jeudi 11 mars 2010

Et alors, qu'est-ce qu'il se passe?

Et plus que 2 jours! Et je n'y comprends plus rien.


Longuet nous a servi un truc incompréhensible sur" le corps traditionnel de la France". Je connais Longuet : il jouait de la manche de pioche pour Occident contre les gauchistes d'Assas avec ses petits copains Devedjian, Madelin, Novelli et autres gloires de notre république actuelle (c'est dire son niveau). Après, il a été ministre (des PTT!), il a fricoté du fric, présidé la Lorraine, et maintenant il est sénateur, comme M. Pasqua.

Il ne pouvait pas dire comme tout le monde qu'il voulait "un français de souche" pour la Halde? C'est ce qu'il pense, gros comme une maison, mais ça lui écorche la langue de dire comme Le Pen? Il voulait se différencier, ou il a répété ce qu'on lui a dit de dire? Même Frédéric Lefèvre est parfois plus subtil, c'est dire...

Un français de souche? En suis-je un moi-même? D'un côté, celui de mon grand père paternel, je peux remonter jusqu'au début du XIXème siècle. Mais des autres, ça s'arrête vite... Faut-il 8 ou 16 quartiers pour être "de souche"? Est-ce qu'on a droit à un joker? Il faut que je fasse des recherches, mais j'ai peur.... peur d'être un jour expulsable.... En tout cas, la Halde, c'est fichu pour moi.

J'ai plus de chance d'être "européen de souche", quoique... Comme je vous l'ai déjà dit, un de mes grands pères vivait il y a 60 000 ans en Afrique (un grand-père que j'ai du reste en commun avec M Hortefeux), et une de mes grand-mères, celle que j'ai en commun avec M Sarkozy, honte sur lui, était aussi africaine il y a 150 000 ans.

Mais je m'égare... C'est l'angoisse, je ne sais plus où j'en suis...

Ah oui, vous avez vu la Presse? N'importe quoi! Il parait que Sarko n'est pas content de la cote de popularité de Fillon.... Alors que c'est Sarko qui fait tout le boulot, et que Fillon, il ne fait rien d'autre que de dire qu'on est en faillite. Quelle injustice, il n'y a pas de morale ici bas.

Sarko est tellement hors de lui qu'il parait aussi qu'il se paie Bachelot, pendant que Carla se console ailleurs. C'est vraiment dégoûtant de dire ça, aussi dégoûtant que d'avoir dénoncé le multirécidiviste du Val d'Oise.

Faut-il voter, puisqu'on nous dit que les socialos vont gagner partout, au point que s'ils ratent l'Alsace, ça passera pour une grande victoire? Mais si je m'abstentionne, c'est comme si je donnais 3% de ma voix à Le Pen et famille, et 30% à M Sarkozy! Jamais!

Donc je voterai pour celui qui porte le plus haut la réprobation du régime actuel!

1 commentaire:

Prospectiviste a dit…

N'oubliez pas, François , le pacte "germano-soviétique" entre NN et le lubrique du FMI.
Tout celà était calculé dès le départ: NN avait besoin d'avoir les coudées franches du coté socialiste pour faire ses réformes et maintenant que les français ont compris à quelle sauce ils sont mangés, que le régime a besoin d'une respiration aprs les échecs succéssifs des effets de pub, l'accord va jouer son rôle : la victoire des sociaux aux régionales ne passera pas pour une victoire même si c'est le juste retour des trahisons si mal vécues à gauche.Le boss du FMI demandera , l'oeil torve et la moue moqueuse de ne pas trop en faire pour ne pas achever une droite déboussolée avant que son heure à lui ne soit venue.
Les deux compères savent le fond des choses et veulent d'un affrontement sec et sevère en 2012 sans que les partis ne viennent perturber l'alternance et proposer de nouveaux candidats.
Alors , il faut voter quand même et malgrés tout car les régionales ont autant , si ce n'est plus d'importance pour nos vies quotidiennes que la présidentielle ou les européennes.
Sarko s'arrangera pour interpréter selon le cas mais nous nous resterons seuls à gerer le quotidien.Il faut voter "pour quelque chose" et non pour sanctionner la politique nationale puisque les acteurs sont d'accord sur presque tout et que peu de solutions fonctionnent.N'allons pas encore alimenter la bataille personnelle des deux futurs quandidats.