vendredi 30 avril 2010

La polygamie

La polygamie est un cas pendable, c'est interdit depuis toujours, sous nos latitudes du moins. Mais jusqu'à présent on ne comptait pas les maîtresses.

Je suis marié, et j'ai eu 3 maîtresses. La première s'appelait Mme Lambert , elle m'a appris à lire et à compter. Les autres, je ne m'en souviens plus. Je risque quoi?

Comment rédiger la loi pour qu'elle ne s'applique qu'aux musulmans, et pas à une italienne, qui a fait un hymne à la polygamie, et qui vient de faire un mariage un peu gris pour avoir la nationalité française?

Allez, arrêtez de pleurer et de gémir, de maudire le Conseil d'Etat, bande de jaloux. Lisez plutôt Monsieur de Pourceaugnac, pièce un peu oubliée mais tellement actuelle, de Molière. Lully a écrit une musique fort spirituelle, notamment pour l'air des avocats :

L'AVOCAT, traînant ses paroles:

La polygamie est un cas,
Est un cas pendable.

L'AVOCAT BREDOUILLEUR :

Votre fait
Est clair et net;
Et tout le droit
Sur cet endroit
Conclut tout droit.
Si vous consultez nos auteurs,
Législateurs et glossateurs,
Justinian, Papinian,
Ulpian et Tribonian,
Fernand, Rebuffe, Jean Imole,
Paul, Castre, Julian, Barthole,
Jason, Alciat, et Cujas,
Ce grand homme si capable;
La polygamie est un cas
Est un cas pendable.
Tous les peuples policés,
Et bien sensés;
Les Français, Anglais, Hollandais,
Danois, Suédois, Polonais,
Portugais, Espagnols, Flamands,
Italiens, Allemands,
Sur ce fait tiennent loi semblable,
Et l'affaire est sans embarras;
La polygamie est un cas,
Est un cas pendable.


Et M Charles, est-il pendable? Certes oui, mais, si je ne sais pourquoi, lui le sait bien. Cependant, sera-t-il pendu pour de bon? On verra...

mercredi 28 avril 2010

Y'a pas de justice en ce bas monde....

L'autre jour, je recevais un pieux mail m'invitant à prier et jeûner pour ce pauvre pape jusqu'à la Sts Pierre-et-Paul. Bonne idée, il en a effectivement bien besoin.


En ces temps difficiles, il convient de faire nos prières sans parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux. (Ne poussez pas des cris d'admiration devant mon style élégant, c'est un pastiche d'une citation de Chateaubriand).

Dans ce mail, il y avait une preuve de la détermination du pape : la façon vigoureuse dont il a traité l'affaire Marcial Maciel. Je n'étais pas très au courant, un peu de Wiki me fit froid dans le dos, mais j'allais plus loin. La réalité est hélas bien pire : "polygame" menant une "triple vie", pédophile sur ses propres enfants, le Père Maciel était à la tête d'une immense fortune, celle des Légionnaires du Christ, encore appelé "les Mexicains", dépendant directement de Rome, et administrait 700 prêtres, 1300 séminaristes, 65000 laïcs dans Regnum Christi (une filiale), 22 universités et 158 écoles. Cette Légion n'est pas vraiment progressiste du reste, si vous voyez ce que je veux dire... Une raison supplémentaire pour qu'on l'aime bien, n'est-ce pas? Il a gangrené toute l'Amérique latine, et il a même des centres en France.

Les premières accusations datent des années 50, mais il en aurait été disculpé. C'est en 1998 que l'affaire repart.... et La Croix d'aujourd'hui m'annonce que la Curie va trancher le dossier... vendredi prochain 30 avril 2010! C'est bien qu'on respecte la présomption d'innocence.

Je ne doute pas de la sincérité des membres de ce mouvement, mais enfin il a été dirigé par un escroc mythomane paranoïaque pervers sexuel pendant près de 60 ans, et il aurait sans doute pu être canonisé s'il était mort un peu plus tôt. Pas de chance pour lui.

Il y a de quoi ébranler la foi la mieux enracinée, mais passons outre. Il y en a, dont il aurait mieux valu qu'on leur accroche une meule autour du cou et qu'on les précipite dans la mer. Mais qui me garantit que ceux qui me demandent de l'argent en permanence, pour ceci et pour cela, sont respectables, sous prétexte qu'ils sont dans l'Eglise?

On me dit qu'il faut juger l'arbre à ses fruits, et que ces mouvements engrangent des vocations et des actions de charité dignes d'éloge, et qu'il faut donc être indulgent pour l'arbre s'il est pourri. Et bien non, je ne marche pas. Je veux pouvoir avoir confiance. La confiance, elle est d'abord donnée, mais peut se retirer. Aux responsables maintenant de nous la redonner.

PS : vous avez vu le reportage des "infiltrés, sur FR2 hier soir? Terrifiant...

lundi 26 avril 2010

Les "grands" hommes

Cochez votre agenda : les 18 et 19 septembre 2010 auront lieu les Journées Européennes du Patrimoine sous le thème : "les grands hommes : quand hommes et femmes construisent l'histoire".


C'est ce que nous apprend un communiqué du Ministère de la Culture, dans le style si particulier qui fait sa renommée ("les traces monumentales " des "parcours mémoriels", "la vision/le discours/le regard pédagogique/patriotique du XIXème"sic!). On pourra suivre nos héros, y compris les "héros ordinaires du patrimoine", mais sans oublier les "propriétaires", dans les visites des lieux qu'ils ont habités, construits, ou qui ont inspiré leur création.

Le Ministère nous invite au voyage : quoi de plus chic que d'aller en Nouvelle-Calédonie sur les traces mémorielles de Louise Michel, ou à Fort-de-France célébrer Aimé Césaire. Mais, avouez que Châlons-en Champagne pour Léon Bourgeois, faut aimer. Le familistère de Godin à Guise, pourquoi pas? Tiens, il ont oublié la Place des Grands Hommes à Bordeaux!

Vous pouvez aller à Paris admirer l'oeuvre du baron Haussmann (mais on peut le faire tous les jours avec un ticket de bus), ou au Havre (pourquoi pas Amiens?) voir celle de Perret.

On nous invite même à profiter de l'année Chopin/Henri IV pour visiter les rappels mémoriels, c'est à dire les lycées, gymnases, casernes de pompiers, salles polyvalentes et autres, qui portent leurs noms. Mais rien n'interdit d'aller fleurir la modeste auberge qui, sur une plaque, nous rappelle que Napoléon y dormit une nuit en 1809.

Le commerce n'est pas oublié : Léonard et le Clos-Lucé, ça fera plaisir à Gonzigue Saint-Bras. Pompidou et le centre Pompidou, s'il n'est pas en grève. Mais on pourra gratuitement aller prendre un pot au grand Hôtel de Cabourg, ce sera gratuit (n'hésitez pas à vous recommander de Marcel).

Pour ma part, je pense que ce thème des "grands hommes" nous dispensera pour une fois de faire la queue à l'Elysée. Que les endroits où il y a le plus de grands hommes, ce sont encore les cimetières (allez voir Félix Faure dans son lit au Père Lachaise). Ou alors, faites des "thématiques à vous" : visites des "jardins de l'avenue de l'Observatoire", de la rue Guynemer, de la rue de Bièvres et du quai Branly....

Pensez aussi aux autorités religieuses, comme on vous y invite. Je verrais bien un circuit de balades avec les piliers des églises parisiennes où tant de conversions célèbres ont eu lieu : Claudel à Notre-Dame, Frossard à la chapelle de l'Adoration rue d'Ulm, etc.

Ou alors, simplement, lire Pérec : Tentative d'épuisement d'un lieu parisien, pour tout savoir sur la place Saint-Sulpice.

Sans oublier Neuilly/Seine, Hauts de Seine, bien sûr.

samedi 24 avril 2010

Pitié!

Oui, moi qui suis toujours prêt à défendre les veuves et les orphelins, à m'occuper des petits chats mouillés, moi qui ai le coeur tendre et le cuir sensible, je commence à avoir pitié de tant de monde que je ne sais plus assumer tous les malheurs qui me sont présentés.


Prenez cette pauvre femme qui a eu un PV de 22 € pour conduite sous niqab. Il faut être vicieux pour aller chercher un obscur article du code de la route pour pénaliser, mais enfin, il fallait bien trouver quelque chose pour faire du chiffre, surtout contre "ces gens-là".
Voila une affaire d'Etat, très opportune politiquement, alors que quand j'ai eu un PV de 35€ pour ma voiture qui était en remorque (devant le garage, les 2 roues arrière étaient sur un emplacement de bus), tout le monde s'en fichait, et on s'est même moqué de moi. Et bien moi, je vous le dis, j'ai pitié de cette femme.

Prenez ce pauvre Pape, dont la mule fait exploser des bombes à chaque pas, car il est dans un champ de mines. Quoiqu'il dise ou ne dise pas, quoiqu'il fasse ou ne fasse pas, il en prend plein la Tiare pour pas un rond. C'est un brave homme, un saint homme, on n'a rien à lui reprocher personnellement, mais comme c'est le chef du système, c'est sur lui que tout retombe. C'est comme reprocher à Sarkozy la moindre bavure policière : c'est d'une injustice confondante. J'ai pitié de lui.

Prenez ce pauvre Sarkozy. Non seulement sa courbe de popularité devient inquiétante, 66% des français trouvent que ses 3 ans de présidence ont été un "échec" et 53% souhaitent qu'il ne se représente pas en 2012, mais encore ses propres amis le lâchent, beaucoup ont déjà signalé leur intérêt pour le job, mais le pire est venu du Sénateur Lambert, qui a bonne réputation, et qui a affirmé qu'il n'était pas le meilleur pour faire gagner la droite en 2012.

Courageusement, il reprend sa voie pour récupérer des voix. Les médecins, la sécurité, la loi sur la burqa, sont les prémices d'un retour aux fondamentaux de sa campagne de 2007. Mais est-ce que les électeurs frontistes et les écolos vont encore se faire embobiner par le baratin? C'est pathétique de le voir patauger dans la crème en espérant faire du beurre, et pourtant on espère tous que ça ne marchera pas.

J'ai vraiment pitié de lui. Comment va-t-il vivre ça? Va-t-il péter un plomb? Partira-t-il "faire du fric" comme il a annoncé dans ses projets pour "après"? Son couple survivra-t-il à ces épreuves? Et tous ceux qui l'ont encensé et porté à leur tête, comment vont-ils faire le virage sur l'aile nécessaire pour tenter de survivre à la débâcle?

C'est tragique, tout ça. Et moi! Et moi! Qui aura pitié de moi? Qui me protégera du fisc, de la police, de ma baisse de popularité, de l'augmentation continue des charges et des taxes? Qui m'offrira la Rolex sans laquelle ma vie ne vaut pas la peine d'être vécue?

Pitié!





jeudi 22 avril 2010

Dis-moi, Vénus, quel plaisir trouves-tu?....

Maintenant que Vénus commence à illuminer nos soirées, il faut vraiment se demander pourquoi elle est là.


Son libre arbitre est faible : elle suit une trajectoire presque elliptique autour du soleil dont la masse l'enchaine. Elle oscille entre son maximum d'énergie cinétique, quand elle est au périhélie, et son maximum d'énergie potentielle, à l'aphélie. Et la somme de ces 2 énergies est constante. Elle est sur des rails, elle subit son chemin, coincée par les lois de Newton. Il faut imaginer Vénus heureuse...Mais, à votre avis, tourne-t-elle dans un univers carré, ou va-t-elle tout droit dans un univers courbe?

A force de mesures, on a fini par comprendre que ses éléments orbitaux, ses constantes de fabrication, variaient doucement dans le temps,à cause des perturbations des autres planètes, sous la forme a =a0 +a1*T+a2*T²+a3*T*T²

T est le temps en siècles juliens de 36 525 jours des éphémérides, à partir de l'époque correspondant au 0,5 janvier 1900 TE = 2 415 020.0 JJ

Le JJ (Jour Julien) du jour et de l'heure se calcule comme je vous l'ai déjà expliqué

Alors T = (JJ- 2415020)/36 525 et gardez bien les décimales...

Les éléments orbitaux sont :
-L = longitude moyenne de la planète
-a = demi grand axe de l'orbite
-e = excentricité de l'orbite
-i = inclinaison sur le plan de l'écliptique
-w = argument du périhélie
- W = longitude du noeud ascendant

Pour calculer vos éléments orbitaux, vous allez chercher dans des tables les valeurs ai. Je vous les donne pour Vénus : (pour les autres, me faire un mail)

L= 342°.767053 + 58 519°,21191 *T +0,0003097°*T²
a=0,7233316
e=0,0068269 -0,000047 74*T + 0,000000 091*T²
i=3°,393631 + 0,0010058° *T -0,000001°*T²
v= 54°, 384186 +0,5081661°*T-0,0013864°*T²
W = 75°,779647 +0,89985°*T + 0,00041°*T²

Bien entendu, les degrés sont rapportés à l'intervalle [0, 360] par un modulo convenable.
La longitude du périhélie peut être calculé par M = L - p =L-v -W

L et p sont mesurés dans des plans différents, mais on fait comme ça depuis des siècles, ce serait trop difficile de faire une réforme. Bien évidemment, ces chiffres se rapportent à l'équinoxe moyen de la date.

La distance du périhélie q et de l'aphélie Q valent q=a*(1-e) et Q = a*(1+e)

On calcule aussi l'anomalie moyenne de la planète :
M= 212°,60322+58517°,80387*T+ 0°,001286*T²

L'équation de Képler nous donne E = M + e * sinE . E est l'anomalie excentique. Vous pouvez y aller par approximations successives en prenant E0 =M, puis E1 = M + e*sin(E0), puis E2 = M+e*sin(E1) : ça va vite si e est petit!

On alors, si e est petit, vous prenez Tan E= ~~(sin(M)/(cosM-e). Bref, vous vous débrouillez pour trouver un E de cette équation non résoluble.

Vous calculez v anomalie vraie par : tan(v/2) = SQRT ((1+e)/(1-e))*tan(E/2) SQRT est la racine carrée.

D'où vous avez r=a*(1-e*cosE) ou r = (a*(1-e²))/(1+e * cosv) : vous connaissez sa distance au soleil, ce qui vous fait une belle jambe.

L'argument de la latitude de Vénus est u= L+v-M-W

On en déduit la latitude écliptique l de l-W la formule tan(l-W )= cos i* tan u
Attention à se trouver dans le bon quadrant! Pour cela considérez tan u comme sin u / cos u , et ne vous trompez pas de 180°!

L'argument de la longitude écliptique b de la planète est donné par b = sin u * sin i

Avec ça vous devriez pouvoir la trouver dans le ciel. Si vous voulez la mettre dans un repère géocentrique, il faut encore des calculs : trouver la position du soleil dans le même référentiel, puis les descendre dans le repère équatorial (ascension droite et déclinaison), et puis, par l'Equation du Temps, les placer en Azimut et hauteur par rapport à votre horizon et votre zénith..

Il y a de multiples façon de se tromper : fautes de frappe, prendre des sinus d'angles en degrés sur une calculette qui calcule en radian (multiplier l'angle par p/180), sortir des bons quadrants etc...

Ou alors, c'est encore plus beau, le faire à la main, uniquement à la main, comme l'ont faits des astronomes pendant des siècles. Pensez à eux quand vous déchargez gratos sur APP-Store l'appli qui vous fait ça toute seule....

mercredi 21 avril 2010

J'adoooore.....

Oui, le titre est bizarre, mais c'est comme ça qu'on dit, à ce qu'y parait, quand on kiffe trop... Avant c'était "super trop"! (exemple : ton gâteau est super trop bon, ce qui est devenu ton bébé est TROP cute). Maintenant, on doit dire j'adoooooore sa première dent!


C'est difficile à suivre, et je ne désespère pas que cela devienne un des tics de langages dont nos communicants officiels sont coutumiers.

Et bien moi j'ai adooooooré le nouveau style de notre président. Trop fort, ce type : il se prend une fessée maison aux régionales, sa cote de popularité est dans l'escalier de la cave, et il repart comme en 2003 à l'assaut de nos suffrages, en commençant par le début, comme il faut : back to basics.

D'abord, rassurer le fond de commerce : les histoires d'environnement, ça commence à bien faire. Plus de taxe carbone, plus de taxe Poids lourds! Et hop, les paysans et les chauffeurs routiers! et puis les médecins : 23€ l'an prochain au lieu de 22€! Par ici les professions libérales! C'est touchant : ce qui n'était pas possible hier devient possible le lendemain. C'est bien Guéant qui a dit ça, non?

Ensuite, on ressort l'artillerie, toujours efficace : de la flicaille en tout genre dans le 9-3. C'est là que j'ai vraiment adooooooré : nommer un chef poulaga comme préfet, quel espoir donné aux populations laborieuses! Je serais auvergnat ou danois, je commencerais à avoir la pétoche. Et sucrer les allocs, quelle bonne idée! C'est bon, ça, Coco!
Des rondes toutes les nuits avec les nouvelles sirènes qui font tweeeeeeeee-tweeeeeeeee, avec de la lumière flashante comme dans les films américains, au lieu du traditionnel Pim-Pon, sont forcément des promesses de feux d'artifice qui feront de belles images à TF1 et chez Alexandre Bompart.

