lundi 27 octobre 2008

L'Univers chiffonné

Intéressant petit livre de vulgarisation de M Jean-Pierre Luminet, publié en 2007 chez Folio essais.

Vulgarisation en l'occurrence ne veut pas dire facilité, car les notions de courbure et de topologie en dimension 4 ne sont pas évidentes à appréhender.


Le Père Newton avait fait l'hypothèse implicite que l'univers était euclidien, c'est-à-dire plat, désespérément plat. Et donc, homogène, isotrope, stationnaire, infini. Un univers que Dieu avait créé, et abandonné à ses intégrales premières après avoir remonté la pendule.

Einstein mit la panique dans tout ça, en posant l'équation énergie-matière, la constance de la vitesse de la lumière, bref, la relativité (la morale serait-elle devenu relative? craignaient les cardinaux théologiens enfermés dans le Vatican). Les masses courberaient l'espace, et les rayons lumineux, si l'on peut dire, iraient droit dans un univers courbe, donc seraient courbés par les masses. Et si, en regardant devant soi, on voyait son dos, le rayon lunineux ayant fait un grand tour autour de nous?

Plus grave, en résolvant ses équations, Einstein trouve un univers qui serait ouvert, ou fermé, mais sans doute pas stationnaire. Comme il ne pouvait s'y résoudre, il ajouta une constante, dite constante cosmologique, pour arranger les choses. La pire erreur de ma vie, dira-t-il ensuite, quand l'abbé Lemaire et l'allemand Friedmann nous démontrèrent dans les années 20 que les bonnes solutions étaient celles qui prévoyaient un début (big bang), et peut-être un écrasement final (le big crunch). Ca commençait à sentir le bûcher du côté de Rome.

Et voila maintenant M Luminet et son équipe, qui nous explique qu'on a beaucoup parlé de la courbure, mais pas assez de la topologie, qui est la science des formes. Vous savez bien qu'une sphère et un tore n'ont pas la même topologie, car on ne peut les déformer continûment pour les coller l'un à l'autre : fichu trou!

Quelle est la forme de l'univers? S'il est de type sphérique, il peut ressemble à ce qu'on voit, et c'est plus simple à comprendre. N'empêche que si on parcourt notre hypersphère, on peut revenir au point de départ sans faire demi-tour!

Et s'il est hyperbolique? Alors là, ça peut être encore plus génial : l'univers pourrait être constitué d'hyper-tores, associés à des hyper-polyèdres qui paveraient l'univers.

Un peu comme dans une pièce entièrement recouverte de miroirs, où une bougie se refléterait à l'infini, notre univers est peut-être plus petit que ce que l'on en voit, et parait loin à cause des multiples réflexions qui nous donnent des images de nos galaxies d'autant plus jeunes qu'elles sont éloignées.

Comment le savoir?. En observant le fameux rayonnement primitif, maintenant à 3°K : ses irrégularités (de l'ordre du 100 millième) devraient garder la trace de la topologie au moment du big bang. Un futur satellite va aller chercher les informations avec la précision nécessaire.

"Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie", disait Pascal. L'espace n'est pas silencieux, et il n'est ni éternel ni infini. Il n'y a donc plus de raison d'avoir peur de lui. L'agitation, les rodomontades, et les bluffs de Sarkozy sont autrement plus dangereux.

5 commentaires:

slobo la réunion a dit…

Quant au rayon de courbure de la matraque?!?!!

leon4 a dit…

tout cela me plonge dans un vide sidéral. j'ose avouer l'infini de mon inculture, mais affirmer que l'infini serait "fini" est le début de la négation de Dieu, non?
François,il y a des limites à tout!heu, non c'est pas ce que je voulais dire; en fait dire qu'il y a des limites à l'infini est un peu limite.Quand à l'espace plat qui serait courbe pour être en final sphérique, alors là je dis que l'on tourne en rond...

PS/vous avez de l'aspro?

leon4 a dit…

slobo, le rayon de courbure de la matraque dépend de la masse de plomb que les petits farceurs des forces de l'ordre mettent au bout de leur outil de travail.
on observe généralement des masses supérieures chez les gendarmes mobiles, puis viennent les CRS et enfin les policiers municipaux.
c'est d'ailleurs pour ca que les premiers répriment les manifs de sans papiers d'origine étrangère, les seconds les cégétistes et les derniers les retraités qui gueulent contre la hausse du mou pour les chats.
curieux, non?

St-Denis a dit…

je vais essayer de retenir tout cela pour les diners en ville mais ça va être difficile... quant à Sarko, c'est le diable . Un petit diable mais un diable qd même.

slobo a dit…

Matraque souple. Il l'avait sûrement bien cherché.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/bavure/video/x747b0_violences-policieres-a-montfermeil_news