mardi 13 novembre 2007

Harry Potter et les Reliques de la Mort

Ce n'est pas un livre qu'on doit acheter, mais on peut le lire en l'empruntant : il s'en est tellement vendu!
Si vous voulez savoir si Harry va mourir, et, si non, s'il va déclarer sa flamme à Hermione ou à Ginny, lisez-le. C'en est bien le seul intérêt. Je ne dirai rien.
C'est un gros pavé, avec d'inutiles longueurs. Le charme des inventions de Mme Rowling s'émousse un peu, il n'y a pas vraiment de nouvelles formules magiques. C'est très commode de ballader ses héros de catastrophes en situations impossibles, parce que, d'un coup de baguette magique -Protego! Experlliamus!-,on peut se sortir de tout. Même d'un bois dans la neige, en attrapant une tente ( 3 lits superposés, fauteuils, cuisine, parquets, moulures,cheminée) dans le réticule qu'Hermione porte au cou (le genre de truc qu'avait pris Cécilia pour aller en Lybie, sans doute).

Le vocabulaire s'étoffe un peu, comme celui de ces ados que l'on suit depuis leur 6ème. Ils osent dire par exemple "par les caleçons de Merlin!", comme nous disions "par les c... de Zeus".

Mais on peut trouver amusant de suivre différents plans de lecture. La lutte du Bien et du Mal se complique un peu, c'est moins manichéen qu'avant. Un synchrétisme curieux, que le cardinal Ratzinger, qui a fait du chemin depuis, avait jadis critiqué, mais il n'y a pas de quoi fouetter un chat, même si c'est votre Patronus. Le problème de la mort est récurrent, juste pour faire frissoner ("Dites-moi, M. Dumbledore, ça fait mal de mourir?- Mais non, mon petit Harry, c'est comme s'endormir"...). Des réminiscences de Dune, du Seigneur des Anneaux, de Star Wars (faites plutôt confiance aux originaux).

De là à présenter, comme je l'ai lu, les Moldus comme des représentants de la société "Thatchero-Blairiste", il y a un pas que je ne franchis pas. Pourtant, je voudrais bien savoir si Sarkozy est un Moldu, un ami de "Qui-vous-savez", ou le ministre de la Magie!
Mais il faut bien reconnaître que les éditeurs sont meilleurs en marketing qu'en littérature.

3 commentaires:

stalonnette a dit…

Je prefere lire les " Miscellanees de Mr Schott " .A chacun sa bible.

Wales a dit…

did you read it in english ?

François a dit…

To Stalonnie : you are right. Much better.
To Wales : unfortunately I didn't, 'cause I can't. "Mad Eye" is funnier than "Fol Oeil"