Et puis un préfet Poulaga pour inaugurer le Festival de St-Denis, ça va être joyeux!

Puisque seul le FN a finalement profité du débat sur l'Identité Nationale, on va le clore. Et c'est sûr que cette nouvelle stratégie va ramener au bercail UMP les voix du FN. Au moins, espérons que le FN ne s'y laissera pas prendre.

Je pense que je vais adooooorer la suite : de nouvelles exonérations fiscales (ça finira bien par arriver jusqu'à moi), une politique de civilisation, sur la base de citations de Jaurès et de Blum, et encore plein d'annonces de réforme pour bientôt.

Dommage que pris par ces occupations stratégiques, il n'ait pas pensé à exploiter l'actualité. Réquisitionner les grévistes de la SNCF au prétexte que si les gens n'ont pas d'avions, ils devraient pouvoir prendre le train. Ça serait bien passé dans l'opinion, et s'ils n'avaient pas obéi, ils se mettaient tout seuls hors-la-loi. Bien la peine d'être hyper-actif! Bien la peine d'avoir un gouvernement FORT!

Foutu pour foutu, ce quinquennat porte en puissance une fin à la Götterdämmerung! Pas étonnant que tout le monde plagie "la Chute". Je sens que je vais adooooorer la fin de la saison 1



lundi 19 avril 2010

Maman, y'a plus d'n'avion!

Oui c'est bien triste tout ça. Après le Tupolev qui a atterri dans les arbres, tous les avions sont interdits de vol.


On n'en tire pas à mon avis toutes les conclusions nécessaires.

D'abord, je veux rappeler cette formule définitive des jeunes quadras RPR en 1985 :" Hiver meurtrier, Mitterrand complice". Sarkozy ne saurait en l'occurrence se décharger de ses responsabilités.

Ensuite, je voudrais poser la question : qui est responsable et qui va payer? Dieu assurément est responsable, et son Comptable sur terre devra répondre des processions qu'il n'a pas organisées. De mon temps, il y avait les Rogations pour les récoltes, il y avait des prières pour la pluie ou pour le beau temps, des cérémonies en cas de comètes, et là, rien! Rien de prévu pour un volcan : encore un scandale au Vatican. Quant à savoir qui va payer, je vous rassure tout de suite : ce sera moi et vous, comme d'habitude, certains plus que d'autres, mais c'est toujours comme ça que ça finit.

Et quand on nous dit que ce volcan a fait plus de dégât que Ben Laden, on est bien obligé de se poser des questions sur le moment d'inertie de la terre autour de l'axe du Mal.

Enfin, si ce n'est pas Dieu, mais la seule nature, qui est responsable, alors là, je dis : Stop!

Je veux, j'exige un bouc émissaire! Comme Sarkozy n'a pas l'air impliqué, je suggère qu'au moins on désigne les banquiers islandais : ils ont fichu la crise avec leur loto national, et ils mettent maintenant la panique avec leur volcan. Qui vote contre?

Mais ce petit événement nous a appris des choses : on n'opère plus du coeur en France, car les cardiologues avaient un petit congrès sympa près de Tel-Aviv, sans doute aux frais des labos, et ils n'ont pas pu rentrer... Martine Aubry était aux Indes avec ses petits camarades, et elle n'a pas pu rentrer... Quand à Angela, je ne vous raconte pas son calvaire depuis la Californie, via Lisboa, Milan-Malpensata, et ensuite les bus "nach Berlin". Et le pauvre Lech K, enterré dans l'intimité au Wavel, sans Obama, ni Angela, ni Carla....

Il y a plus dramatique : ce coeur-greffon bloqué au Canada, qu'un malade attend d'urgence en Europe, et tant d'histoires de naufragés qu'on ne connaîtra que petit à petit. Mais les collégiens de Bayeux bloqués à Washington ne méritaient sans doute pas les grands titres de Ouest France (édition de Bayeux).

On est bientôt sauvés, car le gouvernement, cédant à l'amicale pression des compagnies aériennes, vient d'inventer les "corridors de sureté" : dans le nuage de cendres, on fait un "tunnel" d'air pur dans lequel les avions peuvent voler en toute sécurité. Quand on aura fini de connecter les tunnels entre eux, tout sera comme avant! Chic, alors!

Ce serait méconnaître les bienfaits de cet épisode : la terre va se refroidir, les avions font moins de CO², Allègre a raison!







jeudi 15 avril 2010

Le Génie du Sarkozysme


Depuis vingt-cinq ans, ma vie n'a été qu'un combat entre ce qui m'a paru faux en philosophie, en politique, contre les crimes ou les erreurs de mon siècle, contre les hommes qui abusaient du pouvoir pour corrompre ou pour enchaîner les peuples.

Je n'ai jamais calculé le degré d'élévation de ces hommes ; et depuis De Gaulle, qui faisait trembler le monde, et qui ne m'a jamais fait trembler, jusqu'aux oppresseurs obscurs qui ne sont connus que par mon mépris, j'ai osé tout dire à qui osait tout entreprendre. Partout où je l'ai pu, j'ai tendu la main à l'infortune ; mais je ne comprends rien à la prospérité : toujours prêt à me dévouer aux malheurs, je ne sais point servir les passions dans leur triomphe.

Pour n'avoir pas fait cette remarque, on perdit beaucoup de temps et de travail. Ce n'étaient pas les chiraquiens qu'il fallait réconcilier au sarkozysme, c'était le monde qu'ils égaraient. On l'avait réduit en lui disant que le sarkozysme était un culte né du sein de Neuilly, absurde dans ses préjugès, ridicule dans ses cérémonies, ennemi des arts et des lettres, de la raison et de la beauté ; un culte qui n'avait fait que détruire les adversaires, enchaîner les hommes et retarder le bonheur et les lumières du genre humain

De toutes les politiques qui ont jamais existé, le sarkozysme est la plus favorable aux puissants, la plus inhumaine pour les miséreux, la plus favorable à la liberté de la police, aux patrimoines et aux finances. Le monde moderne lui doit tout, depuis l'agriculture jusqu'aux sciences de la communication, depuis les centres de rétention bâtis pour les malheureux jusqu'aux immeubles élevés par Bouygues et Vinci, et décorés par Decaux.

