jeudi 31 décembre 2009

Célébrations 2010

Savez-vous que l'année 2010, que nous nous souhaitons très bonne, va être difficile!

Ce sera d'abord l'année Chopin, pour le bicentenaire de sa naissance, occasion unique de se rapprocher avec ces chers Polonais. On va entendre du Chopin dans tous les supermarchés, dans les versions les plus sirupeuses, et sur Radio Classique, par tranche de 2'35, entre les pubs pour le CAC40. Il y a de très belles choses chez Chopin, mais elles supposent le calme et la méditation, hors des sentiers battus et rebattus.

Ensuite, ce sera l'année Henri IV, quatrième centenaire de sa mort, le 14 mai 1610. Sarkozy va adorer ça : il a déjà écrit au pape à cette occasion. Et puis sa réputation de Vert-Galant! Quel modèle!

Et puis, il va y avoir des tralalas partout. Exemple : le 4 juin 2010, à La Flèche (Sarthe), célèbre pour son Prytanée et les oies qu'on y élève, le Requiem des rois de France d'Eustache du Caurroy, par l'ensemble Doulce Mémoire. Ça va être bien... Et des concours de poules au pot, parce que grâce à Sarkozy, on peut enfin s'offrir une poule au pot tous les dimanches.

Dans la foulée, on va fêter aussi le 450ème anniversaire de la naissance de Maximilien de Béthune, duc de Sully. Pâturages et labourages sont les mamelles de la France, voila qui va réjouir la FNSEA.

Mais on pourra aussi manger du hareng saur de chez Ikéa, grâce au bicentenaire de l'élection de Bernadotte au trône de Suède. Hortefeux sera aussi à la noce avec celui de la promulgation du Code Pénal.

Pour les poètes, le souvenir de Joachim du Bellay (1560) et d'Alfred de Musset (1810) vous attendrira... Pour Jean Anouilh et Jean Genet (1910), je me réjouis des polémiques à venir...

C'est fou le nombre de gens nés en 1910 : Julien Gracq, Jean-Louis Barrault, Rolf Liebermann, Pierre Schaeffer, Paul Robert (oui, le Petit Robert!), Jacques Monod. Et ceux qui sont morts : Jules Renard, Pauline Viardot, Nadar, Marius Petipa, le Douanier Rousseau, Édouard Colonne...

En 1910, il y a eu aussi la première ligne de métro sous la Seine (ligne 4), mais aussi l'inondation de Paris. Comme quoi Delanoë va être aussi de la fête.

Ah oui, la mort de Camus en 1960? Mais Sarkozy l'a déjà panthéonisé.. Comment, ce n'est pas fait? L'annonce médiatique suffit, non? A suivre, comme d'habitude.

Je vous souhaite en 2010 beaucoup de bonheurs à commémorer les années et les siècles suivants.

mercredi 30 décembre 2009

De pire en pire!

Même son pire ennemi ne lui aurait pas souhaité ça!

Les centrales nucléaires arabes, foutues! Les TGV chinois, ratés! Les Rafales brésiliens, pas gagnés!

Et maintenant, la taxe carbone carbonisée! Une taxe, même pas un impôt! Sous le vague prétexte qu'il y aurait rupture d'égalité devant les charges publiques, comme si l'objectif des taxes n'étaient pas de prendre un peu à beaucoup de pauvres, ce qui rapporte beaucoup plus que de prendre beaucoup à quelques uns.... Voila une atteinte intolérable aux lobbies, qui ont bien le droit de défendre, par députés interposés, leurs légitimes intérêts.

Ça serait drôle si ça n'était pas triste. Est-ce qu'on s'interrogera vraiment sur les causes de ces ratés?
La guéguerre permanente entre EDF et AREVA dure depuis des années. Quand Proglio associé à Bouygues dirigera tout ça, ça marchera mieux, foi d'UMP. On parie que non?
Quand on pense que le chef suprême est allé là-bas, laissant Fillon se payer les maires en congrès, pour défendre la proposition. Et s'il ne se mêlait plus de tout? Impossible.

Pour le TGV, rappelez-moi donc qui a sauvé Alsthom? La nouvelle est incompréhensible, surtout 2 jours après le voyage triomphal de Fillon dans l'Empire du Milieu (un milieu par ailleurs bien connu dans les Hauts de Seine).

Pour la taxe Carbone, il s'est pris tout seul le pied dans le tapis. Il a décidé de tout, n'a écouté aucun avis, et il s'est planté, c'est tout. Tout ce qu'il trouve à dire, c'est que un coup politique des chiraquiens Debré et Chirac. Un peu court pour une censure totale du projet par le Conseil Constitutionnel, projet voté par les 2 assemblées, sans que personne ne s'en émeuve.

Mais Fillon a un plan B, que j'attends de voir avec impatience.

Tout ceci me remplit d'optimisme : l'année prochaine ne pourra qu'être meilleure!

Allez, bonne année, la France!

dimanche 27 décembre 2009

Ah quelle fin d'année!

