mardi 19 avril 2011

Rappel de catéchisme

Maintenant qu'on n'apprend plus au catéchisme qu'à dessiner, permettez-moi de vous rappeler quelques règles concernant la Semaine Sainte, qu'on appelle aussi la Grande Semaine.

Le 1er jour est la fête des Rameaux, parce qu'on y fait une Procession solennelle (dans l'espace public) où l'on porte des rameaux, "en mémoire de ce que le peuple, qui vint au devant de Jésus-Christ, portait des palmes en signe de joie et de triomphe".
Les ornements sont violets. On chante :
Asperges me Domine hyssopo, et mundabor :
Lavabis me, et super nivem dealbator.


On lit la Passion selon S. Matthieu, xxvi et xxvii.

Ce qui doit nous occuper durant cette semaine, c'est la méditation des Souffrances et de la Mort du Sauveur.

Le Mardi Saint, on lit la Passion selon S. Marc, xiv et xv.
Le Mercredi Saint, on lit la Passion selon S. Luc, xxii et xxiii.
Le Jeudi Saint, on lit le Lavement des Pieds, ou Mandatum, S. Jean, xiii, 1-15.

Une seule Messe est célébrée dans chaque Eglise (sauf permission spéciale), en souvenir de l'Unique Sacrifice. On bénit aussi en ce jour, par les mains de ses Pontifes, les Saintes Huiles. On supprime, à la Communion, le Baiser de Paix, en ce jour où Judas trahit son Maître par un baiser.

Le Vendredi Saint, jour de tristesse, jour du sacrifice de la Croix, il n'y a pas de sacrifice de l'autel, mais une messe des "Présanctifiés", avec la sainte Hostie consacrée la veille et apportée en procession, d'où son nom.
A l'office du matin, on lit la Passion selon S. Jean, xviii et xix. On adore la Croix posée sur l'autel  :
Ecce lignum crucis
In quo salus mundi pependit.
Venite, adoremus!

Le Samedi Saint, jour d'attente, on bénit le feu nouveau, qu'on tire de la pierre, pour en allumer d'abord le cierge à 3 branches, puis tous les luminaires de l'Eglise, ainsi que 5 grains d'encens. La bénédiction du Cierge Pascal est confié au diacre, et non au prêtre. On bénit également les fonts baptismaux, et les petits enfants, à qui l'on donne une médaille ou un souvenir pieux.

1 commentaire:

léon a dit…

que voilà un bon rappel