mardi 9 mai 2017

Bon boulot!

Alors, voilà : la large coalition destinée à faire barrage au candidat des banquiers, au bébé-Hollande, celui qui vient toujours avec sa mère, le traître, j'en passe, a échoué.

Voila les arguments selon lesquels il fallait voter pour Marine (à lire de bas en haut, car rien n'est simple) :


Elle vote donc MLP, puisque c'est sans risque, et pour faire péter le système! Une vraie insoumise...

Elle a rejoint en cela les Fillon-un papa-une maman, qui ne sont pas prêts de s'en remettre, les hamonistes déçus, les mélanchonistes désespérés, les asselinéos et les cheminadomorphes, le tout faisant 34% des voix. C'est bien triste pour eux, mais c'est la démocratie (seul problème, ils sont tous contre, par royalisme ou pour la révolution). Les seuls contents faisaient partie de l'équipe de campagne de Marine : elle n'était pas là pour gagner, juste mettre le souk, comme on l'a bien vu lors du débat, à coups de fausses nouvelles (FN), de hoax, de rumeurs et de calomnies.

Et cependant, le Ciel immanent était contre eux, et c'était vu en premier par un respectable(?) dominicain :
Et repris par l'inimitable Boutin (tiens revoila du Boutin)

On ne fait pas plus bête.

Ah si! J'ai trouvé l'abbé Laguérie, le supérieur de l'Institut du Bon pasteur, un pseudo-curé en soutane et chaussures à clous, qui disait que les catholiques ne peuvent objectivement voter pour Macron :

" ... cet individu dangereux, et ceci sous peine de péché grave. Seules des conditions subjectives, inconscience, démence, perte de l'usage de la raison etc. pourrait l'en excuser. Si vous votez Macron, vous devrez vous en confesser... Et comme dans une élection à 2 candidats le seul moyen de stopper efficacement l'un est de voter pour l'autre (et non de s'abstenir : laissez-cela aux mélanchonistes!), la conscience des catholiques doit se libérer enfin du joug insupportable du pseudo-péché qu'on lui impute depuis trente ans. Il fallait qu'un prêtre enfin le dise. La vérité vous rendra libre".

Comme quoi la mère Tintin n'est pas la seule à enfermer. Mais elle, elle n'aura pas besoin d'aller à confesse...


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bien dit, bravo!