Dix ans déjà qu'on a eu l'Erika, Lothar et Martin, et on en fait tout un plat, alors que cette fin 2009 est autrement angoissante.

Berlusconi empaffé, Besson décrié, Madoff tabassé, le Pape déséquilibré! Mon Dieu, on voit bien que la fin du monde approche, que peut-il encore se trouver de nouveau sous le soleil, sinon au fond de l'inconnu....

Notre budget ténu, les banques soutenues, Dassault corrompu et le Rafale invendu, Flosse détenu, Chirac prévenu, Sarkozy nu comme le roi de la fable, où va-t-on?

Lagarde et Lula les héros des journaux! Villepin et Juppé, rivaux pour remplacer Sarko, les seringues de Bachelot, et ses crocs! Sarko et Guaino : haro!

Pasqua puni, Dati marrie, mais Pie au paradis!

Et toujours, Ségolène sans gène, pas plus que Sarkozy invité au Maroc par M6, comme avant lui Chirac et Pasqua...

Surtout, lisez et relisez L'interview d'Emmanuel Todd dans Le Monde... Ca va énerver l'Incompris, mais ça lui fera du bien....

mercredi 23 décembre 2009

Emmanuel (le)

Immanouel (imanou E-l) est un prénom qui signifie « Dieu est avec nous » en hébreu, en référence avec un texte d'Isaie 7, 14.

Ce mot désigne le Christ, et on le fête donc le 25 décembre, jour de Noël. Emmanuel, Noël, Tiphaine, sont donc des prénoms qui ne se rapportent pas à des saints, mais à des événements : la Nativité, l'Epiphanie. On préfère Noël ou Emmanuel à saint Jésus, et c'est bien mieux ainsi.

Le prénom est d'usage dans tous les pays chrétiens, et propice à toutes les variations : Manuel, Manolo, Manolete, Manus, Imanol, et l'adorable Manoel... Pour les filles, les Emmanuelle seront Manuela, Emma, Mania. Manu est le diminutif aussi bien de Emmanuel que de Emmanuelle. On se gardera des confusions.

Il est attesté que dans certaines peuplades primitives, on utilise la variante "Wawoueille". Et on fera attention à l'expression Manu Militari : ça n'a rien à voir!

Pour en revenir à Emmanuel, on peut cependant fêter des saints Emmanuel : le 10 juillet pour saint Emmanuel Ruiz, missionnaire, ou le 17 septembre pour les martyrs du Vietnam, canonisés par Jean-Paul II. Et puis n'oubliez pas le 11 octobre, sainte Maria Soledad Torrès Acosta, dite Manuela. Bien sûr on attend qu'une date soit fixée pour Soeur Emmanuelle (ne dites pas "santa subita", merci...), mais il semble qu'il y ait d'autres priorités.

Joyeuses fêtes de la Nativité à vous tous!

Joyeux Noël, Noëlle, Emmanuel et Emmanuelle!

lundi 21 décembre 2009

Attention !

Oui, excusez-moi de vous distraire du dénervage de vos foies gras, de vos marinades ou de vos marrons trempant dans le lait, mais je suis sûr que vous allez encore vous tromper.

Aujourd'hui, à 17h37 en temps universel, GMT ou Z, ce sera le solstice d'hiver! La Terre est à 90° du Point Gamma, le soleil est pour nous au plus bas dans le ciel, l'hiver commence (au cas où vous ne vous en seriez pas aperçu). Rappel pour mes lecteurs de l'hémisphère Sud : le soleil est au plus haut, l'été commence....)

Et bien je suis sûr que vous allez confondre avec le passage au périhélie, qui n'aura lieu que le 3 janvier à 0h UTC, TU, GMT ou Z, à la Sainte-Geneviève! Si bien que nous continuons encore une quinzaine à nous rapprocher du soleil : encore 147 159 414 km, et ça baisse à chaque seconde, jusqu'au minimum de 147 098 074 km!

Si bien que l'été de l'hémisphère sud reçoit plus de soleil que le notre, ce qui est une inégalité naturelle destinée à favoriser les manchots de l'Antarctique et qui constitue un scandale. Le prochain congrès climatique devra résoudre ça.

La pleine lune aura lieu le 31 décembre à 20h14 (heure civile française), mais environ 8 jours avant, vous devriez apercevoir, si le temps le permet, une étoile du côté de l'Orient.

Pensez-y, avant de passer à table!

vendredi 18 décembre 2009

Le Père Noël a de l'avance.

Bonne pioche hier, sur le front judiciaire.

Richard Gasquet est lavé de tout soupçon, mais ne fera plus de bises aux petites américaines. On l'espère bientôt à Roland- Garros, ce sympathique bittérois.

Julien Dray n'ira pas en correctionnelle : un simple rappel de la Loi suffira. On comprend qu'il n'a rien volé, mais que la comptabilité, ce n'est pas son truc. On l'espère bientôt tête de liste socialiste dans l'Essonne.

