mercredi 23 mars 2011

Ohé? Les Bretons?

J'espère vivement que mon appel sera entendu, comme celui de De Gaulle en 40 à l'Ile de Sein.

Vous aurez la chance d'être les premiers à recevoir le nuage radioactif, et on compte sur vous pour nous en avertir.

C'est assez facile à voir : l'iode 131 a 53 protons et 78 neutrons, et le césium 137 a 55 protons et 82 neutrons.  Le césium sera plus facile à voir, car il a une durée moyenne de vie de 30 ans, alors que l'iode n'en a une que de 8 jours : il y en a déjà 2 fois moins que lors de son départ du pays du soleil levant.

Il est inutile de prendre des cachets d'iode (pour le moment), mais je voudrais insister sur le fait qu'il ne faut pas non plus boire de la bétadine.

Le gouvernement campe sur la position "ni-ni" : ni iode ni césium, mais évidemment on les croit autant qu'au moment de Tchernobyl. Pour mémoire, le gouvernement qui nous a protégés alors était dirigé par Jacques Chirac.

Merci pour tout.

1 commentaire:

lèon d'armorique a dit…

arretez, vous me faites peur.Le Cesium autour de Laudanum, Petitbonum,Baborum et Aquarium, ca craint.Mais les irréductibles gaulois bretonnisants vont resister.