samedi 3 novembre 2007

Sarkozy, Thierry Breton, et leurs salaires

Ça râle de partout sur l'augmentation du salaire du Président de la République. 240 k€ annuels, environ, mais je n'ai pas compris si c'était du net ou du brut (On ne nous donne jamais d'infos exactes dans les journaux, vous avez remarqué? De plus, les fonctionnaires ne connaissent pas la différence)

Eh bien, c'est un salaire normal à ce niveau de responsabilité. Il n'y a rien à dire, sauf à faire démago.
Sauf que... Sauf que ce serait un salaire normal si cette "personnalité" payait ses dépenses comme tout le monde : ses costumes, ses frais de restaurant quand il y va avec ses amis (encore que ses amis, eux, peuvent l'inviter, ils ont de quoi), un loyer (genre 1000€ par mois) pour payer au moins les dépenses courantes (eau, gaz, électricité) de son appartement de fonction. Ce n'est pas à la République de payer les bouquets de fleur à l'élue du jour, ni à remplir le frigo pour le grignotage nocturne.
Certes l'habitude est ancienne, et Chirac a institutionnalisé le système (il ne connait que ça, et ne sait pas que les autres français paient un loyer). Dans ce cas, 6k€ par mois est amplement suffisant pour alimenter un compte d'épargne.
Mais voila, c'était une bonne occasion de faire une rupture, exemplaire, morale. Elle est sûrement perdue, l'occasion.

Et Thierry Breton? Ah oui... 240 k€, c'était à peu près le salaire annuel de son prédécesseur à France Télécom. Les finances allant parait-il mal, Thierry Breton est venu sauver tout ça. Une de ses premières décisions a été de passer son salaire à 900k€, plus "jusqu'à 50% de primes", sur la base d'une formule de calcul qui devait lui assurer dans presque tous les cas d'arriver au maximum, ce qui a été le cas. (Une autre de ses premières décisions a été d'interdire l'avion et la 1ère classe dans le train -ce qui peut se concevoir pour les TGV Paris-Lyon-, mais pour lui, Thierry Breton a repris l'usage de louer un avion privé pour ses déplacements, ce que son prédécesseur avait supprimé).

Tous exemplaires!
UMP (il parait qu'il ne faut plus mettre PS au bas d'une lettre) : je vous reparlerai de Sarkozy et de Breton!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Si Madame ex-première n'avait pas divorcé, son train de vie eut été pris en charge.
Il est donc normal que la pension alimentaire le soit aussi. Avec 6000€, il ne pouvait pas payer. Ergo, il fallait qu'il soit augmenté

LEFRANC a dit…

C'est sans doute pour éviter de succomber à la corruption pour Sarko et pour satisfaire un complexe d'infériorité chez Breton.

Bel exemple en tout cas de travailler plus pour gagner plus !

Suffit d'être au bon endroit au bon moment et d'avoir de bons amis qui pensent comme vous !