dimanche 28 février 2016

Sainte Adèle

Noble femme que sainte Adèle, son nom le dit! et qui a donné aussi Adélaïde, Adeline, Alais, Alcyde, Alice, Aline, Alis, Alison, Alix, Azalais, Adleida, Adelheid, Alke, Aletta, Elsje

Notre Adèle fut de bonne famille, les Hugobertides, qui vivaient dans le Palatinat  au début du VIIIème siècle. Elle a été la grand-mère de saint Grégoire d'Utrecht qui convertit l'Allemagne (il reste du boulot, par ailleurs), la belle-mère de Adalbert duc d'Alsace (les  Etichonides), la belle-soeur de Pépin de Herstal (les Pépinides), et une grand-tante de Charlemagne et des Carolingiens.

Deux remarques :
1 on n'est pas bien sûr de tout ça, et les historiens (sérieux) se déchirent entre eux pour établir une généalogie, et il n'y a rien sur Geneanet.
2 considérant le nombre d'ancêtres qu'on avait au VIII siècle, il est à peu près certains que tous les bons français peuvent la compter parmi eux.

Ce n'était pas suffisant pour sa gloire : veuve, elle entra dans les ordres, et fonda l'abbaye de Pfalzer, près de Trèves. Pfalzer, ça fait palatinois, non?

On la fête le 24 décembre, si bien que les Adèle n'ont jamais de cadeaux à cette occasion.

Je vous ai mis la plus belle photo de sainte Adèle que j'ai trouvée.
 Les Québécois ont donné son nom à un de leurs patelins, au Nord-Est de Montréal, dans les Pays d'En-Haut.

Aucun commentaire: