jeudi 15 octobre 2009

Vies mauvaises

Frédéric Mitterrand a eu bien tort d'écrire sa "Mauvaise Vie". Ou peut-être seulement de la publier, car je comprends qu'il ait éprouvé le besoin d'écrire ses souffrances et sa descente aux enfers.
Au mieux, il aurait dû confier le manuscrit à un notaire, pour une publication dans 100 ans. Au pire, il aurait dû rester dans son coin, et ne pas chercher à se faire bien voir dans la sarkozie. Ça lui a pété au nez, comme c'était prévisible. J'ai plutôt pitié de lui, mais qu'est-il allé faire dans cette galère?

Pour moi, vous ne saurez rien de ma mauvaise vie à moi : je garde tout pour moi. Non pas que j'attends une promotion pistonnée, ni une gloire littéraire quelconque, mais parce que ça ne vous regarde pas. Ni la justice de ce bas monde, car je n'ai commis aucun crime. Juste peut-être quelques délits, genre excès de vitesse, mais il y a prescription. Point barre. Circulez..

En revanche, je suis surpris de voir de trop nombreuses personnalités étaler leurs vies mauvaises dans tous les journaux. Vies mauvaises, parce que forgées d'actions méprisables, indéfendables, immorales, et pourtant, ils continuent, sans honte, sans remord. Et sans que personne ne puisse dire "stop, là, c'est trop".

Prenez les Italiens en Afghanistan : ils payaient les talibans pour avoir la paix, et ont oublié de le dire à la relève française : 10 morts... Est-ce plus grave ou moins grave que les berlusconneries? Non, ce n'en est que la conséquence : quand le chef se permet tout, pourquoi risquer de se faire tuer pour lui? Et quand je dis "se permet tout", il n'y a pas que les petites putes mineures, mais aussi les lois protectrices sur la corruption, le matraquage de la justice et de la presse, etc.

Prenez Sarkozy : sa mauvaise vie, tout le monde est au courant. On dit qu'il pistonne son fils, c'est faux. Il répond à une urgence : Devedjian, président du Conseil général du 92, et président de l'EPAD, avait annoncé son intention de "nettoyer les écuries d'Augias". Il est donc urgent de l'exfiltrer de ses fonctions pour protéger le système.
Il semble clair maintenant que la nomination du fiston a été préparée de longue date : élection du fils comme conseiller général (facile, il suffit que le Parti le présente), nomination de Devedjian au gouvernement, pour l'occuper à autre chose, faire élire le fiston président du groupe UMP au Conseil Général (facile), refuser à Devedjian de prolonger l'âge limite de 65 ans et faire démissionner un des membres de l'EPAD moyennant une sinécure. Donc le fils va alller à l'EPAD, et dans 2 ans, il sera président du Conseil général.

Ce n'est pas une ambition : c'est la nécessité de sauver le système mafieux du 92. C'est de la politique, mais de la mauvaise. Ce n'est pas du reste que je défende Devedjian, qui a tant de casseroles, mais comme Mitterrand avec la Thaïlande, il n'avait pas besoin de parler d'Augias.

Autre exemple : prenez Jean-Louis Gergorin. Un X, Enarque, ancien Maître des Requêtes au Conseil d'Etat, ancien professeur à l'IEP Paris, vice-Président de EADS en charge de la Stratégie, empêtré dans l'affaire Clearstream : on n'aura pas besoin de la décision du tribunal pour savoir que c'est un psychopathe paranoïde et pervers. Qui l'a nommé à ces hauts postes? Quelle vie mauvaise...

Prenez la direction de France Télécom : voila des gens "a priori" très bien, au faîte de leur carrière, au sommet de leurs compétences. D'un seul coup, le sol se dérobe sous leurs pieds. Ils pensaient avoir tout bon, mais se congratulaient en fait sur les apparences d'une réalité épouvantable qu'ils ont créée sans s'en apercevoir (au moins quelques-uns)! Une sorte de goulag modernisé, où l'on consomme de la RH pour en faire du fric. Et ils n'ont même pas été capables de faire monter le cours de l'action... Très mauvais, le bilan de leur vie! Ne leur dites pas, ils pourraient ne pas s'en remettre...

Je ne multiplie pas les exemples, les banquiers, Hortefeux, Dati, Dassault...

Toutes ces vies mauvaises sont pires que "sa" mauvaise vie.

Le Ciel défend, de vrai, certains contentements
Mais on trouve avec lui des accommodements.


Le scandale du monde est ce qui fait l’offense,
Et ce n’est pas pécher que pécher en silence.

Tartuffe, Molière

23 commentaires:

Slobodan a dit…

Tout cela fait le jeu des extrêmes, la nationale qui n'a le droit de ne rien dire mais qui existe pour légitimer les crapules des autres partis, et l'internationale bolchévique qui peut tout dire. Cherchez l'erreur!
Un jour viendra...

Sacha a dit…

Slobodan : mais la famille Le Pen ne fait pas dans le népotisme, peut-être?

C'est Marine qui a déclenché la polémique Mitterrand, parce que son papa a un paquebot à vendre à St-Cloud, et que le CG92 pourrait le dépanner, à condition que le FN continue en douce à soutenir Sarkozy. C'était pour faire diversion à l'affaire du piston. Raté, mais il n'y a que l'intention qui compte.

Slobodan a dit…

A Sacha: je ne parle pas du FN que je n'ai jamais soutenu. Je parle de la doctrine nationale, celle du LCL de La Roque, qui doit bien se retourner dans sa tombe, le pauvre homme.

Prospectiviste a dit…

Nouveau suicide chez FT , entreprise visiblement très toxique; plus que H1N1.
Est ce que FT offre un contrat assurance décès à ses nouveaux arrivants comme avantage social?
Elle pourrait sans doute négocier de bons tarifs mais le risque est fort !
Parait que le staff est sur le terrain.Ca fait bien dans le decors mais le compassionnel ça ne marche qu'un temps et n'abreuve que l'autosatisfaction d'un management impuissant et pris de court et se plie de mauvaise grace à cet exercice pénible dont il se serait bien passé...et ces média toujours là !!.Ah si seulement on avait une entreprise sans employés , le bonheur de filer tout droit vers de brillants objectifs techniques et financiers avec une armée de hauts potentiels dévoués corps et ame(mais là pas sur qu'ils en aient) et surtout capable de defendre rigidement la flexibilité.
Encore quelques "accidents" et on commencera à penser à virer le DRH.

François a dit…

Le n°2 a dit qu'il "aimait le social" et qu'il allait de nouveau autoriser "les pots de départs".
Le prochain pot de départ aura donc lieu à Lannion...
Le DRH est complètement muet...Peut-être qu'il est aussi sourd et aveugle?

Prospectiviste a dit…

François , vous voulez sans doute parler de pots.. de fleurs ou de gerbes !
Une utile thématique actuellement sur le thème de la souffrance au travail à la citée des métiers avec les grands noms dans le domaine et une séance ciné samedi...si celà vous branche ...

Prospectiviste a dit…

Le RH doit être atteint d'autisme....génant dans une entreprise de com...mais bon !

Prospectiviste a dit…

Ca se passe comment das les filiales etrangères de FT ?

Prospectiviste a dit…

Si je vous comprends bien on peut aussi être RH et ne pas aimer ça !!
C'est utile ça pour passer des interviews de recrutement. et si on pousse un peu, il existe des RH qui n'aiment pas ça mais alors que font ils pour s'occuper voire se venger de leur pénible quotidien ?
Moi je crois que c'est à minima des frustrés,des gens qui poussés par leurs parents vers les sommets pour occuper des postes de prestige font payer à leurs salariés leurs colère de n'avoir passu dire non et fait les jobs qu'ils voulaient et au pire des pervers mauvais qui se défoulent en faisant suer le burnous à des gens fragilisés de n'avoir pas compris que le monde avait changé et qu'ils étaient des privilégiés faute de formation.
Un choc des cultures et au milieu ne coule pas une rivière mais du sang !

Prospectiviste a dit…

Bon après ça je suis foutu pour bosser chez FT!

Prospectiviste a dit…

Il est minuit Mr Lombard !
La machine est en route maintenant que les chevaux legers du gouvernement sonnent la charge !
Richard , lui a tout pigé et prend le problème à la base , façon Sarko, de la frime sans doute mais une pratique reconnue du management présentiel et baladeur !
Le baton de pelerin contre le baton de gendarme ! devinez qui va l'emporter!!
Changez M Lombard ou vous connaitrez , vous aussi les joies de la contrainte et du changement subi!