Il n'y a rien de plus divin que sa morale, rien de plus aimable, de plus pompeux que ses dogmes, sa doctrine et ses éléments de langage ; elle favorise le courtisanisme, épure le goût du lucre, développe les passions vicieuses, donne de la vigueur à la spéculation, offre des formes nouvelles à l'écrivain et des moules serviles au journaliste.

Il n'y a point de honte à croire avec Lagardère et Courbit, Dassault et Arnaud ; il fallait appeler tous les enchantements de l'imagination et tous les intérêts du coeur au secours de cette même politique contre laquelle on les avait armés.

Ici le lecteur voit notre ouvrage. Les autres genres d'apologies sont épuisés, et peut-être seraient-ils inutiles aujourd'hui. Qui est-ce qui lirait maintenant un ouvrage d'économie politique? Quelques hommes vieux qui n'ont pas besoin d'être convaincus, quelques jeunes UMP déjà persuadés.

Mais n'y a-t-il pas de danger à envisager le sarkozysme sous un jour purement humain ? Et pourquoi ? Sa politique craint-elle la lumière ? Une grande preuve de sa bourgeoise origine, c'est qu'elle souffre l'examen le plus sévère et le plus minutieux de la raison. Veut-on qu'on lui fasse éternellement le reproche de cacher ses priorités dans une communication maîtrisée, de peur qu'on n'en découvre la fausseté ? Le sarkozysme sera-t-il moins vrai quand il paraîtra plus beau ? Bannissons une frayeur pusillanime ; par excès de Sarkozy, ne laissons pas le sarkozysme périr.

Nous ne sommes plus dans le temps où il était bon de dire : Votez, et n'examinez pas ; on examinera malgré nous ; et notre silence timide, en augmentant le triomphe des incrédules, diminuera le nombre des insatisfaits. Il est temps qu'on sache enfin à quoi se réduisent ces reproches d'absurdité, de grossièreté, de petitesse, qu'on fait tous les jours au sarkozysme ; il est temps de montrer que, loin de rapetisser la pensée, il se prête merveilleusement aux changements d'avis, et peut enrichir ses amis aussi divinement que les dieux de Virgile et d'Homère.

Nos raisons auront du moins cet avantage qu'elles seront à la portée de tout le monde, et qu'il ne faudra qu'un bon sens pour en juger. On néglige peut-être un peu trop, dans les ouvrages de ce genre, de parler la langue de ses lecteurs : il faut être docteur avec le docteur, et poète avec le poète. Dieu ne défend pas les routes fleuries quand elles servent à revenir à Sarkozy, et ce n'est pas toujours par les sentiers rudes et sublimes du bouclier fiscal que la brebis égarée retourne au bercail.

Pcc le vicomte

Printemps...

Le printemps est là, les petits oiseaux, les prunus et les jonquilles en fleur....


Pourtant, la fréquentation des réseaux sociaux est plutôt déprimante. FaceBook par exemple.

Vous y apprenez qu'un neveu se balade en Italie, et nous fait la Dolce Vita à la Fontaine de Trévi. Ouf, il est allé aussi écouter le Pape... en rentrant de boite, sans doute.

Ou une nièce, qui nous informe : "Bravo.Tu as encore anticipé les hits: break your heart dans les hits deezer. Fais un lycée de djs(spécialisation shaker)." Si quelqu'un peut traduire...

Une autre a été identifiée sur une photo : tiens, un yacht de luxe! Tiens, une soirée où on n'a pas l'air de s'ennuyer! Quand je pense que ses parents croient qu'elle travaille ses cours... Je cafte pas, je constate...

Ou ma soeur, qui explique que ses gosses deviennent machos... Comme si j'y pouvais quelque chose. Ils ont pourtant l'air mignon sur la photo. Commentaire : c'est comme son oncle François!!! Charmant!

Qu'à cela ne tienne, tweetons.
Toyota suspend la vente d'une Lexus dans le monde entier. La sortie de L'iPad en France reportée en mai. Disruption due to volcanic eruption in Iceland (BA). 1ere séance du conseil régional d'IdF (benoithamon). Je passe demain avec Bourdin sur RMC BFMTV (nk_m). Zone euro : l'Allemagne détient la clé (chevenement).

Bref, me voila bien. Aucune rumeur, curieux non?

Alors, pour vous occuper, je vous propose le problème suivant. Prenez un billard classique, et posez dessus une bille. Dans quelle(s) direction(s) faut-il la lancer pour que, après 4 rebonds sur les 4 bords, elle repasse par son point de départ? Facile...


mardi 13 avril 2010

Lech K

Ah que c'est difficile de parler du drame immense qui frappe la Pologne, une nouvelle fois décapitée dans la forêt de Katyn...


Les russes sont admirables : ils font tous leurs efforts pour enquêter sur le drame, comme pendant 50 ans, ils ont enquêté sur Katyn avant de s'apercevoir, hélas, que ce n'étaient pas les nazis qui avaient fait le coup. Mais moi, j'ai confiance dans la Justice de leur pays : ce sera sûrement de la faute du pilote.

Pourtant, le choix des hypothèses était large : un pilote, rond comme un polonais ou trop discipliné comme un jeune officier devant le CEM de son armée de l'Air, un avion pourrave maintenu par les russes, un brouillard digne de leur propagande, un contrôle aérien mal désoviétisé, un aéroport mal équipé...

