vendredi 1 février 2008

Apocatastase

Si vous n'avez pas lu le courrier des lecteurs de La Croix du 31 janvier 2008, vous avez perdu une occasion d'apprendre des choses, et surtout de rire. Merci à Denis Moreau, de Loire-Atlantique pour ces précisions.

La polémique vient de la dernière encyclique du Pape, qui commence ainsi : "SPE SALVI facti sunt". Le Pape a écrit son encyclique en allemand, sa langue natale, mais ouvre par cette citation en latin de St-Paul : "Dans l'espérance nous avons été sauvés".

L'encyclique a été ensuite traduite dans toutes les langues. Or la traduction française donne : "Dans l'Espérance, nous avons TOUS été sauvés". Et c'est la seule traduction qui ajoute ce "TOUS", l'objet du scandale.

Le lecteur, fin théologien humoriste, précise comment il faut le comprendre :
-non pas : seuls les francophones sont sauvés
-mais : seuls les lecteurs francophones sont tous sauvés.

Or ce TOUS est l'indice d'une hérésie épouvantable : l'apocatastase! Elle viendrait d'Origène (185-232), et a été condamnée au Concile de Constantinople de 543. Mais elle traîne toujours, dans des sectes protestantes. Même le malheureux Hans Urs von Balthasar (XXème siècle) en fut accusé, au seul motif qu'il avait osé espérer que l'enfer fût vide. Inadmissible!

Qu'est-ce donc que l'apocatastase? C'est très compliqué, et je vous renvoie aux livres de référence. En gros, puisque "Jésus doit rester dans les cieux jusqu’à ce que vienne le temps où Dieu restaurera toutes choses", l'enfer finira par se vider, car tous les hommes, même les damnés, seront finalement sauvés. Le Diable aussi, à la fin?

Je n'ai pas besoin de vous dire à quelle point cette hérésie fait courir de risques à la société. Déjà la peur du gendarme ne suffit pas à empêcher les crimes et délits. Alors, si la peur de l'enfer disparait aussi, c'est grave...
Le curé est plus propre que l'instituteur pour apprendre à discerner le bien et le mal, oui, mais pas si l'apocatastase se répand!

Alors qui est l'auteur de cette traduction hérétique de l'encyclique SPE SALVI? Que fait le Saint-Office? Qui cherche à saboter la glorieuse politique de Notre Leader Bien-Aimé?

Mme Dati, gardeuse des scelles, prépare une loi anti-apocatastase, qu'on se le dise!

Aucun commentaire: