samedi 8 décembre 2007

Molé, Pasquier, Maret

Il faut toujours se méfier des jugements de l'Histoire, surtout quand l'historien ne mâche pas ses mots.

A ce titre, l'"Histoire et Dictionnaire du Consulat et de l'Empire", de A. Fierro, A. Palluel-Guillard et J. Tulard, Coll. Bouquins, est croustillant.

Sur Mathieu Molé, auditeur au Conseil d'Etat et préfet, entre autres, de Napoléon :
Nommé pair, le 2 juin 1815, il aura l'opportune idée de ne pas siéger, étant parti faire une "cure diplomatique" à Plombières. Cela lui permettra de servir avec la même servilité Louis XVIII et Louis-Philippe, et de faire une carrière de larbin politique, plat comme une limande devant ses maîtres et gonflé d'une venimeuse vanité pour ses subordonnés. A sa décharge, il faut dire que ses ancêtres avaient, dans l'ensemble, fait preuve d'un caractère comparable sous l'Ancien Régime.

Etienne Pasquier, Préfet de Police, révèle l'étendue de son incapacité en se laissant berner et arrêter par le général Malet. Napoléon lui pardonne, sans doute impressionné par sa généalogie et sa servilité... Pasquier fut jusqu'à sa mort (1862) arrogant envers les faibles et veule devant les puissants. Ses intéressants Mémoires mettent bien en évidence le caractère d'un homme qui passa à travers tous les régimes, de Louis XVI à Napoléon III, en étant toujours du côté des vainqueurs.

Sur Maret, secrétaire de Napoléon, fait duc de Bassano en 1809, puis ministre des Affaires étrangères : Il était méprisé par beaucoup, et Talleyrand disait de lui : "Il n'y a qu'un homme plus bête que M. Maret, c'est le duc de Bassano."

Heureusement, tout ceci n'est plus possible aujourd'hui...

4 commentaires:

leon4 a dit…

comme disait le regretté Edgar Faure, ce ne sont pas les girouettes qui tournent, c'est le vent...Regardez, ceux qui quittent Bayrou, faut il les blamer?

Quanr à Molé, ce fut un des plus brillants juristes de notre histoire.
bon ceci ne justifie pas tout..

François a dit…

Quand je vois l'éclat que M Morin apporte au gouvernement de M Fillon, je suis bien obligé d'admettre qu'il eut été dommage de se priver de ses compétences.

leon4 a dit…

tpzvyen parlant de Morin, "tu m'as "tuer"prr

Anonyme a dit…

rsfdgZ DGFH Omar czwkxz!