vendredi 5 décembre 2008

MDR !

Mort de rire, je suis! LOL, comme on dit aussi.

On fait une relance, on lance des projets tous azimuts, on puise dans la caisse, et on nomme Devedjian pour suivre ça!

Un problème, un ministre! Déjà c'est drôle. C'est même bête, d'autant qu'on paie aussi un premier ministre qui assure la coordination de l'action des ministres. Alors qu'il faudrait faire du transverse, on verticalise, soi-disant pour contrôler Bercy.

Et puis Devedjian! Le Roi des écuries d'Augias du 92, le champion du libéralisme et du moins d'Etat. Il n'aurait pas bien réussi à l'UMP, et se serait fâché avec les bons amis du Président, vous savez, la famille Balkany. Je n'en peux plus de me tenir les cotes...

Qui va remplacer Devedjian au 92? Soit il cumule, soit c'est Jean S. Normal.

Qui va remplacer Devedjian à l'UMP? Je vous le donne en 10, je vous le donne en 100... Hortefeux! Le champion de la traque aux basanés et aux yeux bridés dans les cours d'école, ou par dessus les balcons! Faut tenir les objectifs! "Le meilleur d'entre nous", comme aurait dit Chirac.

La, c'est clair : il faut retrouver l'électorat "naturel" de Sarkozy, au moment où le Front National a des problèmes familiaux! Sarkozy fait l'ouverture à gauche, Hortefeux à droite.

Je ne ris plus. J'ai peur.

6 commentaires:

conspit a dit…

Rassurez vous ; Hortefeu est un illusionniste. Il fait du vent comme son patron.

rachid a dit…

l'important c'est qu'il fasse décoller des avions...

Slobodan a dit…

Il n'y a malheureusement pas de quoi rire!
Ou alors, parce que ça nous rapproche un peu plus de la crise systèmique qui verra nos idées prendre le pas sur tout le laxisme ambiant, où les sociaux traîtres seront punis à la hauteur de leur trahison.

leon4 a dit…

bon, une fois de plus, je suis le seul à penser à notre président de manière positive: bonne fête, nicolas!

O'Sulivan mauvais ! a dit…

Comment ne pas aimer son petit Nicolas de poche en ces temps si durs pour nos économies:
Nouvelle proposition d'un député de droite et sans doute ruiné par la crise boursières : autoriser une déduction à hauteur de 10 000 EURO des pertes subies en bourse.On ne sait pas si c'est dans le calcul de l'assiète fiscale (sans jeu de mot) ou si c'est sur les impots calaculés mais quand même c'est sympatique et très électoraliste non?
Beau cadeau de noël.
C'est le jeu de qui perd gagne à tous les coups.

O'Sulivan mauvais ! a dit…

Comment ne pas aimer son petit Nicolas de poche en ces temps si durs pour nos économies:
Nouvelle proposition d'un député de droite et sans doute ruiné par la crise boursière : autoriser une déduction à hauteur de 10 000 EURO des pertes subies en bourse.On ne sait pas si c'est dans le calcul de l'assiète fiscale (sans jeu de mot) ou si c'est sur les impots calculés mais quand même c'est sympatique et très électoraliste non?
Beau cadeau de noël.
C'est le jeu de qui perd gagne à tous les coups.