jeudi 12 novembre 2009

Barbarella , Diafoirus et le technocrate, code H1N1

Misère de misère! Ah le beau temps que ce siècle de fer (Voltaire).

Voila, il y a une épidémie/pandémie de grippe ex-porcine, ex-mexicaine, et l'OMS s'est affolé : ses ratés au moment du SIDA lui ont foutu la trouille. Les frères égyptiens en ont profité aussitôt pour éradiquer les cochons des coptes, qui étaient leur seule subsistance.

Le gouvernement français, notamment Mme Bachelot, s'affole aussi : elle se souvient du sang contaminé et de la canicule. Elle veut vacciner toute la population, et achète de quoi faire 2 injections à chaque français, selon les rapports scientifiques disponibles à l'été. Elle n'aurait pas fait ça, on la traitait de tous les noms d'oiseaux, et elle finissait en cour de Justice de la République.

C'était simple. Mais brusquement, tout part en vrille, plonge dans l'irrationnel, le psychédélique, le cauchemar.

D'abord Mme Barbarella Bachelot fait une communication à tort et à travers : c'est grave une épidémie, mais c'est pas grave cette forme de grippe, il n'y a pas de danger, mais l'alerte est maximum. Tous seront touchés, mais peu seront atteints, etc...

Ensuite, Internet nous apprend que c'est Bush et ses complices qui ont fait fuiter le virus au Mexique, pour réduire la population mondiale, tuer Obama qui faisait une visite au Mexique, etc. Que finalement, c'était un complot des multinationales des médicaments pour vendre du Tamiflu et des vaccins. Et que ces Maîtres du Monde en ont profité pour mettre des adjuvants (de l'aluminium, beurk!) et, pourquoi pas, une puce destinée à nous pister toute notre vie.

Le brave citoyen en conclut que "c'est pas clair, tout ça".

C'est alors qu'intervient le technocrate. Vacciner toute la population, facile! le Ministère de la Santé a le plan ZBX083, confidentiel défense, rédigé en 1934, révisé en 1953 et en 1988, en cas de menaces bactériologiques globales : on réquisitionne les gymnases et les salles polyvalentes, les gens se mettent à la queue, le bras droit dégagé, la police assure l'ordre et évite le resquillage. Ordre est donné aux préfets de mettre en oeuvre le plan ZBX083.

Evidemment, ça ne se passe pas comme ça : comme les doses n'arrivent que progressivement, il faut définir les priorités : d'abord les personnels de santé (normal...), puis les femmes enceintes, puis, etc.

Arrive Diafoirus : comment, le gouvernement n'a pas prévu que les médecins de ville puissent vacciner. Scandale! Evidemment, Barbarella voulait éviter de payer 22€ 40 millions de fois, ce qui triplait le coût de l'opération! Diafoirus fait savoir que puisque c'est comme ça, il ne se fera pas vacciner, et recommande à ses clients de ne pas le faire.

Bachelot fait donner les pontes médicales à la TV : "oui, il faut se faire vacciner!" Il parait que le ponte est aussi consultant chez les fabricants... La TV interroge un médecin de banlieue : "Non, il ne faut pas se faire vacciner". Le médecin râle de ne pas avoir ses 22€, et ne veut pas être réquisitionné pour aller vacciner dans les gymnases... On fait des sondages trottoirs "Allez-vous vous faire vacciner?".
10% seulement des personnels de santé s'est fait vacciner, qu'à cela ne tienne, Barbarella ira se faire vacciner devant les caméras "pour donner l'exemple".

Je ne sais pas si vous comprenez la situation : les autorités scientifiques sont contredites par le pékin moyen, et les avis des épidémiologistes va être remplacé par une votation citoyenne. Plus personne ne croit les "savants" (les "sachants", dirait Sarkozy). Le technocrate se fait écharper pour avoir privé les gosses de sport depuis 1 mois, pour rien. On n'a plus confiance dans son médecin traitant.

Irruption de l'irrationnel, ministre dépassée, communication à contre-temps,conflit d'intérêts sous-jacents, diffusion de vraies et fausses nouvelles par Internet, voila un beau gâchis à faire méditer sociologues et politiques pendant des années.

Pour moi, c'est simple : je ne suis pas dans une catégorie prioritaire, c'est-à-dire que je peux crever, tout le monde s'en fout (c'est ce que j'ai compris). Aller faire la queue des heures, dans un gymnase, encadré par des mecs de la Préfecture de Police et leurs matraques et leurs chiens, j'en ai des cauchemars d'avance (j'ai déjà eu le TABDT par des infirmiers militaires, ça m'a suffit...)

Je me venge par avance en toussant très fort dans le métro : j'ai très vite une place assise, seul dans mon carré.

Est-ce que je me ferai vacciner? : j'attends les derniers sondages!

22 commentaires:

AAAATCHOUM a dit…

Où l'on voit les effets dévastateurs du principe de précaution aidé par la langue de bois et le politiquement correct !
Moi ce que je préfère dans cette grippe c'est finalement le début ...le H !

Té foot ou quoi ? a dit…

Bachelot , elle est pas fiable : elle veut pas aller au match de foot ; elle a dit ce matin qu'elle avait des obligations mais en fait elle ne sait pas si son vaccin est efficace et elle ne veut pas qu'on la filme à coté de sa Grande Copine Rama !
Ah politique quand tu nous tiens !

Anonyme a dit…

Y'a du foot en ce moment?

Slobodan a dit…

Un vaccin contre la connerie serait le bienvenu pour traiter en priorité ces souzes qui nous servent de chefs.

Ne refaites pas le match s'il vous plait ! a dit…

Slobo je suis en d'accord avec vous mais là vous ne savez pas à quoi vous exposez les finances de l'Etat et pas sur que deux doses suffisent moi je suis plus pour le Stalag comme au bon vieux temps voire au Goulag pour les cocos et les nostalgiques de l'Est.On pourrait leur faire fabriquer des micros bagnoles pour lutter contre celles des indiens.Des trucs simples: 4 roues, un moteur de solex et un volant.C'est ça le progrès de l'Ouest : plus tu es riche moins tu peux te payer de choses dues au progrès technologique ! Cherchez l'erreur !

Footage de gueule a dit…

Quel con ce Domenec! Il faut qu'il se fasse huer avec sa bande de pieds cassés à Bercy !Il vont voir des matchs de sport individuel !!!
Je sais pas moi mais mes gars ils seraient consignés, repos obligatoire le soir, ils font trop de match soi-disant !
Ca m'enerve tout ces gens qui font la queue devant Marcoucis pour voir des marrons autour d'un ballon, mais bon, y parait qu'ils sont bons !

Dr Diafoirus a dit…

Cher Monsieur,

Je tombe par hasard sur votre bloc-note. Etant médecin généraliste, je ne peux souscrire totalement à vos propos qui sont à mon avis un tantinet réducteur .
Mme Bachelot a eu tort de ne pas s'appuyer sur le maillage national constitué par les quelques 60 000 MG français, dont l'avantage en termes de proximité, de communication et de confiance avec la population n'est pas à démontrer . L'argument du coût de la consultation (22 euros ) ne tient pas . Pour la grippe saisonnière, les personnes à risque reçoivent un bon pour se faire vacciner par l'infirmière. Pouquoi ne pas l'avoir fait ?
C'est aussi ignorer que le MG fait environ 3,5 actes par consultation ( la bronchite, le certificat de sport, la verrue, et l'entorse de cheville, etc). Les patients ne consultent jamais pour uniquement une vaccination, ils profitent d'une consultation programmée (suivi de traitement).
Me Bachelot a eu tort également de se précipiter à acheter autant de vaccins , elle avait le temps de voir comment se comportait ce nouveau virus dans les autres pays et de constater que cette grippe est effectivement bénigne.
C'est elle qui a cassé la confiance de la population en racontant de gros mensonges sur la dangerosité supposée de cette pandémie. Quant aux professionnels de santé, ils se souviennent du sang contaminé , certes mais aussi de la grippe « porcine » de 76 (qui a fait 2 morts) et surtout des nombreux décès(Guillain Barré) dus à une vaccin fabriqué à la va-vite.
Quant à l'irrationnel, je me garderais à votre place d'avoir une opinion aussi tranchée quand on voit de quoi sont capables les gouvernements (11/9/2001).
Bien à vous.

François a dit…

Cher Docteur Diafoirus,
Rassurez-vous, j'ai la plus haute estime pour les MG, avec toutes les maladies que j'ai, et mes petites misères, qu'est-ce que je ferais sans...

Mais il ne faut pas prendre tout ce que je dis au premier degré. Je n'ai voulu que prendre le point de vue du pékin neu-neu, à qui on demande son avis, au milieu d'une bataille de spécialistes, tous honorables, mais tous d'avis différents.

Je ne "défends" Bachelot que pour sa trouille de finir comme E Hervé.

Entre les avis scientifiques, et les querelles d'intérêt, comment voulez-vous qu'on s'y retrouve?

Téfoot ou quoi ? a dit…

Mme Lagarde est en Asie pour aller chercher la croissance !
J'ai peur qu'elle ne nous ramène la fièvre jaune ....vite vite Roseline, encore une belle occasion de te faire mousser et de nous parler de la protection que le gouvernement va nous apporter.Belle opportunité de relancer un produit star qui fait long feu pour en faire une "vache à lait".
Nn est cool avec Bachelot, les députés ont réussi à se mettre d'accord sur le grand empreint , on va combler les caisses de l'Etat.Lagarde , elle est mignone et croit encore à l'assainissement des finances publiques pour accompagner la croissance.Brave petite chienne à son Sarko !

Prospectiviste a dit…

Pour sortir de la "crise" , il faudrait chasser les idées reçues.
Le problème c'est que Sarko et Lagarde n'ont tout simplement pas d'idées !
A si ! Une vieille , très vieille idée : élargir la base de l'impôt et lutter contre l'évasion fiscale vers les paradis ficaux !
Une histoire de plombiers qui s'acharnent à réparer les canalisations alors qu'il n'y à plus d'eau dans le circuit.

Le coup de la panne a dit…

La question est de savoir pourquoi autant d'acharnement à vouloir créer le grand empreint national?
Tout simplement parce qu'il faut penser aux élections et que comme les sources occultes de financement sont moins nombreuses en temps de crise....

le coup de la panne a dit…

emprunt national of course

leon( avec petit Robert) a dit…

je vous trouve tous tres empruntés pour un simple emprunt qui, il est vrai, nous empêtrera en laissant derrière lui un empreinte durable.
l'emprunteur sera empuanti par l'empyème, voire l'empyreume, de la dette.

Littre a dit…

L'empyeume est une conséquence de la grippe : normal.
Mais je ne vois pas l'empyreume ici : ça pue, mais plutôt la pourriture...( pourriture contre netrole, la devise de Pasqua en Iran...)

le coup de la panne a dit…

Nn veut laisser son empreinte avec cet emprunt !
C'est en fait la seule chose qu'il peut faire .De l'agitation médiatique.Merci les spins doctors.
On n'est qu'a mi-mendat.Il faut trouver d'autres histoires pour faire passer le vaccin.
C'était une sorte de referendum déguisé que cette idée tout comme la mobilisation pour H1N1 qui est un flop et confirme la baisse drastique de Nn dans les sondages.Les français sont cons et n'ont pas de mémoire en politique mais avant l'aller à l'abatoir ils savent aussi donner des coups de sabots à leurs vachers.
Ii faudra trouver une astuce pour nous présenter les choses quand le seuil de popularité de Nn va passer sous la barre de zero.
On nous ressortira les épisodes de Nounours et du marchand de sable sans doute.Parait que Nn a la nostalgie de la téléd'autrefois.

le coup de la panne a dit…

Désolé: mentdat (droit de mentir donné par le peuple grace au vote démocratique)!