Le point commun : 2 innocents ont été sortis des circuits pendant un an. Dans le cas de Dray, il est important de noter que l'enquête préliminaire du Parquet devait être le test de la future organisation de l'instruction en France : pas de juge d'instructions, pas d'interrogatoire, pas d'avocat, juste des rumeurs balancées par des journalistes amis.

Le DRH du parti Socialiste peut ainsi éliminer qui il veut quand il veut! Génial...

Enfin, les derniers chanceux sont les actionnaires et dirigeants d'EADS. Rien à leur reprocher, nickel chrome, les Lagardère, Forgeard et compagnie n'ont pas trafiqué les cours, et s'ils ont vendu au bon moment, ce n'est pas un délit d'initiés.

C'est l'application de la promesse électorale : réforme du droit des affaires, par suppression de tous les délits dits "en col blanc".

Notons de plus que ces affaires élucidées améliorent les statistiques, et diminuent le taux de délinquance. Merci Petit papa Noël!

Pour Chirac et Villepin, le Père Noël sera déjà passé, tant pis pour eux : la vengeance est un plat qui se mange glacé.

Youp la boum, et allez donc, c'est pas mon père!

jeudi 17 décembre 2009

Encore des brèves

Juste quelques informations.

-la vaccination. Je vous ai déjà raconté que le préfet des Hauts de Seine, zélé serviteur, avait réquisitionné des médecins de Grenoble pour aller vacciner à Garches et Puteaux. Je vous offre un nouveau scoop: comment Mme Bachelot a-t-elle financé tout ça? Et bien, par un prélèvement (d'office) de 1% sur le CA des mutuelles. J'ai calculé, pour moi, ça va faire 12€... Laquelle mutuelle en profite pour augmenter ses prix de 8%. Sans commentaires....

- Copenhague. On nous dit que c'est le foutoir que les écolos râlent, les pays pauvres désespèrent, que la Chine ceci, et les US cela... C'est en communication on appelle du teasing, car bientôt notre Zérro national va venir, va voir, et va vaincre.... Le monde sera sauvé, grâce à lui. Claire Chazal a son entrée toute faite pour le prochain JT. Et si ça ne marche pas? Pas de problème, nous a déjà dit le Grand Con-municateur : il aura tout essayé, ce ne sera pas de sa faute. Il gagne à tous les coups.

- Le grand débat national sur l'identité française? Les objectifs semblent déjà dépassés : jamais les promesses de voix pour le Lepenthon n'ont été aussi élevées. Après le père Jean-Marie, et la fille Marine, voila Marion la petite fille! Maréchal, la voila, la fille de Yann Le Pen et de Samuel (hum, hum..) Maréchal (ouf!). Comme les Debré, les de Caunes, les Dassault, les Bouygues, et les Le Pen, les Sarkozy s'organisent aussi en dynastie.

- Judas Besson est à la fête, bien sûr, et il vient d'être chaudement félicité et encouragé, malgré les critiques "de notre camp" signées Raffarin, Juppé, etc. Il faut le surveiller de près ce Besson, parce qu'il a une aptitude naturelle à choisir le camp de vainqueur. Il n'est, à l'UMP, qu'en transit du PS vers le FN.

-Mme Dati n'en peut plus : "Je suis dans l'hémicycle du parlement de Strasbourg. Je n'en peux plus, je n'en peux plus ! Je pense qu'il va y avoir un drame avant que je finisse mon mandat". Non, pourvu qu'il n'y ait pas de drame! Il n'y a pas de médecin du travail, au parlement européen? Elle peut très bien démissionner de son poste de député européen, et se faire engager par France Télécom, par exemple. Elle aura droit à des jours de congés (12 par an maximum) quand sa fille est malade, par exemple.

-A propos de France Télécom, j'ai quand même été surpris de trouver sur Internet le premier rapport de Technologia présenté au DRH cette semaine. Je vous en donne juste une des conclusions :

  • Grande défaillance du management
  • Ambiance de travail tendue, voire violente
A noter qu'il n'y a pratiquement pas de différence statistique entre fonctionnaires et contractuels : contrairement à ce qu'ils croient, ce n'est pas que les gens soient c..s, c'est le système qu'ils ont mis en place qui est pourri. A quand le grand coup de balai?

- Vous savez déjà que la France est gouvernée, et bien gouvernée. En voila une nouvelle preuve : quand les footeux râlent parce qu'on leur supprime leur niche fiscale, on publie aussitôt les primes qu'ils ont touchées pour avoir "gagné" leur place en Afrique du Sud. (Finalement, on va leur garder leur niche, sinon ils feront exprès de perdre). Quand la crise du RER A s'enlise, on fait savoir qu'ils gagnent 2700€ pour travailler 2h par jour. Et quand Johnny est dans le coma, on sait exactement les turpitudes de son chirurgien (escroquerie aux assurances, erreur de vertèbre pour une opération, etc). Voyez comme les fichiers des flics sont bien tenus! Voyez comme c'est utile...

Je suis fier d'être français (si je le suis encore...)

mardi 15 décembre 2009

Berlusconi

Tu le connais, lecteur, ce monstre délicat,
Hypocrite lecteur - mon semblable - mon frère!

