mercredi 17 mai 2017

Le macron quantique

Monsieur Eric-Emmanuel Schmitt a fait un article dans le Figaro pour demander à notre nouveau président d'être "littéraire". C'est assez idiot car le jeune homme est diplômé de philosophie, et a même été surpris à réciter la 1ère scène du Misanthrope. Il est sûrement plus cultivé en littérature que ses 2 prédécesseurs, et il a de plus une très bonne prof à la maison.

Monsieur EES aurait dû donc le dire 10 ans plus tôt. Ou se taire (ma préférence).

Mais il aurait pu lui demander d'être scientifique, parce que ça manque, et pourtant sa démarche est clairement quantique.

En effet son positionnement est une superposition d'états quantiques |droite> + |gauche>, comme le chat de Schrödinger est |mort> + |vivant>. Une expérience faite aujourd'hui a donné un ket plutôt |droite>, mais il en faudra d'autres pour mieux connaitre sa fonction d'onde. On appelle ça une réduction de l'état quantique.

On a assisté ces derniers mois à d’intéressants phénomènes d'annihilation, que les ignares ont appelé "dégagisme" : Juppé, Valls, puis Fillon, Hamon, Dupont-Teigneux... Normalement leur énergie de masse s'est transformé en lumière, mais les photons étaient tellement peu énergétiques qu'on ne les a plus jamais revus.

Et bien sûr, l'action de l'opérateur création a pu être détectée : un zombie sortant de nulle part, issu d'une fluctuation de l'énergie du vide ambiant (je vous l'ai assez dit), qu'on a appelé un macron, qui interagit de façon nouvelle et surprenante sur les autres particules.

Parmi ces autres particules, on a relevé un nombre de spin assez élevé (le spin est un moment angulaire, autrement dit un retournement de veste). Ce serait donc plutôt des fermions que des bosons, sauf le macron qui est de spin 0 donc un boson. Les plus célèbres sont Ducon-Aignan (il a tourné trop près du fachion), Valls (autour du flambion, du hamon et du macron), Estrosi (autour du fillon puis du macron).

On assiste en ce moment à des fissions, les noyaux LR et PS étant les principales victimes, sans qu'on ait vu pour l'instant des fusions nucléaires. On parle néanmoins d'une possibilité de noyau REM.

Révisez donc vos équations de Schrödinger, Dirac, ça peut servir!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bien! Continuez!

Unknown a dit…

ouf !