Deux hypothèses que personne n'a osé faire : un complot du FSB ex-KGB, parce que, quand même, obliger Poutine, ex-KGB aussi, à venir la semaine dernière faire des excuses aux Polonais pour Katyn, ça a dû lui faire mal à la gorge...
Et puis la vengeance divine, comme pour Diana. Et bien oui, il faut le dire : ce n'est pas parce que Lech K se parfume à l'eau bénite, qu'il est le chef du renouveau catholico-nationaliste, et qu'il est un modèle de droiture, et surtout de droititude, qu'il doit se sentir à l'abri des pépins. Car son anti-européanisme militant, au point de tout bloquer pour pouvoir dire que ça ne marche pas, et son USophilie, surtout quand c'était Georges W. le Président du Monde, ça n'a pas dû plaire "en hauts lieux".

Heureusement, on a Jaroslav, la copie conforme, le dominant, dit-on, des 2 monozygotes! Les voies de Dieu sont impénétrables. Et dire que Sarko n'a pas de copie conforme! Qu'on le clone d'urgence!

Avouez que vous avez eu aussi des pensées coupables! Avouez que vous aviez espéré que Sarko s'achète un Tupolev plutôt qu'un Airbus... qu'il aurait dû lui aussi aller à Katyn...que Sarko devrait emmener Ségo et Villepin systématiquement en avion avec lui, etc... que vous vous êtes branché sur Twitter pour suivre les déplacements présidentiels... que xxx XXXXX xxxxx xxx xx!(Censuré)...

Ah! le fantasme interdit...

Tu le connais, lecteur, ce monstre délicat,
Hypocrite lecteur, - mon semblable, - mon frère!

dimanche 11 avril 2010

Saint Baudouin

Baudouin est un prénom royal!


Baudouin ou Bauduin en France, Boudewijn en Flamand, Baldovino ou Balduino en Italie, Baldwin en Angleterre, ou Balduin en Allemagne, viennent des mots germaniques bald et de win, qui signifieraient "audacieux ami", mais je cherche toujours une source originale, car tout le monde se copie sur Internet, sans citer ses sources.

On connaît au moins 3 saints Baudouin :

- au IXème siècle : Baudouin était le fils de sainte Salaberge, et le frère de Sainte Anstrude, abbesse de Laon. Devenu archidiacre de Laon il a été victime de la rivalité entre les deux royaumes francs de Neustrie et d’Austrasie. Alors qu’il était de Neustrie, Baudouin a été soupçonné d’être partisan de l’Austrasie et Ebroin, le maire de palais de Neustrie, l’a fait assassiner en 879 dans des circonstances qui l'ont fait vénérer comme martyr. On le fête le 17 octobre

- au XIème siècle : Baudouin, moine de Saint-Denis et supérieur du prieuré de Lièpvre, fut le médecin d'Édouard le Confesseur (saint Edouard!) et son intermédiaire auprès du haut clergé d'Angleterre, fonction qu'il continua d'exercer auprès de Guillaume le Conquérant, qui lui confirma l'abbatiat du très puissant monastère de Bury St Edmunds. Il est mort en 1098

- au XIIème siècle, Baudouin de Boucle fonda le monastère de Baudeloo, près d'Ertvelde (Belgique) et y mit en valeur les terres de la région, alors incultes. Mort en 1205, on le fête le 25 juillet.

Ce prénom a été porté fièrement par les rois de Jérusalem, et notamment par Baudouin Ier, successeur de Godefroy de Bouillon, et jusqu'à Baudouin V, dit Baudouinet.

Mais le vrai saint de notre temps, qu'on espère voir canoniser plus rapidement que Jeanne d'Arc, est le roi Baudouin des Belges (1930-1993).

NB : Il existe une ville Baudouinville au Congo-Katanga (code IATA : BDV), rebaptisée Moba, qui vit naître Laurent-Désiré Kabila, père de Joseph Kabila, un ami de la France!

PS : il y a au moins une erreur dans ce texte... Saurez-vous la trouver?

samedi 10 avril 2010

les femmes et le secret

Rien de mieux qu'une bonne fable de Jon de la Fantaine, puisque qu'on ne peut plus parler de rien dans ce pays :
les femmes et le secret

Rien ne pèse tant qu'un secret :
Le porter loin est difficile aux dames ;
Et je sais même sur ce fait
Bon nombre d'hommes qui sont femmes.

Pour éprouver la sienne un mari s'écria
La nuit étant près d'elle: «Ô Dieux, qu'est-ce-cela?
Je n'en puis plus, on me déchire!
Quoi? j'accouche d'un oeuf ! - D'un oeuf? - Oui, le voilà,
Frais et nouveau pondu. Gardez bien de le dire:
On m'appellerait poule; enfin n'en parlez pas."
La femme, neuve sur ce cas,
Ainsi que sur mainte autre affaire,
Crut la chose, et promit ses grands dieux de se taire.
Mais ce serment s'évanouit
Avec les ombres de la nuit.
L'épouse, indiscrète et peu fine,
Sort du lit quand le jour fut à peine levé;
Et de courir chez sa voisine.
«Ma commère, dit-elle, un cas est arrivé;
N'en dites rien surtout, car vous me feriez battre:
Mon mari vient de pondre un oeuf comme quatre.
Au nom de Dieu, gardez-vous bien
D'aller publier ce mystère.
- Vous moquez-vous? dit l'autre. Ah! vous ne savez guère
Quelle je suis. Allez, ne craignez rien.»
La femme du pondeur s'en retourne chez elle.
L'autre grille déjà de conter la nouvelle;
Elle va la répandre en plus de dix endroits;
Au lieu d'un oeuf, elle en dit trois.
Ce n'est pas encor tout, car une autre commère
En dit quatre et raconte à l'oreille le fait,
Précaution peu nécessaire,
Car ce n'était plus un secret.
Comme le nombre d'oeufs, grâce à la renommée,
De bouche en bouche allait croissant,
Avant la fin de la journée
Ils se montaient à plus d'un cent.

jeudi 8 avril 2010

Quand un gendarme pleure, Sarko rit

Et oui, on ne rit plus dans la gendarmerie.


Rappelons le début de l'affaire : un simple caprice d'un ambitieux ministre de l'Intérieur qui voulait diriger directement la Gendarmerie, en plus de la Police, pour mieux mettre en oeuvre sa politique de répression. Officiellement, en langue de bois, ça se traduit par "efficacité dans la lutte contre l'insécurité, coordination des forces de maintien de l'ordre, etc".

Personnellement, je trouve que c'est antidémocratique, et donc anticonstitutionnel, parce que les forces de l'ordre ne doivent pas dépendre d'une même autorité politique. On a le mauvais exemple de Hoover (Edgar J.) au FBI pour nous le rappeler.

Dès qu'il est élu à la présidence, il décide, et les députés-godillots votent la loi transférant la Gendarmerie au Ministère de l'Intérieur, créant de massifs et coûteux problèmes de statuts, sans compter les différences culturelles majeures. Car, voyez-vous, les gendarmes sont militaires, et formés service-service, règlement-règlement , 24x7, tandis que les policiers sont civils, au 35h, et formés à gérer des indics, des maquereaux, des balances et des trafiquants par de coupables et dangereux voisinages, et tout cas pas formés au respect de la loi. Les policiers ont aussi des CRS, qui sont, en tant que corps, la honte de notre administration, et, en tant qu'individus, la preuve du laxisme des instances de recrutement.

Tous les arbitrages ont été faits en faveur de la police, et au détriment de la gendarmerie. par exemple, les flics ont maintenant des grades (il y a des "capitaines de police", équivalents aux sous-officiers de la Gendarmerie!) La police s'en réjouit, et la gendarmerie ferme sa g..., parce que c'est la règle dans la gendarmerie : les gendarmes n'ont pas le droit d'expression, les gendarmes sont défendus par leurs chefs. Les policiers font bavure sur bavure, ils sont couverts sauf quand ça se sait trop, comme dans l'affaire d'un viol en garde à vue à Marseille.

Simplement les chefs gendarmes n'ont pas eu le courage de dire ce qu'ils pensent, et de toute façon le Nain s'en bat l'oeil. Alors la marmite sous pression commence à se fissurer : qu'à cela ne tienne, on radie un commandant, on suspend un adjudant, et pour faire bon poids, on vire le directeur de la Gendarmerie.

Le plan est clair maintenant : les gendarmes vont devenir civils, le prochain directeur sera un préfet, le niveau sera aligné vers le bas. L'objectif est d'avoir à sa botte une police unique, politisée, chargée d'entretenir l'insécurité dans les banlieues par ses provocations permanentes à des fins électoralistes, tout en montrant ses muscles pour rassurer le bas peuple.

Un exemple : toute la haute flicaille occupée à rechercher les origines de la "rumeur" (alors qu'il n'y a pas de "rumeur"), au lieu de traiter une bonne fois pour toutes le problème du trafic de drogue en banlieue.

Je ne pensais pas que le malaise était si profond. C'est grave. Espérons que ce petit père Ubu ne durera pas assez pour que ces réformes détestables deviennent irréversibles.

mercredi 7 avril 2010

Complots

Dans complot, il y a à boire et à manger. Il y en a même des qui ont une théorie là-dessus : tout est complot, même la dénonciation des complots.


Mais maintenant, le complot dépasse le petit monde des ayatollahs complotophiles pour atteindre les plus hauts responsables.

La Curie a dénoncé le complot contre le Pape Benoit XVI, visant à le faire passer, sinon pour un pédophile lui-même, du moins pour un étouffeur de scandales de premier ordre. Alors que ce Pape a dénoncé ces odieuses pratiques, dans sa lettre aux Catholiques irlandais. On n'attend plus que les Motu Proprio d'applications, et le problème sera réglé. Quel problème au fait?

Mais le pire, c'est le complot international, avec manipulations financières, utilisant des rumeurs, invraisemblables, sur la fidélité de Notre Premier Couple. Certes, on ne prête qu'aux riches, mais le fait que ces rumeurs détestables aient été reprises dans les journaux en Angleterre, en Allemagne, en Italie montrent bien le complot international, alors que les journaux français n'en ont pas parlé, ce qui prouve qu'ils sont bien tenus.

Quant à ceux qui ont colporté ces rumeurs, qu'ils (et Elle!) sachent que le croc de boucher les attend. Résultat : tout le monde est au courant des "rumeurs".

Il y aurait un complot, plus vraisemblable celui-là, comme quoi MM Juppé, Copé, Villepin, Fillon, et sans doute quelques autres, s'apprêteraient à prendre la place du candidat "naturel" en 2012. De mon point de vue, celui-ci me parait plus évident, juste une impression.

Mais des complots, je peux en dénoncer aussi. On augmente le gaz de 9%, ça va faire du bénef, donc ça va faire monter le prix de l'action, M Mestrallet aura une prime bien méritée, et l'Etat pourra revendre avec profit une nouvelle tranche d'actions, ce qui fera baisser l'action, les petits acheteurs se seront fait rouler, mais heureusement les initiés auront vendu au bon moment.

Patience : M Proglio va lui aussi en faire autant avec l'électricité. Donc, ce n'est pas la peine de changer votre chaudière tous les 6 mois, de toute façon, vous êtes fichus.

La Poste! Encore un complot... On la modernise, mais comme la CGT n'a pas voulu qu'on la privatise ( à sa place, j'en ferais autant), on fait tout pour que le client déserte ses bureaux modernes : il faut se débrouiller tout seul avec des machines de conception démocratie populaire, il n'y a plus de lecteurs-chargeurs de carte Monéo (allez donc dans une VRAIE banque...), et maintenant, on n'a plus le droit d'envoyer des paquets enveloppés de papier kraft... Quand il n'y aura plus de clients, ce sera le moment d'agir.

Les hôpitaux de Paris : je vous ai déjà raconté le complot contre l'Hôtel-Dieu. Maintenant, il y a un rapport, comme quoi, ils ne fichent rien à l'APHP. Ça tombe bien : on avait déjà prévu de supprimer des milliers d'emploi. Il reste à espérer qu'on supprime les emplois de ceux qui n'ont rien à faire, et pas de ceux qui sont débordés.

Pour la Justice, la Culture et la Défense, le complot a déjà fonctionné : ils ne s'en remettront pas.

Mais, à propos, tous ces complots, à qui profitent-ils?



lundi 5 avril 2010

Le lammala

De tout temps les femmes ont fait des lammalas en Alsace. Déjà les Germain(e)s fabriquaient à la lune de printemps un "vaccala", gâteau en forme de petite vache, un veau doré à la cuisson.

Mais, au moment de la christianisation de l'Alsace (certains disent vers le Vème siècle, d'autres qu'elle reste à faire, compte tenu des résultats des Régionales), ce rite païen fut transformé en "lammala", qui veut dire "petit agneau".

Pour faire un lammala, il faut :
- un moule à lammala,
- une femme
- de la pâte à kugelhopf

1 Préparation du moule à lammala.

Le moule à lammala se compose de 2 parties, qu'on assemble par une pince en fer. Il est normalement en faïence vernissée, mais on en trouve des made in China en ferraille, que bien sûr vous boycotterez. Si vous n'en avez pas hérité, vous pouvez en acheter, mais le mieux est d'en voler un, car la patine fait partie de l'objet.

Vous beurrez l'intérieur, vous assemblez les 2 parties que vous ajustez avec la pince, et vous le posez sur ses 4 pattes : attention, les pattes du moule ne sont pas les pattes du lammala.


2 Préparation de la femme

Elle doit impérativement être née en Alsace, et avoir vu faire sa mère au moins une vingtaine de fois. Elle en rate quelques uns, mais y parvient avant que ses filles aient l'âge de regarder.

Pour préparer la pâte, elle doit impérativement enlever toutes ses bagues, alliances, chevalières, bracelets, du bout des doigts au coude. Si elle n'y arrive pas, autant aller chez le boulanger.

Pourquoi une femme, et pas un homme? Un homme est incapable de préparer le lammala : non seulement le résultat sera immangeable, mais il va s'énerver, jeter le moule par la fenêtre, et en mettre partout.

3 préparation de la pâte

Il faut préparer une pâte à Kugelhopf, vous trouverez ça chez marmiton.org, mais sans mettre de raisins secs, ni bien sûr d'amandes. Pourquoi retirer les bagues? Parce qu'il faut malaxer la pâte pendant environ une heure, jusqu'à ce qu'elle "décolle". Evidemment, il faut ajuster les proportions des ingrédients "au pif"...

4 Préparation du lammala

Versez la pâte dans le moule à lammala, en vous assurant qu'il n'y a pas de bulle d'air coincée dans le tête du lammala. Il faut en mettre juste assez pour que, la pâte ayant levée, le socle ait juste le volume désiré. Il n'y a rien de pire qu'un lammala ayant les tripes à l'air...

Faire alors cuire "un certain temps" : suffisamment pour que la pâte soit cuite, mais sans que la tête soit brûlée... Voila à quoi cela doit ressembler à la sortie du four


5 Dressage du lammala

Le lammala est destiné à être sacrifié au petit-déjeuner du jour de Pâques. Vous pouvez le transformer en agneau mystique, avec un petit drapeau en papier "Agnus Dei". Vous pouvez le poser sur un drapeau "Coeur Sacré" (voir photo), soit encore le décorer de sucre glace, après lui avoir mis des étoiles en papier : on les enlève après avoir mis le sucre, et il a alors des étoiles brunes sur son pelage blanc.


6 Consommation du lammala

On commence la découpe par le gigot, en faisant des tranches verticales. Il n'est pas nécessaire de la faire dans sa baignoire, comme voudraient nous le faire croire certains esprits grincheux. Faites-la à table, devant les convives : un p'tit-dèj presque parfait!

jeudi 1 avril 2010

Suppression annoncée du Conseil d'Etat

Le petit chat n'est parti que 2 jours faire du shopping avec Madame à Nouillorque, que les souris UMP se sont mises à danser : haro sur le bouclier fiscal, sur le bonus pour les emprunts immobiliers, l'ouverture, que sais-je encore. Un crime de lèse-petit mec!


Un seul point d'accord parmi les urgences du moment : interdire la burqa. Mais des fonctionnaires raplapla du Conseil d'Etat, refuge ordinaire des bras cassés et placard des opposants, ont décidé que juridiquement c'était difficile.

Avec la vigueur d'un Bonaparte à Arcole, ou d'un Napoléon (III) à Strasbourg, le Président a donc décidé de supprimer le Conseil d'Etat. La partie judiciaire, y compris les tribunaux administratifs, sera intégrée au ministère de la Justice, et la partie conseil juridique du gouvernement sera rattachée au Secrétariat général du Gouvernement, avec Frédéric Lefèvre à sa tête.

Désormais, ces emmerdeurs (les tetracapillisecteurs, ou diptérosodomistes) de juriste seront payés pour faire ce qu'on leur demande, et non pour trouver des arguties pour ne pas faire. Les réformes continuent, qu'on se le dise. Quand on pense que les belges on su faire, et que le Conseil d'Etat Français, chicane, on croit rêver.

De même que M Raffarin, sous prétexte que ce même Président viole effrontément l'article 20 de la Constitution ("le premier ministre définit et conduit la politique de la Nation"), propose de changer la constitution, plutôt que de se demander comment la faire appliquer, de même, tout organisme qui ne serait pas complètement couché et aux ordres, se verra supprimé.

On ne peut que se réjouir du maintien du bouclier fiscal, et de la suppression de la Taxe Professionnelle, car seuls les cons paieront, ce qui par définition, est leur rôle.

Non, mais!