Mais je vous remets la photo :car vous ne me ferez pas croire que ça ne vous a pas fait plaisir de voir le fringant chef du gouvernement italien se prendre ce pavé en plein...Milan!

Sarkozy et Khadafi ont immédiatement téléphoné pour le congratuler, et tous les officiels ont été obligés devant les caméras de dire combien ils étaient désolés de cet acte "odieux".

Mais vous, je suis sûr que votre premier mouvement a été de rigoler...Allez, allez, avouez-le, bandes d'hypocrites...

Il y a longtemps que je voulais vous parler de ce personnage. En effet, j'avais vu il y a quelques temps qu'il avait organisé des manifs monstres à Rome, pour protester contre un acte d'euthanasie projeté sur une pauvre femme dans le coma depuis très longtemps. Je ne me prononce pas sur le fond, et me garde bien de juger un cas aussi dramatique, mais j'avais noté que le Vatican avait fort apprécié la manoeuvre.

Les commentaires précisaient bien que l'objectif de Berlusconi était double : rassembler ses troupes en exploitant un fait divers douloureux, et donner des gages aux catholiques. J'ai complété ma documentation sur Berlusconi en allant voir sur Dailymotion ce qu'on trouve sous le tag Berlusconi : un personnage grossier, qui fait des gestes obscènes aux dépens d'une fliquette italienne, qui se cure le nez en public sans gène aucune, etc.

J'ai toujours pensé, et je le pense encore, que les succès de Berlusconi, en affaires, avec les femmes, en politique, grisent notre Sarko qui voudrait bien réussir dans la vie comme lui. Mais je reconnais que le notre se tient mieux en public, même au salon de l'Agriculture ou au Guilvinec. Sur le fond, il y a le même racisme macho qui est très pénible. Avant de fasciner Sarko, il est juste de remarquer qu'il avait déjà séduit Mitterrand qui lui avait offert la 5ème chaîne, tellement vulgaire qu'elle n'a pas tenu 2 ans.

Mais voila, si ça ne gène pas le Vatican de soutenir le Berlusconi pro-vie, ses affaires de top-modèles type Lolita, ce n'est pas vraiment sa tasse de thé, même s'il est compréhensif. Dès que Berlusconi aura divorcé de sa femme actuelle (qui demande 3 millions d'euros par mois...), il ne vivra plus dans le péché, car il redeviendra marié dans la norme avec sa première ex et pourra communier en public : je ne sais plus quel Monsignor a sorti ça, et ça m'avait fait plus rire que pleurer...

Alors, un pavé sur cette ordure, j'avoue que j'aime! Lui qui s'est fait lifté de partout, et qui a un râtelier tout neuf, le voila tout abîmé!

Que cela serve de leçon à Sarkozy aussi : s'il continue à braver l'intelligence et l'honnêteté, il risque de lui arriver la même chose, malgré les 700 CRS mobilisés à chaque déplacement de sa personne. En fait, vous l'espérez secrètement, non? Hypocrite lecteur....

PS : ça me fait penser à "J'ai plus de souvenirs que si j'avais Turin"

dimanche 13 décembre 2009

Incipit

Même si vous avez fait une Terminale S, vous savez ce qu'est un incipit : le début d'un texte, généralement écrit pour accrocher le lecteur.

Le plus célèbre : "Longtemps je me suis couché de bonne heure". Vous dites aussitôt : Proust, la Recherche! Bien.

Pour moi, le plus beau est celui de la Chartreuse de Parme : "Le 15 mai 1796, le Général Bonaparte fit son entrée dans Milan à la tête de cette jeune armée qui venait de passer le pont de Lodi, et d’apprendre au monde qu’après tant de siècles César et Alexandre avaient un successeur". Mais vous le connaissiez aussi.

Le plus délicieux : "On va à Bayreuth comme on veut, à pied, à cheval, en voiture, à bicyclette, en chemin de fer, et le vrai pèlerin devrait y aller à genoux. Mais la voie la plus pratique, au moins pour les Français, c'est le chemin de fer". Lavignac, Le Voyage artistique à Bayreuth, l'incontournable du wagnérien.

Le plus récent, parce qu'on vient d'en parler : "Je hais les voyages et les voyageurs. Et voici que je m'apprête à raconter mes expéditions. Mais que de temps pour m'y résoudre!" Tristes Tropiques, de Claude Lévi-Strauss, celui qui ne vendait pas de jeans.

Et celui-ci : "L'été tend son voile bleu sur le pays de Forcalquier. Planté sur sa haute colline, le château comtal dresse avec arrogance son donjon, ses quatre tours d'angle et sa couronne de murailles grises comme un défi aux téméraires qui oseraient s'y attaquer. Tout autour s'échelonnent des moutonnements calcaires couverts du manteau vert des forêts de chênes..." Je ne vous en inflige pas plus, c'est évidemment le plus nul : Patrick de Carolis, les Demoiselles de Provence. Il a dû mettre son beau costume pour écrire ça, et se souvenir de ses bonnes notes en rédaction au collège.

