lundi 10 août 2009

Alerte VANDALES

Il y a des moments où l'honnête citoyen est désespéré et impuissant devant les sottises de ses concitoyens.
Un jour, en l'occurrence le 25 juin 2009, un propriétaire de monuments historiques, dont il avait la responsabilité, fit venir une entreprise spécialisée dans l'escalade. Les jeunes "artistes" sont donc descendus en rappel le long de la façade, et ont martelé (au marteau, évidemment)les rambardes et surtout les nombreuses statues qui ornaient l'édifice. En deux journées de bonne conscience, le mal était fait: des statues mutilées en l'air, et des débris au sol, aussitôt bennés.
Voici les données Mérimée -fichier des MH-concernant cette chapelle : et trouvé sur le site de la Mairie : ils savaient donc!

titre Chapelle Sainte-Thérèse-de-l' Enfant-Jésus
localisation Alsace ; 68 ; Wintzenheim
adresse Herzog (rue)
dénomination chapelle
éléments protégés MH chapelle funéraire

2e moitié 19e siècle
année 1862 ; 1886 ; 1898
auteur(s) VAN SOOLEN Johan (architecte)

Propriété de la commune
date protection MH 1984/12/06 : inscrit MH

Chapelle Sainte-Thérèse-de-l' Enfant-Jésus dite chapelle Herzog, avec la chapelle funéraire (cad. 25 11/2) : inscription par arrêté du 6 décembre 1984
observations Sculpteur : FONDERIE Henri.
type d'étude Recensement immeubles MH
N° notice PA00085737

© Monuments historiques, 1992

Ce n'est donc pas rien : le propriétaire est le maire de Wintzenheim qui décide de démolir un monument historique, sans l'accord des Bâtiments de France, sans demander une autorisation à la DRAC. C'au aurait été une mosquée, ou mieux une synagogue, le scandale eut été national, d'autant plus que cette chapelle a une fonction funéraitre : les grands hommes de l'illustre famille Hertzog y sont inhumés.

Des témoins, horrifiés, ont assisté au drame, ont pris des photos. Une réunion houleuse s'est tenue à la mairie, sans résultats; Le maire se dit fier de l'avoir mis en sécurité, les spécialistes rétorquent qu'il a pris la décision la plus chère pour qu'aucune restauration ne soit plus possible.

Les statues auraient pu être protégées par des filets, déposées et copiées en atelier : elles sont maintenant défigurés au dessus de gravats inutilisables.

La Tribune de l'Art, blog bien sympathique pour nous alerter sur les lubies de nos dirigeants culturels, a repris le dossier qu'il vient de mettre enligne; Il n'y manque pas l'avis du Professeur Bischoff, de l'Université de Strasbourg : "une saint Chapelle" unique en Alsace, la plus ancienne de l'art Néo-Gothique alsacien.

Cependant la loi est formelle, comme il l'indique : des années de prison et des très fortes amendes sont prévues.
Alors, il faut insister après du ministre de la Culture et de la communication : il doit demander une enquête administrative sur les dysfonctionnement de cette affaire, et doit demander au procureur une enquête préliminaire, à défaut de faire instruire par un juge d'instruction, tant qu'il en reste.

Des lourdes sanctions personnelles doivent tomber sur les responsables de ce désastre. Les habitants devront se choisir une nouvelle équipe municipale qui devra dans les 5 ans s'engager à une restauration complète du site.

Faites connaître autour de vous ce scandale. Parlez-en à vos amis et à vos députés, transmettez leur le dossier. Et si vous connaissez Sarkozy, faites-le venir malgré sa fatigue. IL VIENDRA, IL VERRA, IL VAINCRA : ce n'est pas plus dur que la Géorgie, quand même.


5 commentaires:

Anonyme a dit…

http://www.latribunedelart.com/Patrimoine/Patrimoine_2009/Vandalisme_Wintzenheim_1001.htm

leon4 a dit…

cette affaire d'escalade merite que l'on grimpe au cocotier!

anonyme du Fenua a dit…

souhaitant ne pas me faire insulter,je garderai l'anonymat pour poser une question:
les Alsaco ne sont-ils pas, à l'origine, des Vandale? (sans S)
et m'emmerdez pas, j'ai lu Wikipedia sur le sujet.

leon du fenua a dit…

detruire des chapelles neo-gothiques en Alsace, par des descendants des Vandale(sans S), cela me semble un être un pb alsaco-alsacien.
je souhaite garder l'anonymat, par par de représailles.

François a dit…

MM Léon et du Fuena, vous avez mal lu Wiki...
Vous oubliez les terribles guerres du XVIème et XVIIème siècle dans cette partie du monde, dont on se fichait car elle était terre d'Empire, et sensible à la Réforme...
En Alsace, 90% de la population fut tuée. On repeupla par de l'immigration massive en provenance notamment de Suisse.
Alors les alsaciens d'aujourd'hui n'ont aucune raison d'être plus Vandale que d'autres.
Quant à la bêtise, elle est hélas fort partagée.