AAAAtchoum..! a dit…

H1N1:La vérité, les vérités plus exactement commencent à sortir du chapeau des journalistes :
on apprend hier soir , que le vaccin n'est pas exempt d'effets secondaires graves, que la France en suit pas cette fois l'avis de l'OMS, que les médecins sont plus que divisés sur l'utilité du vaccin, qu'il y a trop de doses (une seule vaccination suffirait) et que les doses en trop seront données à d'autres pays et non plus revendues, que nombre de journalistes ont fait pression et ont adopté la voie du politiquement correct et abondé avec un discours alarmiste qui choque le bon sens, que les médecins généralistes sont en retrait car écartés dès le départ de l'opération, que le coût réel est grevé par la logistique qui en résulte mais qui sera masqué, que les médecins de famille ne sont pas consultés (ce qui explique leur rejet ou leur neutralité)....
Le plus grave c'est que la prochaine fois qu'un virus dangereux frappera le pays , plus personne ne sera en mesure de juger de la crédibilité des organismes officiels.
Un idée comme ça : que l'Etat aide les chercheurs français à mettre au point des médicaments efficaces pour ce genre de virus et d'autres et que nos chercheurs soient bien payés et qu'ils restent en France au lieu de faire de nous de riches esclaves obligés d'acheter des licences aux US.Aidons nos universités, nos centres de recherche publics, créons des établissements mixtes pour faire du transfer de technologies aux entreprises de pharmacie et multiplier les dépots de brevets ou les publications scientifiques en France.Ensuite, travaillons la desinformation des pays qui , avec une grande population pourraient nous acheter nos produits et faire baissser nos couts de production comme le font les chinois et les US, faisons des opérations de vaccination financées par des fondations pour mieux occuper le terrain (en Afrique par exemple) en cassant ainsi les prix tout en donnant une image favorable et utile à nos relations diplomatiques et commerciales.

François a dit…

Bien, AAAAAAAATChoum!

On y croit, on se motive, on le fera!

AAAAtchoum a dit…

Merci François, je sais , je sais mais ne dit on pas que le rêve engendre la réalité?

AAAATchoum a dit…

Ah, nous avons droit enfin à notre parcelle de vérité sur le grand gaspillage de l'Etat ce matin: gaspillage des lots de vaccins périssables au bout de 48 heures après ouverture....
Il n'est donc même plus question de les donner !
Quel délire !
Un contact australien m'a confirmé la méfiance de son pays au regard de la methode d'intox française et le grand calme qui entoure la maîtrise du H1N1 là bas.
Sans doute ce qu'on qualifie d'exception française mais cette fois c'est pas du cinéma.

Anonyme a dit…

Mais vous attentez à l'image de la France à l'étranger, en vous en prenant à Bachelot, c'est-à-dire à M Sarkozy!
Il n'a pas été élu pour être inactif, il a donc été actif : il a acheté du vaccin.

Aux armes citoyens a dit…

Ah Anonyme, j'ai le plus grand respect pour Nn qui est en vadrouille privée (normal pour pas se faire encore tacler si ça merde) pour convaincre les grands amis de la France d'acheter ses stocks de ....Rafales !
C'est beau cet acharnement à essayer de convaincre des clients à coup de valises de fric pour ensuite en tirer les bénéfices aux élections ! Ce ne serait rien si ce n'était pas avec mes impôts !
Moi aussi je sais faire.
Je vois approcher la fin de régime et la multiplication des coups d'essai comme autant de manoeuvres desespérées pour nous bleuffer avec derrière notre guide suprème, une claque faussement admirative et servile.Les fonds secrêts n'y suffiront pas.L'activisme oui mais pas l'agitation.