Mais vous voyez que ça fonctionne : on a tout de suite envie d'arrêter de lire.

Le plus ancien, au moins pour moi? Au célèbre et virgilien "Arma virumque cano" (que je traduis par : c'est l'histoire d'un mec, et de ses castagnes, au grand dam de l'Académie), je préfère le définitif "Gallia est omnis divisa in partes tres, quarum unam incolunt Belgae, aliam Aquitani, tertiam qui ipsorum lingua Celtae, nostra Galli appelantur". En effet, si Judas Besson avait écouté César, on n'en serait pas là.

Et ce beau texte, de qui est-il :
"C’était donc le 25 septembre 2008 ici même à Toulon.
La crise financière qui couvait depuis des mois venait subitement de s’aggraver. Une banque américaine venait de faire faillite déclenchant une crise de confiance dans le monde absolument sans précédent...
C’est dans ce contexte dramatique que j’ai voulu m’adresser aux Français pour leur dire la vérité alors que tant de voix m’appelaient à ne rien dire parce qu’en disant la vérité, me conseillait-on, j’aurais pris le risque d’aggraver l’inquiétude et donc de précipiter davantage la crise."
Quelques pistes : refus des conseils, une construction boiteuse, je , je.. Oui c'est du Sarkozy, ou du moins du Guaino! (La Seyne/Mer, 1/12/2009)

C'est parfois compliqué. Par exemple, Racine commence Phèdre par :
"Le dessein en est pris : je pars cher Théramène
Et quitte le séjour de l'aimable Trézène"
alors que Sarkozy aurait simplement dit "J'en ai marre, je m'casse"...

Petit jeu : qui commence quoi par ces phrases :"Les personnages du drame qui depuis trente ans se joue sous nos yeux se retirent. Les acteurs populaires ont descendu les premiers dans les tombeaux qu'ils avaient placés sur la scène : ils ont emporté avec eux quelques têtes couronnées ; d'autres potentats, en plus grand nombre, les ont suivis, Louis XVI, Louis XVII, Gustave III, Pie VI, ..., et ce Buonaparte, unique dans sa dynastie, solitaire dans la vie et dans la mort, ce Buonaparte qu'on ne sait ni comment admettre au nombre des rois, ni comment retrancher de ce nombre..." Facile : je vous en ai mis beaucoup...!



vendredi 11 décembre 2009

L'image internationale de la France.

Chaque fois qu'il y a un pépin, un chahut, un loupé, il y a toujours un ministre ou un Guaino quelconque pour expliquer que ce n'est pas grave, et qu'il vaut mieux ne pas en parler "pour ne pas abîmer l'image internationale de la France". L'élément de langage est à usage permanent, et les journaux amis se le tiennent pour dit.

Bien sûr, vous avez compris que l'image internationale de la France est d'abord et surtout celle de notre chouchou Duracell national.

Quand 2 flics en service, chargés de contrôler l'immigration clandestine, rackettent un Paki en plein Paris, comme de vulgaires flics du tiers-monde, on n'en parle pas plus de 24 heures. De même, on ne parlera plus demain de la pauvre femme écrasée parce que les voitures de la Police sont dispensées de passer le contrôle technique, ou alors qu'elles sont entretenues dans des garages "administratifs" dont les qualifications sont inexistantes. Dans mon ex-administration, on les a supprimés il y a 20 ans. Il parait que M Woerth y songe...

Mais après tout, on ne va pas faire un plat pour une bavure, étant donné qu'il y en a une par jour. Ni pour le pistonnage du Sarkozillon, car il n'a pas été nommé, il a failli être élu.

Mais quand Johnny H, vous voyez qui je veux dire, va se faire ré-opérer dans la ville de Mickael Jackson, peut-être par le médecin de Mickael Jackson, plutôt que dans sa clinique huppée du 16ème, alors là, notre image en prend un coup. C'est à désespérer de notre réputation médicale, d'autant plus que les Ricains n'y vont pas avec le dos de la cuillère à pot : à Paris, ça a été un "massacre", un "scandale", ils ont failli toucher à sa moelle, etc. Aller à l'hôpital comme tout le monde? Vous n'y pensez pas, il n'y a plus personne, ils sont réquisitionnés pour vacciner.

Pourtant, Bourguiba n'a pas eu à se plaindre de nos soins. Je n'ose évoquer Arafat...

Oui, Johnny, je sais, c'est à cause du forfait journalier qu'il est parti : ça va passer de 16 à 18€ au 1er janvier. Il ne pouvait pas rester plus longtemps. mais quelle angoisse : il est "dans le coma", Sylvie Vartan est prête à y aller (si toutes les ex- y vont, un A380 ne sera pas de trop...).

Et vous croyez que c'est bon pour notre image internationale? Notre "amitié" Otanesque avec les US va être éprouvée...

Une seule solution : affirmer haut et fort que, quoiqu'il arrive, Johnny aura sa place au Panthéon.

mercredi 9 décembre 2009

Bibliothèque

Vous avez été intrigué par la photo, que vous avez prise pour celle de ma bibliothèque. Hélas non, il semble que ce soit une photo d'un musée de belles reliures, fondé par un certain Wittock, une fois.

