le 4-centenaire de l'assassinat de Henri IV (prononcez Yves), en fait Henri III de Navarre, mais devenu roi de France à la suite de 3 ou 4 conversions au catholicisme, et une messe. On n'a pas fini d'en entendre parler.

Et des poules, il en mis au pot! Sarko peut aller se rhabiller! En fait, pour la recette, il vaut mieux tuer la poule avant de la faire cuire, la plumer, la vider, mais ce n'est pas indispensable. Le bon roi Henri faisait ça aussi bien dans le foin, qu'à cheval ou dans son lit.

Mais enfin, la poule au pot, c'est encore meilleur si vous ajoutez au bouillon des carottes, du persil, un céleri, un oignon, du panais, enfin, ce que vous avez sous la main.

Oui des poules, on lui en connait. Je ne vous parle pas de la Reine Margot (lisez plutôt Alexandre Dumas pour savoir comment elle a passé sa nuit de noces), c'était une légitime. Non plus que l'Italienne, ah je ne sais plus comment elle s'appelait, une Médicis : Marie, Catherine, Carla? Enfin vous trouverez ça dans votre Mallet et Isaac.

Le 13 mai 1610, il la fait couronner, sa Carla, et le lendemain, il se fait suriner. Depuis, ça craint, mais ça calme aussi. Et comme régente, elle n'a pas été très douée, elle s'est même fait virer.

Certains disent qu'il faut piquer un clou de girofle dans l'oignon. Mais enfin, à l'époque, le clou de girofle, on n'en trouvait pas chez Ducros. Ça coûtait la peau du dos.

Henri IV, on lui connait 12 enfants "naturels", et 6, comment dire, "artificiels", ou "légitimes"? Le premier fut évidemment Louis XIII, ça vous le savez, je suppose. Et puis Gaston, vous savez, Gaston... Ah, Gaston... Et puis Henriette, qui fut d'Angleterre, et obligée de payer son bois au Louvre après que son mari fut raccourci. C'est bien triste tout ça.

En revanche tout ce qu'on dit sur lui à propos de Lady de Nantes est faux.

On dit que la poule au pot est meilleure quand on la prépare en pot-au-feu : vous faites un bon bouillon, vous y faites cuire votre poule, ou une autre, avec du boeuf : de la queue, du jumeau, de la plate-côte, de la joue, tout ça bien ficelé, et un os à moelle. Vous déjeunez du pot-au-feu, et le soir, vous dégraissez votre bouillon, bien refroidi, en le passant au chinois. Vous le mettez en sauce avec un roux blanc, un oeuf, et vous servez la poule, en ayant soin de lui enlever la peau. Ainsi, vous ne gaspillez pas d'eau, c'est écolo.

Vous pouvez aller ensuite faire un tour rue de la Ferronnerie : je vous préviens, ça ne manquera pas de poulets de la maison Poulaga pour protéger les huiles, des fois que le souvenir de M Ravaillac, un bon et vrai catholique, donne des idées à certains. Il faut dire qu'il était aussi charentais, de la Région Charentes-Poitou. Il fut écartelé, comme nous entre nos convictions démocratiques, et le pouvoir aussi absolu qu'absurde que le Ciel nous a envoyé pour nos malheurs.

La poule au pot, c'est pour le dimanche. Les autres jours, tout ce qu'on vous demande c'est de labourer et de pâturer. Métro, boulot, poule-au-pot.



mercredi 5 mai 2010

Saintes Marie


Marie est le plus beau des prénoms, celui de la mère de Dieu. Le mois de mai lui est consacré, ainsi que la couleur bleu.


Autant dire que les saintes Marie foisonnent. J'ai repéré :
- Marie l'Egyptienne (2 avril), "Bienheureuse Pécheresse",
- Marie-Madeleine de Pazzi (25 mai), patronne des Carmélites
- Marie de Cordou
- les "saintes Maries" (25 mai aussi) : les deux demis-soeurs de la Vierge, qu'on appela pour les distinguer Marie-Cléophas et Marie-Salomé. Marie-Cléophas épousa Alphée dont elle eut 4 enfants : Jacques le Mineur, Simon, Jude et Joseph. Marie-Salomé, femme de Zébédée, est la mère de Jacques le Majeur et Jean l'Evangéliste. Enfin, c'est ce qu'on dit...
Après la mort du Christ, elles partirent avec Marie-Madeleine, Marthe, Lazare, leur servante Sara, et débarquèrent à Marseille, d'où le culte se développa.
Ce n'est que pour elles qu'on emploie "Maries" au pluriel.

Et n'oublions pas toutes ceux et celles qui portent Marie en second prénom, ou en prénom composé, comme Louis-Marie, ou Marie-Antoinette. Certains aiment Jean-Marie...

Il faudrait toute une encyclopédie pour parler de Marie, Mère de Dieu, Sainte Vierge, Notre-Dame, Madone, comme on la désigne. Je ne vous donnerai que quelques pistes de recherche au sein de l'hyperdulie (*), vous laissant le soin d'approfondir tel ou tel sujet.

Marie est la transcription latine du nom hébreu Myriam (ou Maryam). Ce nom lui a été donné en souvenir de la soeur de Moïse, par ses parents Joachim et Anne. Elle fut conçue par un simple baiser de ses parents devant la Porte d'Or à Jérusalem.

On ne retient des Evangiles que quelques mots qu'elle prononça : Fiat, Magnificat, vinum non habent (à Cana)... (ce dernier est souvent employé par un de mes neveux).

Toute une série de prénoms découle des épisodes de la vie de la Vierge : Concepcion (Concha, Conchita), Dolorès (Lola), Asuncion, Carmen, Mercedes, Pilar, Soledad, Rosario, Consuelo (lisez George Sand!). La liturgie fête ainsi :

- l'Immaculée Conception (8 décembre)
- la Nativité de Marie (8 septembre)
- l'Annonciation (25 mars)
- la Visitation (2 juillet)
- la Purification (2 février)
- l'Assomption, la fête la plus importante, le 15 août, quand le soleil entre dans le signe de la Vierge.

Sans oublier :
- la fête des Sept Douleurs de la Vierge (15 septembre)
- la fête de l'Attente de la Nativité (18 décembre), encore appelée Expectation, ou Bonne Espérance
- la fête de de Notre-Dame du Saint-Rosaire (7 octobre)
- la fête de Notre-Dame des Neiges (5 août)
- la fête de Notre-Dame de la Merci (24 septembre), instituée pour le rachat des captifs (des musulmans, cela va sans dire)
- la fête de l'Apparition de la Vierge à Lourdes (11 février)

La confusion avec le latin mare, a donné des étymologies nouvelles : Domina Maris, Stella Maris. Son nom a même défini ses vertus par acrostiche : Mediatrix, Auxiliatrix, Reparatrix, Illuminatrix, Advocata... et aussi ses bijoux : Margarita (perle), Adamas (diamant), Rubinus (rubis), Iaspus (jaspe), Amethistus (améthyste).

Il faudrait encore parler des représentations... Ne confondez pas la Vierge Immaculée, les yeux tournée vers le sol, qui descend du ciel appuyée sur la Lune, de la Vierge de l'Assomption, les yeux levés vers le ciel où elle monte. Sachez encore que le thème de la Vierge au Jardinet, ou à la Haie de roses, très fréquent à partie de la fin du Moyen-Age, a une signification profondément mystique, que je renonce à vous expliquer aujourd'hui.

Tant de mystères chez Marie....

(*) : hyperdulie : je vous laisse chercher dans le dico!

mardi 4 mai 2010

Utraquisme, taborisme, adamisme, hussitisme

Comme un de mes lecteurs me l'a fait remarquer, un blog est là pour traiter ses névroses. J'avoue, je traite mes petites névroses qui ne font de mal à personne, je n'aspire pas spécialement à la notoriété médiatique internationale -pas de kerviélisme ici!- , et je ne m'inspire que des saints principes de l'Abbaye de Thèlème.


Mais voila que j'ai dénoncé les néo-chemises brunes qui, sur les bases de l'intégrisme traditionaliste prétendument catholique, se préparent paramilitairement à exterminer d'une oreille à l'autre tous les juifs et musulmans dans le cadre d"une "guerre civile forcément inévitable". Je suis maintenant victime de harcèlement textuel, dans les commentaires de mon blog, de la part de psychotiques gravement atteints.

Et je vous le demande : qu'est qu'un névrosé peut faire face à un psychopathe? Et puis, je ne suis pas spécialiste : ai-je à faire avec la paranoïa, l'hystérie, la rigidité mentale, voire la schizophrénie? Je ne saurais trop conseiller à mon correspondant de consulter de toute urgence.

Alors que je voulais vous faire part d'une de mes découvertes : j'ai trouvé plein de nouvelles hérésies, dont l'utraquisme! L'étymologie se réfère au latin sub utraque specie, "sous les deux espèces".

Nous sommes en Bohème, au début du XVème siècle. Jean Hus vient d'être brûlé par traîtrise au Concile de Constance par l'Empereur Sigismond. Bien gentil le Père Hus : il ne demandait que l'Eglise renonce à son pouvoir temporel (1/3 de la Bohème appartenait à l'Eglise), accessoirement aux indulgences.

Mais après sa mort, la révolte des "Praguistes" a explosé. Loin de calmer le bas peuple, l'Empereur avait mis le feu. La révolution dura 20 ans, et comme le pouvoir temporel était alors de droit divin, la contestation ne pouvait qu'être hérétique. Et une des premières revendications fut de pouvoir communier sous les deux espèces, alors que la règle était que cela était réservé au clergé, et que c'en était même un privilège. Voila nos utraquistes.

Comme dans toutes les révolutions, c'est l'aile gauche qui emporte le mouvement en avant, dans une ambiance millénariste, et les utraquistes sont obligés de se battre contre les Taboristes, (qui se réunissaient au sommet de collines, leur "mont Thabor"). Et je n'ose vous parler des adamistes que tout le monde s'accorda à rejeter dans les bois jusqu'à leur disparition.

C'était, un siècle avant Luther, la première révolution du monde occidental, mais pas la dernière, un prototype assurément, qui comprend sa phase de terreur, sa phase "thermidorienne", etc. On fera mieux par la suite.


samedi 1 mai 2010

le premier et pas le dernier du mois de mai...

Alors, on cherche le muguet à Ville d'Avray, on défile avec les travailleurs pour défendre les avantages "acquis", ou on écoute Le Pen avant qu'il trépasse?

Les deux premières activités sont recommandées aux cardiaques, aux personnes à indice d'obésité positive. La dernière aux fanatiques, la première aux poètes.

Pour ma part, je vous invite à aller vous promener tranquillement, à rentrer chez vous boire du thé, et regarder ceci, que vous avez peut-être manqué :


Je vous préviens, c'est interdit aux moins de 10 ans, ne regardez pas en famille!