lundi 17 mars 2008

Heu - reux !

Moi, je suis heureux!

Mon pays est bien gouverné, il est entre de bonnes mains. Quelques ajustements, et ça va rouler. Tous les premiers vendredis du mois, ils assistent ensemble à la Messe. La France rayonne, son système fiscal fait l'admiration du monde entier.
Dans ma ville, il parait qu'on a trouvé de braves idéalistes qui veulent bien s'occuper des poubelles, des SDF, des crèches, de faire des espaces verts et des salles polyvalentes. Ca doit être de leur niveau.

Je suis à la retraite, il faudra bien que mes enfants me la paient, ma retraite, même si certains, que je ne nommerai pas, espère y échapper en partant loin d'ici. Ils ne pairont pas de droit de succession, il ne faut pas qu'ils en demandent trop, ces jeunes! Impayables, ils sont!

Le monde aussi va bien. En Birmanie, il y a eu un peu de désordre, mais maintenant ça va. Au Thibet, le Dalaï-Lama a suscité des troubles, mais ça s'arrange. Il va y avoir en Chine des JO magnifiques, où toute la jeunesse du monde va se retrouver, ça va être sympa. Pourvu que Mauresmo...

M. Greenspan a dit que la crise financière aux US était grave, mais je n'en crois rien : la banque Fédérale veille au grain, et puis, leur économie est si solide que je ne vois pas où est le problème. Le dollar baisse, mais je suis payé en euros, non? Le pétrole, on le paie en dollars, non? Et l'OTAN me protège.

Bon, on parle toujours du Proche-Orient. Ah, ces journaux! Mais Israël construit un mur, un mur solide. Quand ils auront fini, plus aucun méchant ne pourra mettre de bombe chez eux. Ce sera la paix éternelle sur ces terres sacrées. La Turquie a calmé les Kurdes, ils n'y reviendront pas. Le vilain Saddam a été pendu, et la démocratie gagne du terrain tous les jours en Irak : que demande le peuple?

En Russie, je suis rassuré. Un jeune président, un premier ministre expérimenté : c'est comme chez nous. Ils ont rétabli la religion, après les horreurs des communistes. Le peuple va profiter en pluie de la richesse de ce pays. Et puis, la Tchétchénie, dont on disait des horreurs, et bien c'est comme Lhassa maintenant : un hâvre de paix.

L'Afrique meurt de faim, mais c'est bien de leur faute. J'ai vu un reportage à la télé : c'est parce qu'ils ne veulent pas de ces nouvelles graines qu'on leur propose. Avec elles, le maïs pousse tout seul. Si ils préfèrent mettre leur argent à la Caisse d'épargne, c'est leur problème!
Et puis, s'ils maîtrisaient un peu leur instinct de reproduction...

On essaie de me faire peur avec le climat! Ushuaïa fait tout le temps des beaux reportages sur les ours blancs et les pingouins. Il parait que la terre se réchauffe, on voit bien qu'ils n'ont pas pris leurs vacances en Auvergne l'été dernier! Même Allègre, celui qui mange du mammouth, dit que ce n'est pas vrai. Un vrai scientifique : il a été ministre.

Il a toujours des gens pour râler sur tout: le prix du yaourt (on peut très bien s'en passer!), des Rollex (on s'en fait offrir), des chômeurs (ils n'ont qu'à travailler), des impôts (ils connaissent pas les ficelles!).

Regardez : Benamou a été nommé directeur de la Villa Médicis. Ca demande pas de compétence, ça, et il y a un logement de fonction.

Heu -reux, je vous dis!

3 commentaires:

François a dit…

A Albert : attention 3ème degré!

leon4 a dit…

benamou à la Villa: aprés les ortolans avec miterrand, le caviar avec Sarko...

Albert a dit…

bon,je ne suis pas si c.. que cela ... mais c'est vrai je le dis tous les jours : on vit dans le meilleur des mondes et on ne s'en rend pas compte