(Cliquez dessus, pour mieux la voir!)

Plus intéressé sans doute par le contenant que par le contenu, M Wittock a peut-être apprécié sa bibliothèque :

  • Théâtre de Corneille, en 6 tomes, qu'on ne présente pas.
  • Poésie de Marie de France, 2 tomes : poétesse qui vécut au XIIème siècle, elle n'a rien à voir avec les princesses Valois, et n'est donc pas connue dans Point de Vue. Ses états d'âme exprimant l'amour courtois, dans des lais, sont devenus à la mode au XIXème siècle. A vue de nez, illisible.
  • Adèle et Théodore, 4 tomes : un peu de recherche s'impose pour en découvrir l'auteur . Félicité du Crest de Saint-Aubin, comtesse de Genlis, marquise de Sillery. Elle était chargée de l'éducation des enfants du duc d'Orléans (Philippe-Egalité), et maîtresse de leur père (on dit maintenant "jeune fille au père"). Adèle et Théodore ou lettres sur l’éducation contenant tous les principes relatifs à l’éducation des Princes, des jeunes personnes et des hommes, parut en 1782. On préfèrera lire ses Mémoires... Je suppose que, comme Corneille, elle montre les hommes comme ils devraient être...
  • Spectacle de F. Bleau, année 1754 : je n'en sais pas plus...
  • Breviarium Parisiensis, pars Hiemalis, pars Aestiva : un bréviaire incomplet donc, puisqu'il y manque le printemps et l'automne, et qu'on soupçonnera de gallicanisme.
  • Delavigne, oeuvres complètes, 1 tome. Ah! Qui lit encore Casimir Delavigne! Je vous laisse déguster son poème sur la découverte de la vaccine, qui fit tant impression sur la jeune Roselyne Narquin :
Par le fer délicat dont le docteur arme ses doigts,
Le bras d’un jeune enfant est effleuré trois fois.
Des utiles poisons d’une mamelle impure,
Il infecte avec art cette triple piqûre.

Vous noterez la licence poétique : c'est le médecin qui infecte, non pas le bras....
Il était aussi un des protégés de Louis-Philippe : la bibliothèque devait être Orléanaise.
  • L'Imitation de Jésus-Christ, Paris 1823, évidemment. Le Livre de dévotion par excellence, qui date du début XVème, et qui fut mille fois imprimé et réédité. Il est de toutes les bibliothèques et, malheureusement, de toutes nos brocantes aujourd'hui. La traduction de Lamennais ne date que de 1825, ce n'est donc pas elle qui est présentée ici, mais elle est disponible en Poche.
  • Di Tito Lucrezio, 2 tomes : il s'agit sans doute d'une traduction italienne du De Natura Rerum de Lucrèce. A réserver à notre épicurien Sarkozy.
  • Histoire de St-Louis, à la reliure ornée de fleurs de lys. On ne sait de qui et de quand. Mais vous savez qui est St-Louis, si vous n'êtes pas en Terminale S.
  • Quint$$ Horat$$ Flacc$$ Opera, 2 tomes : les oeuvres de Quintus Horatius Flaccus, bien sûr, notre Horace, mais pas celui de Corneille. C'est lui qui a inventé le "Carpe Diem" que tous nos boutonneux pratiquent au lieu de travailler . Lui aussi qui a dit "Nunc est bibendum" : un de mes neveux doit le connaitre par cœur. A mettre tout en haut de la bibliothèque, hors de portée des enfants.
Ma bibliothèque est plus grande, plus intéressante (à mon avis), mais sans doute moins profonde. Je vous en parlerai sans doute un jour....

lundi 7 décembre 2009

CO² + H1N1 = 99% de satisfaits

La petite Sirène de Copenhague commence à nous énerver, que dis-je, à nous pomper l'air.

Obama ira, ira pas? La Chine va-t-elle être sympa? Les pays du Tiers-Monde vont-ils se contenter de notre superflu pour économiser de leur nécessaire? Qu'ils arrêtent de déforester (on disait essarter autrefois), mais qu'ils produisent le soja pour des vaches élevées comme des poules en batterie, et qu'on ait notre bifstek! Et en plus les vaches font du méthane, et polluent plus que les camions polonais qui foncent sur nos autoroutes.

C'est vrai, ça suffat comme ci! Comme si on pouvait se faire du souci, alors que Sarkozy y sera. Il a déjà tout préparé, à Manaus et d'ailleurs, c'est comme si c'était fait. On fait monter la sauce, son triomphe n'en sera que plus éclatant, et les Verts vont être jaunes quand ils verront le résultat des régionales. Par ici les bonnes voix. Plus écolo que lui, tu meurs, et en plus il sauve le Monde...