François a dit…

Prospect : j'ai du mal à suivre.
M Lombard va rester, du moins encore un peu.
Le successeur désigné n'a pas envie d'être trop vite en 1ère ligne (il est courageux mais pas téméraire).
Il va y avoir encore des suicides. Mieux vaut que Lombard se débrouille avec.
De toutes façons on ne rétablit pas en 3 mois une situation pourrie depuis 5 ans, surtout sans changer l'Etat-Major.
Encore 2 ou 3 morts? On verra bien...

Prospectiviste a dit…

Francois: oui mais il ne faut pas trop tarder car l'image fraiche de Richard risque d'être ternie si l'affaire continue et que labarre n'est pas redressée.Des voix s'élèvent au gouvernement comme à gauche pour demander la tête de Lombard.Nn a intérêt à faire agir Richard rapidement pour monter qu'il est le sauveur et celui qui peut !

Voici selon moi le scénario: Lombard tue le DRH et montre qu'il a compris le problème et dirige la boite.Richard fait la tournée des popotes et se met les salariés dans la poche.Puis monte en puissance avec un changement radical de methodes ce qui le porte au pinacle...photos avec les syndicats et les salariés rassurés, sorte de Grenelle avec mise en pose de tous les projets drh sur le changement officiellement.Lombard se félicite etc etc etc puis dans la joie et la bonne humeur retrouvées demande à bénéficir des avantages de l'age.Il est convoqué chez Nn et ressort encore plus heureux mais déchargé de la lourde charge de gérer un groupe qui a si bien su passer ce cap difficile....
Primes, bonus, golden parachute, retraite avec palmes pour bons et loyauxservices...poste au conseil économique et social ou un truc du genre...retour à l'anomyma, pantouflage anfd co ...oubli.
Bilan positif pour Nn à ajouter à la longue et trompeuse liste affichée lors de la future campagne électorale et voili voilou , le tour est joué !

Prospectiviste a dit…

Le midterm est toujoursun peu difficile pour le président.Nn le sait et il doit continuer d'alimenter la ligne de conduite médiatique quotidienne : le cas FT est des plus utiles et bien manoeuvré doit rapporter un maximum car vu la taille et les ramifications familiales des milliers de salariés de FT, la communication objective et subjective en direction du groupe ne peut avoir que de bons effets au moment du vote de 2012 §
Il faut capitaliser là dessus quand le temps le permet après ...

Mal Pensant a dit…

Admiratif devant le style et la perspicacité de ce papier! Continuez!

François a dit…

A Mal Pensant : c'est pas gentil de se moquer...

leon a dit…

prospectiviste:soyez bref, on n'ose plus écrire.....

philippe a dit…

A Slobodan : La Roque est mort. JMLP est toujours vivant avec ses qualités et ses défauts . Ne jetez pas le bébé avec l'eau du bain ou bien vous serez condamné à (re)voter Sarkozy en 2012 !

uncopain defacmaisplusjeubne a dit…

D'après vous, et vous semblez bien renseigné, Sarkozy veut stopper d'éventuelles fuites. Il n'empêche qu'un petit con de 23 ans, en 2° année de fac prend des responsabilités (et des émoluments) tout à fait en dehors de ses compétences. C'est du népotisme mpur et dur. A la place du papa , j'aurais honte. Lui, non; c'est ça la houtzpa ...

François a dit…

A uncopain defacmaisplusjeubne ce n'est pas ça, la houtzpah (littéralement : de la parlotte). C'est du piston simple et direct, mais qui poursuit l'objectif que les affaires du 92 ne viennent pas entraver l'action du Génie en 2012.

A Philippe : je ne vous permets pas de dire que JMLP est l'héritier de François de la Rocque, notamment parce que le second était polytechnicien et légaliste, et s'opposait à l'antisémitisme. JMLP n'est l'héritier que des ciments Lambert

leon a dit…

François,
quand vous critiquez JMLP sur son héritage du cimentier Lambert, je vous trouve un peu béton.
Bon c'est nul mais j'essaie de battre Prospectiviste en nbre de reponse.
Vous avez des stats?

François a dit…

A Léon : je n'ai jamais eu autant de commentaires que sur ce post, mais vous êtes encore très loin derrière Prospect.

Avec JMLP, je ne fais jamais dans le détail : je n'ai pas envie que Sarko soit réélu avec 80% des voix en 2012, comme Chirac en 2002.

Slobodan le serbe a dit…

Pourtant, cher François, on est dans une raie publique bananière!
Vive la France, (pas celle de Djamel dux bouzes et de Diam's avec lesquels je ne partage aucune valeur)