Pendant ce temps les vraies affaires continuent. On va vendre Carlos, pas Carla, non, le seul, le bon, le Ilich Ramirez, au Vénézuela, avec... une centrale nucléaire. On pensait l'échanger contre Ingrid Betancourt, mais pas de pot, elle a été libérée par les colombiens. Il fallait bien récompenser ce pauvre Chavez pour ses efforts, alors.... Ça fera une place de libre (c'est bien la seule!) en prison, on pourra enfin y mettre Villepin. Ça doit être le but.

La vaccination? Tout va bien. Pendant que vous faites des heures de queue sous la pluie, sachez que les heureux habitants du 92 sont traités avec une grande priorité. La municipalité de Suresnes vous prend sur rendez-vous, et les renforts sont là.

Comment ont-ils fait? Simple : ils ont envoyé la Police porter les ordres de réquisition des médecins du travail au siège des nombreuses entreprises du coin, avec ordre de venir ce vendredi, samedi et dimanche, dans des gymnases spécifiés du 92 : Garches, Puteaux, etc. Normal, non?

Sauf que, sauf que, si les médecins du travail de ces grandes entreprises sont affectés pour ordre au Siège, (car ils sont hors hiérarchie), ils exercent dans toute la France, dans les usines du Groupe, à Grenoble, pour prendre un exemple. Ces médecins n'ont eu que le temps d'embarquer leur brosse à dent pour se pointer à l'heure dite au lieu prescrit, parce que refuser une réquisition, ça peut aller loin, et le temps de leur expliquer que c'est idiot, ils se retrouvent en récidive, peines-plancher, exclusion de l'Ordre et interdiction d'exercer.

Il est temps qu'on sache qu'on est gouvernés, non mais!

Je ne sais pourquoi ce département 92 est au premier rang des priorités. Un hasard sans doute. Quant à moi, qui ne suis pas vacciné parce que non convoqué, je commence à comprendre que je ne le serai jamais, ou alors quand la grippe sera finie

Vous avez peut-être été voir le site de l'identité Nationale du traître préféré des français. De toutes parts, les demandes pleuvent pour que la nationalité française soit réservée aux personnes nées en France, de 2 parents nés en France. Je ne suis pas français selon cette règle (mon père non plus, ni ma femme dont les parents alsaciens sont nés "allemands" pendant la 1ère guerre, ni mes enfants). Le rapport? Et bien c'est que la Sécu n'a qu'à faire un simple tri sur le numéro de SS : si les 6 et 7ème chiffres sont des "9", pas de bon! Voila!

Ce n'est pas que ça me tracasse, mais je ne veux pas contaminer mes petits-enfants, ni les bébés du super-marché. Alors, je reste chez moi, je me douche au gel alcoolique, je ne sors, rarement, qu'avec un masque camouflé par mon écharpe... Je sais que c'est interdit de se promener masqué, je vais me retrouver en garde-à-vue, je le sens.

D'autant plus qu'en écrivant ce blog, j'ai bien dû produire 83g de CO2!

jeudi 3 décembre 2009

Vocabulaire du calendrier

Bon, je ne vous fais pas leçon de maths, mais de vocabulaire.

Vous avez que le calendrier est une façon de compter les jours, et qu'on n'arrive jamais bien à concilier les années du soleil avec les mois de la lune, et pourtant on a besoin des deux. Le soleil pour connaître les saisons, et la lune pour savoir les dates des grandes marées : pourrait-on vivre sans?

Une lunaison fait environ 29, 530588 jours, une année environ 365,25. Vous vérifierez facilement que 19 ans font environ 235 mois lunaires.

Encore faut-il définir l'année :

  • l'année sidérale : retour du soleil devant un point fixe : 365j 6h 9mn 10s
  • l'année tropique : retour du soleil devant le point Gamma : 365j 5h 48mn 45s
  • l'année anomalistique : durée entre 2 passages de la Terre au périhélie : 365j 6h 13mn 53s
  • l'année draconitique : intervalle de temps qui sépare deux passages successifs du soleil par le noeud ascendant de l'orbite lunaire sur l'écliptique : 346,6 jours.
Quand on définit l'année comme constituée de 12 mois de 30 jours (calendriers égyptien, copte, révolutionnaire), on ajoute des jours épagomènes, 5 ou 6 les années bissextiles.

Dans le calendrier musulman, qui est lunaire, on a des années "communes" de 354 jours, et des années "abondantes" de 355 jours, sur un cycle de 30 ans : CACC ACACCACCACC ACACCACCACC ACAC. Les mois sont alternativement de 29 et de 30 jours, le premier est de 30 jours, et le dernier de 29 ou de 30 jours. Très simple.

Dans le calendrier israélite, on fait alterner des années de 12 mois (années "communes") et de 13 mois ("années embolismiques") sur un rythme de 19 ans ECEC CECC ECC ECEC CECC .
Et les années elles-mêmes peuvent être "défectives, régulières ou abondantes", pour que le nombre moyen de jour par mois soit de 29, 530594.

Les mots épagomène ou embolismique sont effectivement difficiles à placer dans la conversation, mais que ceci ne vous rebute pas. Vous en employez bien d'autres dans les définitions sont plus complexes : nationalisme, identité, exemplarité, président, etc.

Par exemple, être triste que les Bleus ne soient pas tête de série, est-ce du nationalisme? Etes-vous français même si vous n'avez pas de béret? Et l'exemplarité du Président, pour moi, ça ne m'évoque qu'un bon fromage...

mardi 1 décembre 2009

Files d'attente

La file d'attente est vieille comme les restrictions. La Mama russe y passait (y passe?) ses journées, et il y a encore en France des gens qui ont connu la guerre et ses files d'attente devant les boulangeries. Il y en a encore le dimanche à midi devant les pâtisseries, à la sortie de la messe.

Il y a création d'une file d'attente dès que le débit pour traiter une opération est moindre que le flux entrant. Le "stock" en amont assure en théorie l'efficacité du processus, puisque la ressource rare est utilisée à 100%. L'inconvénient est le temps perdu par ceux qui attendent, mais il n'est pas pris en compte par l'organisateur de la file d'attente, qui optimise son intérêt particulier aux dépens de celui de la société.

Le cas le plus simple est celui des hyper-marchés : à quelque moment que vous y alliez , il y a toujours les queues aux caisses, même à celle réservées aux handicapés/femmes enceintes, aux "moins de 10 articles", à ceux qui paient avec la carte de crédit magasin. Dès que les queues se réduisent, par les hasards des fluctuations, on s'empresse de fermer quelques caisses et de donner leurs pauses réglementaires aux caissières. Car il ne faut pas que les "clients" prennent l'habitude de ne pas faire la queue.

Il y a forcément entente entre les chaînes de grands magasins pour qu'il y ait des queues. Aux Etats-Unis, Walmart se fait un devoir que les clients n'aient jamais à attendre : il y a même un planton qui vous oriente vers une caissière disponible. En France, jamais un géant de la distribution n'a proposé ce concept comme avantage différenciant. La rentabilité en souffrirait, et comme ça, les gens n'ont même pas idée que ça puisse exister.

Pour réduire les queues, il peut y avoir plusieurs réponses : améliorer le processus de traitement (exemple : les lecteurs de code-barre, les machines automatiques), augmenter le nombre de caissières en fonction des flux, et d'autre part réguler les flux en amont.

Les 2 premières techniques sont mises en oeuvre dans des sociétés ayant un peu le sens du client. On voit dans certaines banques un agent quitter le back-office pour aider au front-office quand il est submergé, mais c'est rare.

On peut réguler les flux en amont, en indiquant les heures "chargées" et les périodes "vertes". C'est déjà ça. On peut surtout donner des rendez-vous, mais ça a aussi un coût. Certains médecins le font, qui pratiquent le dépassement d'honoraires.

Plus généralement, on s'en fiche, et ça se régule tout seul : quand il y a 30 personnes devant vous à La Poste, ou seulement 15 dans la salle d'attente chez le médecin, vous partez, et ils n'en ont rien à cirer. Et je ne vous parle pas du service des urgences dans les hôpitaux parisiens, où il faut vraiment être mourant pour y aller. Et encore, depuis qu'il est interdit de mourir à l'hôpital, ce n'est pas sûr qu'ils vous enregistrent...

Le dernier exemple amusant est la gestion de la vaccination générale et facultative contre la grippe A. Pour vacciner, il faut avoir des doses de vaccin, elle doit donc se faire au rythme des arrivages. Ensuite, il faut des équipes médicales, médecins et infirmières, et c'est cela qui coûte cher. On veille donc à convoquer suffisamment de gens pour qu'aucune de ces équipes ne risque d'être inoccupée : le concept de file d'attente est au cœur de la solution.

Seulement voila : les premières catégories concernées n'ont pas répondu à l'appel. "Les personnels de santé" ont boudé la vaccination, et seuls 10% des convoqués sont venus : perte sèche de la ressource rare. Donc, pour la phase 2, ils ont anticipé la même retenue, et balancé des masses de convocation, dans l'espoir d'en faire quelques unes. Hélas les gens sont venus en masse. 3 heures d'attente, de l'énervement, des gens qui avaient pris leur demi-journée pour vacciner leur gamin n'ont pas pu être reçus. Résultat : il a fallu envoyer les flics!

Cela, je vous l'avais bien dit, que ça finirait dans des gymnases entre 2 files de CRS prêts à taper sur les mauvais français qui râlent.

Dans l'incapacité de modifier de façon plus rationnelle le processus de convocation, M Sarkozy lui-même a pris de son précieux temps pour convoquer lundi à l'Élysée la ministre de la Santé et, surtout, le ministre de l'Intérieur! pour traiter le problème. Ouverture des centres le soir, le WE, appel aux médecins militaires, pénitentiaires, volontaires, et que ça saute : notre Président aurait fait un excellent capitaine de pompiers.

C'est un métier de gérer des files d'attente. On voit ce que ça donne quand c'est confié à des financiers d'une part, à l'administration d'autre part. Jamais le point de vue du client, de "l'usager" n'est pris en compte. Ca fait aussi partie de notre identité.